N’est pas révolutionnaire qui le veut. Pourtant, Asrawy, ce nouveau personnage (Photo) fétiche des Facebookeurs, l’est et l’assume. Inventé par un journaliste égyptien, le nouveau concept est dédié à ces Egyptiens qui, au lendemain du 25 janvier 2011, se sont improvisés révolutionnaires et qui sont parvenus aujourd’hui à devenir les porte-drapeaux de ladite révolution égyptienne

Alors qu’ils n’avaient pas le droit à la parole lors de l’ancien régime, plusieurs millions de jeunes Egyptiens se sont transformés, en un claquement de doigts, en de fervents défenseurs des droits de l’Homme et de la liberté d’expression. Cette image, pour la moins caricaturale, a inspiré le journaliste égyptien Kareem Kamal et lui a donné envie de créer un personnage de bande dessinée susceptible de s’adresser à plusieurs catégories de la société égyptienne.

Non sans humour, le jeune homme de 28 ans puise ses conversations dans le quotidien des familles égyptiennes mais aussi dans leur interminable duel "pro" et "anti" révolution. Ayant lui-même fait partie des manifestants de la place Tahrir, Kareem rappelle que sans ces jeunes qu’on comparait jadis à des vaut-rien, le changement n’aurait pas eu lieu.

Kareem Kamal, l'auteur du personnage (Photo: Mohamed Adel)De "Loghat El Asr" à Facebook…
Le concept de la BD n’a pas tardé à séduire les éditions Al Ahram, société éditrice du magazine "Loghat El Asr". Lequel support publie, in extenso, le houleux quotidien du jeune Asrawy, qui avant la révolution savait à peine manier un ordinateur et rencontrer des filles au travers des sites communautaires.

Soudainement, le jeune Egyptien a découvert que la technologie de la communication est capable de prononcer l’oraison funèbre de plus qu’une dictature et d’en enterrer le souvenir à tout jamais.

Le personnage qui existe depuis un mois seulement s’est vite attiré des sympathisants sur le site communautaire Facebook. Comme quoi, la sacro-sainte révolution continue de faire parler d’elle, mettant sur les devants de la scène politique du pays, une jeunesse à la fois plurielle et singulière, espiègle, instruite et critique à l’égard de la chose publique, même quand ses moyens intellectuels ne dépassent pas ceux d’un bachelier en quête d’une identité politique.

Asmaa Mahfouz …et les autres !
"La présence des figures emblématiques des manifestations de Tahrir dans les conversations de la bande dessinée n’est pas fortuite. En effet, ils sont le canal par lequel passent les interrogations de mon personnage. Ainsi, Asrawy se plaît tant à leur poser toutes les questions qui lui taraudent l’esprit et essaie surtout de comprendre ce qu’ils sont devenus aujourd’hui", explique l’auteur de la BD.

Somme toute, si certains ont déjà tourné la page du renversement de l’ancien régime, d’autres croient qu’il n’existe qu’un fil entre l’avant et l’après révolution. D’autres encore ont retenu la leçon et croient dur comme fer au "pouvoir de la rue". Asrawy, lui, préfère vers l’avant.

Houda Belabd (www.lepetitjournal.com/le-caire.html) lundi 29 octobre 2012

 
Une internationale

CHERI(E) ON S’EXPATRIE ! – Et le couple dans tout ça ?

On aurait tendance à oublier, voire à occulter, que l’expatriation peut être délicate pour les couples avec son lot de surprises, de challenges, de remises en question. Pour traverser sans dommages ce "big bang personnel", ne manquez pas le "guide de survie à l’usage des couples aventuriers", d’Alix Carnot. Drôle et pratique, il donne des clés pour partir averti, et revenir à deux.
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Le rachat de trimestres de retraite pour les expatriés : avantages et inconvénients

Si vous travaillez à l’étranger depuis plusieurs années, il est probable que vous ne puissiez bénéficier d’une retraite française complète. En effet, à moins d’avoir été affilié aux régimes volontaires de retraite pour les expatriés, la Caisse des français de l’étranger pour la retraite de base, et la CRE et IRCAFEX pour la retraite complémentaire (cela pouvant résulter d’une obligation de votre employeur si vous avez conservé un contrat de travail avec une société française), vous avez cessé d’acquérir des droits à compter de votre départ de France.
Expat
Expat - Emploi

GAME CHANGERS - Le témoignages de celles et ceux qui "disruptent" le jeu à l’international

Qui sont les Game Changers ? Celles/ceux qui incarnent l'agilité, l'audace et la transformation. Lors de la récente conférence de l’International au Féminin, étaient invitées stars de l'E-commerce, chefs d'entreprise, responsables innovation d’entreprises libérées, VP International de grands groupes, Startupeuses. Voici les secrets de celles et ceux qui ouvrent l'horizon et partagent les clefs de leur réussite.

EXPATRIATION - Pourquoi se reconvertir est important ?

Que vous soyez une femme, un homme, le conjoint suiveur ou le/la salarié(e) qui est expatrié(e), la problématique est totalement identique. Il arrive des moments (une expatriation ou une nième expatriation, un accouchement, un burn-out ou tout autre évènement) qui peuvent être un déclencheur. Ce(s) moment(s) permettent de « sortir la tête du guidon » et nous aident à prendre du recul pour nous apercevoir que nous avons été, jusque-là, en mode automatique. Nous avons suivi un chemin sans même nous poser trop de questions et/ou prendre de vraies décisions quant à la vie que nous souhaitons avoir.
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine
En direct de nos éditions locales