Singapour

FOCUS - Et si la réussite d’un pays se reflétait dans ses créations architecturales?

Alors que le musée ArtScience vient tout juste d’être inauguré, Jacky Deromedi nous donne son point de vue de professionnel sur la place et l’évolution de l’architecture à Singapour

"Peut-on espérer évolution plus positive ?" nous confie Jacky qui sait de quoi elle parle, puisqu’elle est tout à la fois architecte d’intérieur pour le cabinet Aprim Interior Design depuis plus de 20 ans et Présidente d’ENCORE, la saison Européenne à Singapour. Mais est-il encore besoin de présenter Jacky Deromedi, tant son investissement auprès des artistes et des communautés européennes de la cité-Etat est important.

Singapour il y a 20 ans
Reproduire des schémas familiaux qui ont fait leurs preuves est une des grandes forces de la famille Deromedi. "Ensemble, plus fort" semble être une devise qu’elle a faite sienne. Transmis de père en fille puis de mère en fils, le savoir faire architectural à la française a su se faire une place ici. "Cette French Touch était très recherchée il y a quelques années où elle était forcément synonyme d’élégance et de raffinement" nous confie t’elle. "Dans le début des années 90, les règles d’urbanisme n’étaient pas franchement définies et un manque d’unité se faisait sentir. Singapour, en faisant venir de nombreux architectes étrangers, notamment des Américains, a su apprendre d’eux, ce qui dénote une intelligence certaine. Quant aux règles Feng Shui, relevant plus du bon sens que du tabou ou de la superstition, elles sont naturellement appliquées par les cabinets d’architectes. Il est important que les gens travaillent en harmonie et se sentent en sécurité dans l’environnement dans lequel ils vivent."

Evolution pleine de promesses
Bien qu’encore très contrastée, l’architecture à Singapour tend maintenant vers plus d’unité et à l’image de la croissance de ce pays, elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Certains y verront un excès de zèle alors que Jacky se dit de plus en plus séduite par une nation qui essaye de se créer une histoire et met à l’honneur la culture avec des créations d’envergure comme le tout nouveau musée ArtScience. L’architecture audacieuse de Marina Bay Sands est un exemple éblouissant du dynamisme de la cité-Etat qui a fait parler d’elle au delà des frontières. Mais avec ArtScience Singapour prouve qu’elle n’est pas uniquement centrée sur les affaires et l’âme culturelle de Singapour s’en trouve renforcée. La culture devient primordiale et c’est une bonne chose !

Propos recueillis par Florence Notté (www.lepetitjournal.com-singapour) lundi 7 mars 2011

Aprim Interior Design : www.aprim.com.sg


 

HARI RAYA PUASA - Célébration de la rupture du jeûne pour les musulmans à Singapour

Hari Raya light up 2017
Célébré par tous les musulmans, l’Aïd el-Fitr est littéralement la fête de la rupture du jeûne, elle survient le jour suivant le dernier jour du mois sacré de Ramadan, soit le premier jour du mois de chawwâl. D'un pays à l'autre, cette célébration religieuse emprunte plusieurs noms, Aïd es-Seghir au Maroc, Idul Fitri en Indonésie, Korité au Sénégal et au Mali, ou encore Hari Raya Puasa en Malaisie et à Singapour.
Une internationale

EXCLUSIF - Interview de Vianney : ses émotions, sa musique et le Japon

Artiste interprète de l'année aux Victoires de la musique 2016, Vianney est au Japon pour un concert événement dans le cadre de la fête de la musique à l'Institut français de Tokyo, ce samedi 24 juin. Lepetitjournal.com Tokyo a échangé avec l'artiste dès sa descente d'avion sur ses émotions, sa musique et le Japon.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine