Belkis Jeridi est une jeune femme vivant en France mais persuadée depuis des années que son destin l’attend en Turquie, au détour d’une rue d’Istanbul. Étudiante en dernière année de master, elle prépare minutieusement son départ. Tous les quinze jours, Belkis nous relate ses démarches, les anecdotes, les rencontres et les doutes qui jalonnent son parcours. Quatrième épisode

“Mais pourquoi tu veux vivre en Turquie ?” Je n’y échappe jamais.

Je savais bien qu’aller à ce repas de famille était une mauvaise idée, c’est toujours pareil…

Chacun y va de ses “arguments” :

L’oncle accro aux infos :

- “Vu la conjoncture, c’est mieux de trouver un travail bien gentil, de faire gentiment des économies, et d’aller en Turquie autant que tu veux pour les vacances.”

La cousine qui étudie la comptabilité :

- “Les gens font tout pour venir en France, et toi tu veux la quitter. Pfff, c’est n’importe quoi.”

Le voisin de passage, que je n’ai jamais vu avant ce jour :

- “En plus ça doit être chiant de devoir porter le voile.”

Euh… No comment!

Mais ce dimanche, j’ai envie de parler de tout sauf de la Turquie…

J’en ai plus qu’assez d’entendre des choses du style :

“J’ai trouvé que c’était différent du Maroc quand même, on n'y mange pas pareil.” - (Normal ce n’est pas la même culture. Merci de revoir ta géographie)

“Je trouve que c’est plutôt dangereux Istanbul  pour une femme, moi j’ai l’impression de n’avoir vu que des hommes dans la rue.” (Tu traînes où toi, aussi ?!)

“Le gouvernement est islamiste, t’es inconsciente !”

“Moi à ta place je réfléchirais à deux fois, tu as vu ce qui est arrivé à Sevil Sevimli. Y’a pas de libertés là-bas.”

“Moi je les ai trouvés super évolués, on peut y boire de l’alcool sans problème.” (Youhou si l’évolution se résumait juste à ça…)

J’ai l’impression, pour les gens qui connaissent ma passion pour la Turquie, que sous prétexte que je m’y rends plusieurs fois par an et que je souhaite y vivre, je dois sans cesse répondre de tout :

Un procès ? Une loi ? Un billet pas cher ? Un hôtel ? On me sollicite.

“Toi qui connais bien la Turquie…” - Euh, c'est-à-dire que…

On me provoque, on abuse de clichés en me toisant les bras croisés dans l’attente d’une réaction.

J’ai arrêté de répondre sous le coup de la passion, ça ne change rien au résultat.

La Turquie, mais surtout ses habitants, sont bien trop mal connus, des idées reçues tellement ridicules subsistent à leurs égards, et c’est navrant.

Le tourisme a tout de même permis de la faire connaître du grand public, ce qui j’espère éveillera petit à petit la curiosité des gens pour ce beau pays.

Mais ce dimanche, plus que tous les autres, je suis cafardeuse.

Ces discussions me vexent et me blessent. J’aimerais que les gens soient plus ouverts et curieux des autres cultures, mais surtout qu’ils arrêtent de se mêler de mes projets !

Même si je devais perdre en salaire, ou soi-disant en opportunités d’évolution dans ma carrière, j’ai décidé de privilégier mon cadre de vie et mon épanouissement personnel. L’argument économique, je n’en ai que faire. Je suis une sentimentale, moi. J’ai besoin de rêvasser mains dans les poches en donnant des coups de pied dans une canette abandonnée.

Alors que je boude dans mon coin, ma mère vient à mon secours d'un : “Ça suffit, on peut changer de discussion, s’il vous plait ?… Elle a le mal du pays.”

Belkis Jeridi (http://www.lepetitjournal.com/istanbul.html) vendredi 16 novembre 2012

Retrouvez la dernière chronique de Belkis ici.

A la une

JEUX VIDEO – L’e-sport, le nouveau phénomène sportif sans frontières

Vous ne connaissez pas l'e-sport ? Quand on sait que la finale du jeu League of Legends en 2013 rassemblait 32 millions de téléspectateurs alors que le match de foot France-Ukraine en avait 13,5 millions, et que ce chiffre rivalise avec l’audience du SuperBowl, vous avez peut-être raté une mutation historique de notre société ! Si les jeux vidéo sont encore perçus en France comme une pratique « geek », à l’étranger c’est devenu un vrai sport.
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Melbourne - Actualité

MY AUSTRALIAN JOB - Le site à connaitre

Besoin d'un travail à temps-plein, d'un emploi à mi-temps ou d'un stage ? "My Australian Job" est le site à connaître. Une initiative…
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala
Expat
Expat - Emploi

SALON S’EXPATRIER MODE D’EMPLOI – Rencontre avec les candidats au départ

Vendredi 27 mars la Cité Universitaire de Paris accueillait le Salon S’expatrier : mode d’emploi. Plusieurs stands et conférences étaient proposés aux futurs candidats au départ afin de les renseigner et de les accompagner dans leurs démarches administratives. Qui sont-ils et pourquoi souhaitent-ils partir ?

FRANCOPHONIE – Le français, la langue morte des entreprises ?

Yves Montenay yvesmontenay.fr
À l’heure de la mondialisation, l’anglais a un statut hégémonique dans le monde de l’entreprise. Qu’en est-il du français ? Peut-il encore être considéré comme une langue de travail ? Yves Montenay, directeur de l’Institut de culture, économie et géopolitique, et ancien chef d’entreprise, estime que c’est une valeur essentielle à la santé des entreprises francophones.
Expat - Politique

SCRUTINS HORS DE FRANCE - Bilan des élections 2014

Quatre scrutins concernaient les Français de l’étranger en 2014 dont les élections consulaires et européennes, au suffrage direct. Ils ont été marqués par une faible participation et des difficultés techniques. Un rapport présenté par Georges-Francis Seingry, vice-président de l’Assemblée des Français de l’étranger, propose des dispositions pour améliorer le processus électoral.

CLAUDINE LEPAGE ET PHILIP CORDERY – “Il y a un vrai risque pour le réseau d’enseignement français à l’étranger”

La sénatrice des Français établis hors de France, Claudine Lepage, et le député des Français du Bénélux, Philip Cordery, ont présenté 50 recommandations visant à contenir les frais de scolarité dans le réseau de l’enseignement français à l’étranger. Au menu, économies, recherches de partenariats et de nouvelles sources de financement et renforcement du rôle de l’Ambassadeur.
Magazine
Francophonie

SENSATIONS DU FUTUR - Une exposition ultra sensorielle à São Paulo pour fêter les 350 ans de Saint-Gobain

Pour commémorer son 350e anniversaire, le groupe Saint-Gobain, internationalement reconnu comme le leader du marché de l’habitat et des matériaux de haute performance, a choisi le Brésil pour y exposer - jusqu’à samedi - une exposition singulièrement originale : l’exposition "Sensações do Futuro"("Sensations du futur"). Après Shanghai en janvier, São Paulo est la deuxième étape de cette intrigante exposition itinérante, qui sera ensuite à Philadelphie en mai et à Paris en octobre. Reportage.

EXPO UNIVERSELLE 2015 – Les pavillons de la Francophonie

Lors de l'exposition universelle 2015, 145 pays seront représentés. Parmi eux, une trentaine sont membres de l'Organisation Internationale de la Francophonie. On compte également quelques grands absents comme le Canada ou la Grèce. A l'occasion de la semaine de la langue française et en cette Journée Internationale de la Francophonie, lepetitjournal.com vous propose un panorama non exhaustif des pavillons, membres de l’OIF.