Sur les 7 millions d’habitants que compte la ville de Hong Kong, 1,26 million vit en dessous du seuil de pauvreté. Si aucune mesure n’est prise pour soulager la population hongkongaise, les spécialistes prévoient une augmentation rapide de la pauvreté

Photo : M.M-H.

Le Hong Kong Council of Social Service estime à 1,42 million, le nombre de personnes qui vivront à Hong Kong, en-dessous du seuil de pauvreté d’ici huit ans. Ils sont 1,26 million aujourd'hui. Selon la grille établie par le HKCSS, le revenu considéré comme "viable" pour une famille de trois personnes est évalué à 10.000 HKD par mois. Il est estimé à 7.100 HKD par mois pour un couple et à 3.275 HKD par mois pour une personne vivant seule. D’après Christine Fang Meng-sang, Directrice du Hong Kong Council of Social Service, le nombre de personnes pauvres comptabilisées dans la première moitié de l’année 2010 n’a jamais été aussi élevé que depuis 2007. "Nous constatons que l’économie a reprit une croissance très rapide, mais que la vie est devenue plus difficile pour les plus pauvres". En moins de six mois 64.000 personnes supplémentaires perçoivent un salaire inférieur à celui nécessaire pour couvrir les besoins quotidiens vitaux.

Les retraités très touchés
Selon les statistiques du HKCSS, la situation des retraités devient de plus en plus préoccupante. La pauvreté chez les personnes âgées est aujourd’hui évaluée à 33.9%, équivalent à un retraité sur trois vivant actuellement en-dessous du seuil de pauvreté. La population hongkongaise vieillissant, avec un taux de natalité très bas, aucune perspective d’amélioration n’est annoncée dans les prochaines années. Pour les représentants du HKCSS, l’augmentation du nombre de pauvres est imputable au manque de stratégie du Gouvernement dans la redistribution des richesses. Les classes moyennes bénéficiant plus facilement de la reprise économique. Le HKCSS attend une véritable politique en faveur des personnes les plus pauvres et notamment des retraités.

Vanessa Avrillon (www.lepetitjournal.com/hongkong.html), mardi 5 octobre 2010

A la une

MERCI MAMAN – Des bijoux personnalisés qui plaisent à Kate Middleton

Créée il y a sept ans, Merci Maman est une start-up qui propose divers bijoux personnalisables par gravure connaît un succès grandissant au Royaume-Uni et en France. En 2014, elle a bénéficié d'un coup de pouce spectaculaire : Kate Middleton, Duchesse de Cambridge, porte régulièrement l'un des colliers. L’histoire a tout de suite été relayée dans la presse internationale. Rencontre à Londres avec Béatrice et Arnaud de Montille, co-fondateurs de…
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

MERCI MAMAN – Des bijoux personnalisés qui plaisent à Kate Middleton

Créée il y a sept ans, Merci Maman est une start-up qui propose divers bijoux personnalisables par gravure connaît un succès grandissant au Royaume-Uni et en France. En 2014, elle a bénéficié d'un coup de pouce spectaculaire : Kate Middleton, Duchesse de Cambridge, porte régulièrement l'un des colliers. L’histoire a tout de suite été relayée dans la presse internationale. Rencontre à Londres avec Béatrice et Arnaud de Montille, co-fondateurs de Merci Maman. 

ENTREPRENEURS & SAC À DOS – Un tour d’Asie de l’entrepreneuriat

http://entrepreneurs-et-sac-a-dos.com/
Marlène et Cyrille sont partis découvrir l’entrepreneuriat sous toutes ses formes au cours d’une traversée de l’Asie. Jeunes et passionnés, ils partent à l’aventure avec leurs économies à la recherche de modèles d’entrepreneuriat social et responsable sous le nom d’ « Entrepreneurs et sac à dos ».
Expat - Politique

THIERRY MARIANI – "Il faut que notre diplomatie serve les intérêts de la France"

Thierry Mariani
Député de la XIème circonscription des Français de l’étranger (Asie Océanie), Thierry Mariani était à Singapour pour célébrer, avec la communauté française, le 50ème anniversaire de la cité Etat. L’occasion d’évoquer avec lui Singapour, les Français de l’étranger, et la nécessité, sur le plan diplomatique de distinguer entre les zones où dominent les enjeux économiques et celles qui restent essentiellement confrontées à des problèmes de sécurité.

TAHAR BEN JELLOUN – Le conteur arabe qui écrit dans la langue de Molière

Tahar Ben Jelloun a rencontré son premier succès populaire en 1985 grâce au roman "L’enfant de sable". Il est couronné deux ans plus tard par le prestigieux prix Goncourt, avec "La nuit sacrée". A l’occasion de la 20e édition de la fête de la francophonie, il est venu à la rencontre de ses lecteurs de Shanghai.
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala