Singapour

D-Vine – L’art du sommelier en version High-tech

La créativité française va bien. D-Vine en est devenue un porte-drapeau dans la région depuis qu’elle a été lauréate du « Creative Challenge Next @ Singapore » organisé par Business France en juillet dernier. Depuis le 1er décembre les Singapouriens peuvent désormais découvrir D-Vine, une machine alliant High-tech et tradition, qui fait le pari qu’on peut déguster un verre de grand cru, dans les conditions de température et d’oxygénation optimales, aussi bien qu’on le ferait dans un grand restaurant. 

D-VineL’œuvre de trois Français passionnés du vin, Thibaut Jarousse, Jérome Pasquet et Luis Da Silva, D-Vine, souvent présentée, pour faire simple, comme le « Nespresso du vin », est une machine offrant aux amateurs exigeants de déguster, au verre, une sélection de grands crus dans des conditions de préparation optimales, dignes de celles que lui aurait réservé l’art du sommelier dans un grand restaurant.

Adieu bouteilles et bouchons, le précieux nectar est désormais présenté dans des tubes au design élégant. Chaque tube représente l’équivalent d’un verre. Il est équipé d’une puce qui contient son pédigrée et donnera à la D-Vine machine toutes les informations requises pour qu’elle en assure la meilleure préparation. La machine fonctionne ensuite comme un décanteur. A ce détail près qu’il suffit d’1 mn pour réaliser une décantation qui prendrait 3 heures, et pour porter le vin à la bonne température de dégustation.

A Singapour et dans la région, les ambitions de D-Vine sont portées par Bertrand Tellier, dont l’enthousiasme, reconnaissaient les fondateurs, avait été tempéré, parce qu’ils souhaitaient d’abord tester le succès de la machine sur le marché domestique. C’est aujourd’hui chose faite. D-Vine, partout où elle a été présentée, a été, indiquent-ils, très bien accueillie. De Las Vegas à Singapour, elle a remporté de multiples récompenses. 600 machines auraient été vendues depuis son lancement ; certains patientant jusqu’à 2 ans pour l’obtenir.

Les futurs adeptes de D-Vine à Singapour seront plus chanceux. A l’occasion du lancement de D-Vine à Singapour le 1er décembre, Bertrand Tellier annonçait que 50 machines leur étaient réservées d’ici la fin de l’année. Ils pourront donc puiser d’emblée dans la sélection actuelle de 22 vins rouges, blancs et rosés.

En jeu, un marché asiatique en pleine croissance


« A Singapour, indiquait Bertrand Tellier, la consommation de vin a augmenté de 40% au cours des 10 dernières années, ce qui représente un rythme 4,6 fois supérieur à la moyenne mondiale. C’est le signe d’un marché arrivant à maturité et nous pouvons nous attendre à ce que les Singapouriens deviennent plus aventureux et plus experts dans le domaine du vin ».



Bertrand Fouquoire (www.lepetitjournal.com/singapour) vendredi 9 décembre 2016

Source: site de D-Vine Singapour

 

EXPOSITION- Yayoi Kusama, l’obsession d’une vie

THE SPIRITS OF THE PUMPKINS DESCENDED INTO THE HEAVENS.
Il est encore temps !Pour la 1ère fois en Asie du Sud-est, une rétrospective est consacrée à l’iconique artiste japonaise, Yayoi Kusama, présentée à la National Gallery jusqu’au 3 septembre 2017. A travers 120 œuvres datant de ses débuts dans les années 1950 jusqu’aujourd’hui, cette exposition retrace la carrière d’une des artistes avant-gardistes les plus vendues au monde. Plongée au cœur des ses obsessions sur 70 ans de création.
PSA Port - Photo (c) PSA

SINGAPOUR - Ré-imaginer l’économie

Que sera Singapour dans 20, 25 ou 50 ans ? Quelle vision Singapour projette-t-elle pour les décennies à venir ? Championne auto-proclamée du design…
Une internationale

A la découverte d'un Paris insolite en compagnie d'un greeter

 Comme beaucoup d'Américains, Mike, Dennis, Brian et Derek rêvaient de visiter Paris, mais pas forcément à la manière de touristes ordinaires. Ils ont donc fait appel aux greeters, ces habitants qui font découvrir aux voyageurs une capitale hors des sentiers battus. 
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine