Tandis que le parlement catalan débat la possibilité d'interdire les corridas, la communauté de Madrid entend déclarer la tauromachie Bien d'Intérêt Culturel. Les communautés de Valence et de Murcie se rallient à l'idée

(Photo Archives Lepetitjournal.com)

Est-ce que le fait que les corridas fassent partie de la tradition espagnole constitue un argument valide pour continuer à en défendre l'existence ? Pour le philosophe français Francis Wolff, c'est oui : selon lui, la tauromachie fait partie du patrimoine culturel du Sud de l'Europe, et même du patrimoine mondial. Pour son homologue espagnol Jesús Mosterín, c'est non. Ce dernier n'a pas hésité à comparer la tauromachie à l'excision, pour démonter les positions des "pro corridas", arguant que le poids de la tradition ne justifie pas toujours sa perpétuation. Partie du PP, la levée de boucliers a parcouru l'ensemble de la classe politique et a même largement été relayée par les associations féministes.

Promotion ou suppression ?
Ces échanges, tenus dans le cadre du débat en cours au Parlement catalan, ont pu être ravivés par l'annonce faite par Esperanza Aguirre, en fin de semaine dernière. La présidente de la Communauté de Madrid a en effet fait savoir qu'elle souhaitait déclarer les corridas Bien d'Intérêt Culturel, par le biais de la loi du patrimoine artistique, qui permet la protection d'éléments culturels particulièrement importants. Là encore, les réactions n'ont pas tardé. Le quotidien El Pais soulignait, dans son édition de samedi, qu'en dépit de ces déclarations de bonnes intentions, les subventions de la Communauté de Madrid destinées à la promotion de la tauromachie avaient été divisées par deux l'an dernier. Les communautés de Murcia et de Valence ont pour leur part emboîté le pas à cette initiative.

Le débat catalan est donc en train de gagner toute l'Espagne. Pourtant, les 180.000 signatures collectées en faveur de l'ouverture de la procédure législative font écho à la décision de Barcelone, en 2004 déjà, de se déclarer ville antitaurine. Nombre de métropoles des alentours ont de leur côté depuis longtemps détruit leur plaza de toros : Gerone, Figueras ou encore LLoret del Mar. A l'opposé, la tradition taurine reste fortement ancrée à la culture castillane. La plaza de toros de Ventas, à Madrid, est la seconde plus grande au monde, avec 24.000 places. Les spectacles taurins atteignent leur paroxysme au cours des fêtes de San Isidro, véritable signe d'identité de la capitale. Etre en faveur ou non des corridas : au-delà d'un simple débat éthique sur la souffrance de l'animal, la question prend, comme souvent en Espagne, une ampleur à bien des égards politique.

Antoine TESSON (wwww.lepetitjournal.com - Espagne) lundi 8 mars 2010

Lire également :
J’AI TESTE POUR VOUS – Une corrida à las Ventas de Madrid
INSOLITE – Diaporama : Tous nus contre la corrida
CORRIDA - Pour la San Isidro : 23.000 spectateurs par jour !

 
Une internationale

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 
 Bleu Blanc Box

HERVÉ HEYRAUD – Une Bleu Blanc Box pour faire plaisir à toute la famille !

Directeur et fondateur du site lepetitjournal.com, le journal des Français et des Francophones à l’étranger, Hervé Heyraud sait de quoi il parle quand il est question d’expatriation. Que ce soit en Asie, ou encore en Amérique du Sud, pendant plus de 13 ans il a exploré d’autres contrées, bien loin de notre Hexagone. Toutes ces années, certains produits ou certaines habitudes bien françaises ont pu lui manquer… L’idée de la Bleu Blanc Box… Cliquez ici pour en savoir plus
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

5 choses que j’ai apprises en tant qu’expat en Allemagne

Traverser le Rhin ne représente pas grand chose. Pourtant, il y a une grande différence entre un rapide trip à Francfort et faire de l’Allemagne sa résidence permanente. Alors, à quoi devez-vous vous attendre si un grand départ est à l’horizon? Pour vous aider à rendre votre installation aussi agréable que possible, voici un petit aperçu de la vie en Allemagne.

Comment vendre son bien immobilier à distance ?

Bien des raisons peuvent amener un(e) expatrié(e) à prendre la décision de se séparer de son appartement ou de sa maison : besoin de fonds, héritage, envie d’investir dans son pays d’expatriation, charges trop importantes, ….
Expat
Expat - Emploi

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine
En direct de nos éditions locales