Singapour

TRADITION – Connaissez-vous l'histoire de la bûche de Noël ?

La bûche de Noël est une véritable tradition française, plus ancienne encore que l'arbre de Noël ou la crèche. Mais connaissez-vous réellement son histoire ?

D’origine en bois
En France, depuis plusieurs siècles, la coutume voulait que lors de la veillée de Noël, l’on flambe une bûche en bois d'arbres fruitiers (prunier, cerisier, pommier, olivier) ou bien de bois francs (chêne ou hêtre). C'est autour de sa flambée, qu'au retour de la messe, les familles se réunissaient pour prendre le repas de Noël, en chansons.
Placée dans l'âtre de la cheminée – foyer apportant chaleur et réconfort – avec des fragments de la bûche de l'année précédente symbolisant ainsi le temps sans cesse renouvelé, la flambée de la bûche de Noël était un rituel de bénédiction.

Selon les régions, elle était saupoudrée de sel (en Poitou-Charentes) ou arrosée de vin (en Provence), d'eau bénite, d'huile, de lait ou de miel en récitant des prières. Généralement, la coutume voulait que la bûche se consume durant trois jours sinon, gare au malheur !

Entre croyances et superstitions
La bûche ainsi "bénie" protégeait la maison et ses habitants. Ses cendres étaient dispersées dans les étables, les vergers ou les champs pour protéger des maladies et apporter la prospérité. Pour certains, les cendres permettaient d'empêcher les renards d'entrer dans le poulailler et les sorciers dans les habitations. Pour d’autres, elles avaient le pouvoir d'accroître les semences, de protéger de la foudre et d'abréger l'agonie des mourants. Jetées dans un puits, elles éloignaient les serpents et les mauvaises langues ! Déposées dans le cercueil d’un défunt, les cendres portaient chance dans l’au-delà.

Projet pour une carte postale de P. Kaufman. L'aïeul place des rameaux de houx et récite des prières sur la bûche de Noël. La table est dressée et la fête de famille prend le pas sur les anciens rites agraires.

Selon les croyances, avant qu'elle flambe, la bûche portait malheur à ceux qui l’enjambaient ou s'assoyaient sur elle, au risque d'attraper des furoncles !
Avec l’arrivée des poêles en fonte, peu à peu cette tradition s’est perdue au détriment d’une bûche de Noël pâtissière, dessert incontournable en cette période de fêtes.

Le dessert indétrônable de Noël
Difficile de savoir qui en est son véritable créateur. Pour certains ce serait un apprenti pâtissier parisien œuvrant dans une chocolaterie du quartier de Saint Germain des Prés qui en aurait eu l'idée vers 1834. Pour d'autres, ce serait une invention lyonnaise datant des années 1860. Enfin, le pâtissier glacier du prince Charles III de Monaco, Pierre Lacam, aurait pu être le premier en 1898.

Aujourd’hui, glacée ou pâtissière, la bûche est devenue le dessert de Noël préféré des français, déclinée selon les goûts et les régions. C’est notamment l’un des desserts traditionnels en Corse, où l’on prépare chaque année la bûche de Noël à la châtaigne.

Avant de savourer un autre dessert au Nouvel An et durant le mois de janvier : la Galette des Rois…une autre tradition française !

Carole Chomat (www.lepetitjournal.com-Singapour) mardi 18 décembre 2012

 

APFS - Journée de formation pour les professeurs de français

L'association des professeurs français de Singapour (APFS) organise, à Singapour, les 16, 17 et 18 novembre prochains 3 journées pédagogiques. Ces ateliers de formation sont destinés aux professeurs de français langue étrangère (FLE) et langue maternelle (FLM) ainsi qu'aux personnes qui viennent de passer leur DAEFLE. Ils accueilleront des intervenants de qualité (RFI Savoirs, InSitu,...) et des représentants des grandes maisons d'édition (Clé…
PSA Port - Photo (c) PSA

SINGAPOUR - Ré-imaginer l’économie

Que sera Singapour dans 20, 25 ou 50 ans ? Quelle vision Singapour projette-t-elle pour les décennies à venir ? Championne auto-proclamée du design…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine