Sur les 7 millions d’habitants que compte la ville de Hong Kong, 1,26 million vit en dessous du seuil de pauvreté. Si aucune mesure n’est prise pour soulager la population hongkongaise, les spécialistes prévoient une augmentation rapide de la pauvreté

Photo : M.M-H.

Le Hong Kong Council of Social Service estime à 1,42 million, le nombre de personnes qui vivront à Hong Kong, en-dessous du seuil de pauvreté d’ici huit ans. Ils sont 1,26 million aujourd'hui. Selon la grille établie par le HKCSS, le revenu considéré comme "viable" pour une famille de trois personnes est évalué à 10.000 HKD par mois. Il est estimé à 7.100 HKD par mois pour un couple et à 3.275 HKD par mois pour une personne vivant seule. D’après Christine Fang Meng-sang, Directrice du Hong Kong Council of Social Service, le nombre de personnes pauvres comptabilisées dans la première moitié de l’année 2010 n’a jamais été aussi élevé que depuis 2007. "Nous constatons que l’économie a reprit une croissance très rapide, mais que la vie est devenue plus difficile pour les plus pauvres". En moins de six mois 64.000 personnes supplémentaires perçoivent un salaire inférieur à celui nécessaire pour couvrir les besoins quotidiens vitaux.

Les retraités très touchés
Selon les statistiques du HKCSS, la situation des retraités devient de plus en plus préoccupante. La pauvreté chez les personnes âgées est aujourd’hui évaluée à 33.9%, équivalent à un retraité sur trois vivant actuellement en-dessous du seuil de pauvreté. La population hongkongaise vieillissant, avec un taux de natalité très bas, aucune perspective d’amélioration n’est annoncée dans les prochaines années. Pour les représentants du HKCSS, l’augmentation du nombre de pauvres est imputable au manque de stratégie du Gouvernement dans la redistribution des richesses. Les classes moyennes bénéficiant plus facilement de la reprise économique. Le HKCSS attend une véritable politique en faveur des personnes les plus pauvres et notamment des retraités.

Vanessa Avrillon (www.lepetitjournal.com/hongkong.html), mardi 5 octobre 2010

 
Une internationale

ARABIE SAOUDITE – Fin de la tourmente pour les 200 expatriés français ?

Depuis septembre 2015, les salariés de la société de construction Saudi Oger en Arabie Saoudite ne sont plus payés. Parmi eux se trouvent 200 expatriés français qui sont bloqués dans le pays car ils ne peuvent plus renouveler leur titre de séjour, donc leur visa de sortie, faute de rémunération. Quelques articles en ont parlé mais leur histoire reste encore largement méconnue du grand public. Après des mois de cauchemar, Mohamed Ben Salmane,…
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Et si vous prêtiez à des PME françaises en direct ?

Depuis mars 2015, il est maintenant possible en tant que particulier de prêter en 2 minutes au tissu économique français depuis sa tablette, confortablement installé dans son canapé, n’importe où dans le monde. Et c’est encore plus avantageux en tant qu’expatrié !

Conseils en abonnements magazines pour les mélomanes

Que l’on préfère la musique symphonique, le jazz, la techno, le reggae, le groove, le classique, les musiques du monde, les musiques françaises, le rap, le rock… Un mélomane sommeille en chacun de nous !Suivez l’actualité internationale de l’univers du son et enrichissez votre culture à travers des dossiers approfondis, des agendas des concerts et festivals, des portraits et interviews inédites d’artistes talentueux et des reportages exclusifs. UNI-Presse vous propose une sélection d’abonnements en magazine pour les amateurs de musique.
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle donc n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine
En direct de nos éditions locales