Singapour

LEE HSIEN LOONG AUX SINGAPOURIENS – L’histoire de Singapour est celle de gens ordinaires réalisant ensemble des choses extraordinaires

Dans ses vœux traditionnels de bonne année aux Singapouriens, le Premier ministre Lee Hsien loong est revenu sur les points clés et les temps forts de l’année écoulée – croissance, environnement international marqué par la tentation du repli sur soi, réforme de l’élection présidentielle… Il a salué les performances de Joseph Schooling,Yip Pin Xiu et Theresa Goh aux Jeux Olympiques, et, au-delà, les réalisations extraordinaires de Singapouriens ordinaires qui créent leur start-up, se forment ou se mobilisent autour de projets sociaux.

Voeux de Lee Hsien Loong aux SingapouriensCroissance en 2016

Une croissance (1,8% selon les données du Ministry of Trade and Industry), certes inférieure à celle des années précédentes. Mais une performance plutôt satisfaisante compte tenu d’un contexte global marqué par de nombreuses incertitudes. Satisfecit concernant l’emploi qui, malgré la conjoncture, se maintient à un haut niveau. La traduction, souligne le chef du gouvernement, des efforts mis en œuvre pour assurer l’adaptation des compétences des Singapouriens aux besoins de l’économie.

Echanges internationaux

Singapour était engagée dans le processus de négociation du TPP (Trans Pacific Partnership). Ce projet, indique le Premier ministre, a vu ses ambitions se réduire (NDLR : Aux Etats-Unis, le gouvernement actuel a renoncé à soumettre le projet au Congrès et le nouveau Président élu, Donald Trump a souligné son opposition sur le sujet). Pour autant, la Cité-Etat, rappelle Lee Hsien Loong aura multiplié en 2016 les opportunités de dialogue et d’accords multilatéraux ou bilatéraux : accord commercial avec l’Australie ; signature du RCEP (Regional Comprehensive Economic Partnership) ; développement de la Chongqing connectivity initiative en Chine ; retraite du Premier ministre singapourien avec le Président indonésien Joko Widodo à Semarang ; conclusion avec la Malaisie d’un accord pour le développement d’un train rapide.

Institutions

Singapour a procédé en 2016 a plusieurs changements institutionnels. Le plus remarquable concerne la fonction présidentielle et les modalités d’élection du Président de la République, notamment pour garantir que les grandes communautés ethniques à Singapour aient une égale possibilité de voir un Président sortir de leur rang. La prochaine élection, rappelle le Premier ministre, sera réservée à des candidats issus de la communauté malaise. Il se réjouit à l’avance que Singapour puisse à nouveau avoir un chef d’Etat issu de cette communauté, pour la première fois depuis Yusof Ishak, qui fut le premier président de Singapour.

Jeux Olympiques

Retour sur l’événement historique que fut la victoire de Joseph Schooling sur 100 m papillon aux jeux olympiques de Rio ; exploit réitéré par la nageuse Yip Pin Xiu lors des jeux para-olympiques (double médaille d’or sur 50m et 100m dos) . « Joseph Schooling », suggère le Chef du gouvernement de Singapour, «  nous a montré comment des rêves immenses et improbables pouvaient se réaliser avec foi et détermination » .

Singapouriens ordinaires réalisant des choses extraordinaires

A l’instar des exploits réalisés par Joseph Schooling, Yip Pin Xiu et Theresa Goh (médaille de bronze aux jeux para-olympiques), les performances de Singapouriens ordinaires sont  soulignées : celle de Muhd Shamir, biologiste moléculaire, créateur d’une start-up ; celle d’ Adelene Teck, thérapeute, qui après 20 ans d’activité professionnelle a repris des études au Singapore Institute of Technology (SIT…

Perspectives 2017

Le contexte international, remarque le Premier ministre, est marqué dans de nombreux pays. par des tentations protectionnistes ou de repli sur soi. Singapour, indique-t-il, du fait de sa taille n’a pas les moyens d’une autre politique que celle de l’ouverture : «  Notre meilleur choix est de rester ouvert, de nous réinventer de manière continuelle et de tenir notre place parmi les pays du monde ».

Bertrand Fouquoire (www.lepetitjournal.com/singapour) mardi 10 janvier 2017

Voir la vidéo sur le site du Prime Minister's Office

Enregistrer

 

EDUCATION - iMagination Week à l’ESSEC. Penser le futur de la cité avec créativité.

ESSEC - iMagination week (c) ESSEC Business School
Deuxième édition de « iMagination week » sur le campus Asie-Pacifique de l’ESSEC Business school, sur le thème « Cité politique, politique de la cité. Mon rôle dans la cité de 2050 ». Durant une semaine de séminaire inédit dédié à l’imagination et à la créativité, les étudiants de première année de la Grande Ecole sont incités à se projeter dans le futur pour une réflexion sur le rapport à la cité et à la société dans laquelle ils évoluent.
Une internationale

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières…
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.

GWENAELLE DE BIZEMONT - "Dubaï nous offre la possibilité d’entreprendre"

Femme d’expatriée, ayant vécu dans six pays différents en vingt ans, Gwenaëlle de Bizemont pose ses valises en 2005 à Dubaï. Entrepreneuse depuis toujours avec la création de huit (!) sociétés à son actif, Gwenaëlle nous parle de son dernier projet et de sa vision du monde des affaires à Dubaï. 
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine