Ces deux universités situées dans la ville de Mexico sont les deux plus importantes du pays, l'Universidad Autonoma Nacional de Mexico (UNAM) situé au sud de la ville est parmi les plus anciennes du continent américain, l'Instituto Politecnico Nacional (IPN) se trouve, quant à elle, au nord de la ville et fut créé dans les années trente. Opposées géographiquement et académiquement, sont-elles néanmoins rivales ?

Blasons des deux universités (photos: universia)

Deux universités cultivant leurs spécificités
Ces deux universités proposent des enseignements distincts qui peuvent être symbolisés par leurs devises, "Par ma race parlera l'esprit" pour l’UNAM et "La technique au service de la patrie" pour Politecnico. Durant le vingtième siècle, elles ont été les deux universités ayant eu le plus d’influence tant en matière culturelle, sportive, scientifique et politique.

Une concurrence, somme toute normale existe belle et bien entre les deux principales universités du pays pour attirer les meilleurs étudiants et enseignants, toutes deux offrent des enseignements de haut niveaux académiques. Toutefois, de nombreux professeurs donnent des cours dans les deux établissements et de nombreux projets et recherches sont menés conjointement dans de nombreux domaines.

L’origine de cette rivalité
Les étudiants de ces deux universités défendent leurs établissements, certains marquent leurs territoires en peignant les murs et en chantant leurs hymnes en rencontrant leurs rivaux, las porras, d’autres plus minoritaires et plus extrêmes se rencontrent plus violemment. Ces derniers, appelés "los porros" sont des groupes composés d’étudiants mais aussi de personnes infiltrant les étudiants afin d’exacerber les rancœurs et rivalités entre les universités et notamment entre l’UNAM et l’IPN.

Casques de football américain (Photos Juristaunam)

Nous pouvons dater cette rivalité à la fin des années soixante lorsque des hommes politiques afin d’éviter que le mouvement étudiant parle d’une seule et même voix se mirent à manipuler la jeunesse et quoi de mieux pour cela que d’exacerber les rivalités sportives entre les deux universités. Ces fameux groupes (los porros) précédemment cités furent notamment utilisés dans ce but et ainsi commença à croitre cette rivalité, auparavant pacifique.

Une rivalité avant tout sportive
Pour de nombreuses personnes qui se sont penchées sur la rivalité entre l’UNAM et Politecnico, elle ne serait avant tout que purement et simplement sportive et trouverait son origine dans les matchs de football américain entre les pumas de l’UNAM et les burros blancos de l’IPN. En effet, chaque année, le classique Politecnico-UNAM est la rencontre la plus suivie du championnat non seulement dans la capitale mais aussi dans tout le pays. Dès les années trente, les rencontres furent acharnées et fondèrent l’identité des deux écoles. La dernière rencontre entre les deux universités s’est déroulée au mois de septembre dernier et s’est soldée par une victoire des pumas de l’UNAM.

Cédric Chauvin (www.lepetitjournal.com/mexico) lundi 15 octobre 2012

Lire aussi:
UNAM VS SORBONNE - Duel au sommet de la culture
CULTURE - Le Campus Universitaire de l’Unam inscrit au rang de Patrimoine Mondial de l’Humanité

Une internationale

#REVIENSLEON – Qu’en pensent les expatriés ?

Une dizaine de chefs d'entreprise français appellent les expatriés français à revenir au pays en démontrant à quel point les start-ups françaises sont attractives. 3.000 postes seraient à pourvoir en France. Le message a-t-il convaincu ?
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
République Dominicaine - Communauté

LAS TERRENAS- L’école française en fête

Il y avait foule ce jour-là dans la cour de l’école française Théodore Chassériau à Las Terrenas. Et pour cause, ici la grande fête de fin…
varsovie - Communauté

FIN D'EXPAT - Avec Sandrine Ormancey

C'est la fin du printemps et bientôt la communauté expatriée devra dire au revoir à ceux qui s'envolent vers de nouvelles aventures.…
Expat
Expat - Emploi

#REVIENSLEON – Qu’en pensent les expatriés ?

Une dizaine de chefs d'entreprise français appellent les expatriés français à revenir au pays en démontrant à quel point les start-ups françaises sont attractives. 3.000 postes seraient à pourvoir en France. Le message a-t-il convaincu ?

COACHING DE CARRIÈRE - Que ferez-vous dans 10 ans ?

Alice a suivi son mari en Asie. Elle a un boulot à Hong Kong depuis 5 ans, un poste ennuyant dans le shipping qu’elle a trouvé sur place. Singapour sera la prochaine destination. Hélène veut trouver un poste à la hauteur de ses compétences, de ses aspirations, en adéquation avec le marché asiatique. Elle fait un bilan de carrière pour y voir plus clair.
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala