Shanghai

ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE - Que pensent les Chinois de l’élection d’Emmanuel Macron ?

Après une campagne présidentielle historique, riche en rebondissements, le 8ème Président de la République française, Emmanuel Macron, fait couler beaucoup d’encre en Chine entre sa vision de la politique et son histoire d’amour.

Dans la nuit du 7 mai 2017, les Français ont choisi leur nouveau Président. Avec environ 65% des voix, au second tour, Emmanuel Macron du mouvement En Marche ! a nettement battu Marine Le Pen, la candidate du Front National, qui comptabilisait, elle, 35% des voix. Ainsi, du haut de ses 39 ans, le huitième président de la Vème République devient le plus jeune président français depuis 1848 !

Loin des frontières de l’hexagone, en Chine notamment, le choix entre le « Macaron » ou le « Pain » a stimulé des discussions publiques sur les réseaux sociaux. La plupart des Chinois ont commencé à suivre partiellement l'élection présidentielle française à partir du premier tour de scrutin. Parmi les cinq principaux candidats, le favori des sondages Emmanuel Macron, qui incarne le renouveau de la politique française, et son histoire d’amour avec sa femme Brigitte, de plus de 20 ans son aînée, a beaucoup attiré l’attention. 

La plupart d’entre eux ne savent pas qui il est, ni même quelle expérience politique il a pu mener auparavant, et encore moins quel est son étiquette politique. Il faut l’avouer, tout cela est bien succinct quand les femmes parlent d’un "Trudeau à la française", en rapport au premier ministre canadien, qui fait fondre le cœur de ces dames. Après la Trudeau-mania, vers une Macron-mania ? Par ailleurs, davantage dans la culture populaire chinoise, certains l’ont comparé à la version française de Qi Tongwei, un personnage dans une série chinoise très célèbre. Tout comme pour Macron, Qi Tongwei a épousé aussi son enseignante qui est 20 ans plus âgée que lui dans cette série…

Une histoire d’amour plus légendaire que son parcours politique

Certains vont même jusqu’à penser que c’est sa femme Brigitte qui a remporté la "vraie" victoire, en attirant beaucoup plus d’attention que son mari. Les recherches sur internet sont bien la preuve de cet engouement pour cette love story à la française puisque les plus grosses demandes sur les moteurs de recherches concernaient les photos du couple mais aussi le détail de leur histoire d’amour. Cependant, mis à part le nouveau président élu et sa femme, qu’est-ce que pensent les chinois de cette élection présidentielle française ?

Commençons par Yang Liu, qui a fait ses études en France pendant trois ans, et est rentrée en Chine l’année dernière. Elle n’a pas forcément fait trop attention à l’élection présidentielle au début, mais tout le monde en parlait sur son réseau Wechat, alors par la force des choses et suite à un tel engouement elle à commencé à s’y intéresser de plus près. "La plupart de mes amis ont fait des compliments sur le président élu, moi, personnellement, je ne sais pas s’il est assez fort pour changer la France ou pas, mais s’il est capable d’être président à 39 ans, c’est qu’il a certaines capacités". Concernant son histoire d’amour, elle lui trouve beaucoup de courage et d’obstination pour avoir épousé son enseignante beaucoup plus âgée que lui.

Quant à Zhang Feng, au lieu d’Emmanuel Macron, elle a plutôt soutenu le candidat de droite François Fillon (Les Républicains), l’ex-premier ministre sous le mandat de Nicolas Sarkozy. "C’était décourageant que Fillon soit battu à cause de l’affaire des emplois fictifs de son épouse Pénélope", confie t-elle. Il a été ‘’tué’’ par les médias avant le premier tour de l’élection, selon elle. "Macron a eu de la chance pour être élu, parce que son adversaire au second tour était Marine Le Pen. Les Français n’avaient plus d’autres choix que de voter contre Marine Le Pen", avance-t-elle.  En ce qui concerne le programme du nouveau président élu, Zhang Feng ne l’a pas encore parcouru. Cependant, elle partage le même avis que Yang Lui : Emmanuel Macron est jeune, mais elle voit en lui, en tant qu’ancien ministre de l’Économie, une personne qui a surement des capacités pour diriger la seconde puissance économique de l’Europe.

"Une rupture historique dans les parties de droite et de gauche"

L’économiste Liao Minxiong, qui travaille chez TS Lombard, pense qu’avoir une président sans aucune étiquette gauche ou droite, cela signifie que le paysage politique de la France va radicalement changé. "Il y a une rupture historique dans les deux grandes parties de la Vème république". C’est la première fois qu’aucun de ces deux partis n’est pas représenté à un second tour de l’élection présidentielle. "

Au cours du premier tour, le peuple Français ont dû choisir deux candidats parmi les quatre principaux. Deux de ces candidats veulent rompre avec l’histoire de la Vème République, ce sont le candidat de l’extrême gauche, Jean Luc Mélenchon, et la candidate de l’extrême droite, Marine Le Pen. François Fillon (LR) a été totalement décrédibilisé par l’affaire des emplois fictifs, ce qui lui a valu de perdre la plupart de ces soutiens pour accéder au second tour. Enfin, Emmanuel Macron représentait un nouveau visage, un vent frais. Sans parler du parti socialiste qui est totalement passé à côté de l’élection avec l’investiture à la Primaire de Benoit Hamon." (Environ 6% des suffrages lors du premier tour de l’élection, NDLR)

"Les Français veulent bien le changement, mais ils ne veulent pas un changement trop profond", précise Liao Minxiong. Emmanuel Macron représente une rupture en demi-teinte du paysage politique français. Concernant l’économie, Liao Minxiong qualifie Emmanuel Macron de conservateur. "Dans son programme on trouve un cadrage budgétaire de 50 milliards d’euros, une promesse d’économiser 60 milliards d’euros sur le quinquennat, pas d’augmentation de la pression fiscale, pas de hausse de la TVA, et un maintien du déficit public sous la barre des 3% du PIB. C’est un programme difficile à achever, mais de toute façon, le paysage économique de la France a peu de possibilité de changer profondément", analyse-t-il.

"La victoire de Macron est favorable au développement des relations franco-chinoises"

"Cette élection française affecte la situation de l’Europe et celle du monde, parce que le résultat concerne non seulement l’avenir de l’Europe, mais aussi, dans une certaine mesure, il lié au futur du monde. Comme les relations de la Chine avec l’Europe sont devenues de plus en plus étroites, le peuple chinois, notamment les experts qui font les études sur les questions internationales sont très attachés à cette élection en France." confie le professeur Ye Jiang l’expert d’Institut de Shanghai pour les études internationales.

"La victoire de Macron est favorable au développement des relations sino-françaises, parce qu’il a une vision globale, qu’il comprend l’importance de la Chine d’aujourd’hui dans l’économie et la politique mondiale. Il a soutenu l’investissement chinois dans la construction de l’aéroport en France, a également cité la théorie de Deng Xiaoping pour expliquer son propre programme économique. On peut dire qu’il va promouvoir plutôt activement les relation franco-chinoises." Cependant, Ye Jiang a aussi mentionné que si Macron ne fait pas attention sur le traitement des questions liées à Taiwan, au Tibet et au Xinjiang, cela risque de provoquer des tensions dans les relations entre la Chine et la France.

Après une campagne historique, et forte en rebondissements, le nouveau président a, semble t-il, tout pour occuper les esprits, que ce soit sentimentalement, économiquement ou politiquement. Il y en a pour tous les goûts. Désormais, pour Emmanuel Macron,, c’est la première page d’un nouveau chapitre de la vie politique française qui s’ouvre à lui. Une France, porté par sa culture et son histoire, qui ne cesse de fasciner la Chine… et le monde.

Crédits photos : LeWebTrends

ZHANG Yiwei (Babel Media) pour lepetitjournal.com/shanghai Mardi 16 mai 2017

 
Shanghai

HISTOIRE DE SHANGHAI - Quand la Huaihai Lu s'appelait l'avenue Joffre

David Maurizot, Président de la Société d’Histoire des Français de Chine à Shanghai, est notre guide pour la suite de notre visite aux origines de la Concession française. Si nous vivons dans cette ville aujourd’hui, c’est un peu grâce aux pionniers qui ont construit sur un terrain marécageux ce premier comptoir français au milieu du XIXème siècle. Alors suivons le guide pour retrouver les traces de cette époque qui subsistent encore aujourd’hui…

HANGZHOU - Top 10 des bonnes adresses

À juste 200 km au sud de Shanghai, un week-end à Hangzhou est un incontournable et vous ne pourrez être que séduit par son vieux quartier, ses…
Une internationale

PIERRE RABHI & JULIETTE DUQUESNE – "On est en train de privatiser le vivant"

Tour à tour essayiste, philosophe, poète, ou encore agriculteur bio, Pierre Rabhi co-signe avec la journaliste Juliette Duquesne les deux premiers ouvrages d’une nouvelle collection : « Carnets d’alerte ». S’attaquant au sujet de la faim dans le monde, mais aussi à l’épineuse question des semences, « dont on parle peu, mais qui est pourtant à la base de la vie », ils analysent et décryptent ensemble ces deux sujets, avec le but affiché d’en…
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine