Shanghai

CROYANCES POPULAIRES - La symbolique des arbres en Chine

Des estampes, en passant par le taiqi ou la beauté des jardins, les arbres tiennent une place importante dans la tradition chinoise. Qui ne s’est jamais demandé pourquoi certaines personnes âgées se frottaient le dos contre le tronc d’un pin centenaire ? Ou ces jeunes amoureux se photographiaient devant un pêcher en fleurs ? Zoom sur des croyances anciennes encore ancrées dans la vie quotidienne actuelle.

Déjà dans la Chine ancienne, le culte de l’arbre était largement répandu. Les habitants d’alors refusaient de couper certains végétaux à proximité des temples et des tombes. En effet, pour ces croyants, l’âme des dieux résidait dans des arbres remarquables par leur taille et leur beauté. En arracher un faisait craindre une mort soudaine.

Aujourd’hui encore, certains arbres ont une signification particulière pour nos contemporains chinois, en témoigne notamment leur engouement pour les jardins et les parcs. Façonnés pour représenter un monde idéal miniaturisé, ces jardins privilégient les plantes et les arbres que l'histoire et la tradition ont chargés de symboles. Des centaines de variétés de plantes vivaces, aquatiques, grimpantes, d'arbustes et d'arbres y sont représentées.

À chaque arbre sa signification

La plupart des plantes et arbres des jardins revêt une dimension symbolique, différente pour chaque espèce. Le pin occupe une place de choix dans la tradition chinoise. Toujours vert, quelle que soit la saison, il est considéré par les Chinois comme un emblème de longévité et de sagesse. On dit de sa sève qu’elle se change en ambre dès lors que le pin atteint ses mille ans ! De même que, planté autour des tombes, le conifère éloigne le Wangxiang, créature maléfique, dévoreuse du cerveau des déplorés défunts.

Avec des dizaines de variétés, le bambou, répandu dans toute la Chine, est associé à la force et à l’éthique. Tout comme notre roseau, il plie mais ne rompt pas. Comme il pousse massivement, il est aussi devenu un symbole de fertilité, de famille heureuse et de piété filiale. Il se raconte qu’un fils, devant sa mère gravement malade et désireuse d’une soupe de pousses de bambous, brava l’hiver rigoureux à la recherche de jeunes plants, en vain. Pleurant à chaudes larmes, il réussit à attendrir le sol gelé. Pour récompenser ses efforts, les jeunes pousses grandirent si rapidement qu’il pût les cueillir le jour-même.

Le pêcher tient aussi une place importante dans les superstitions. Il est le symbole du mariage, du printemps et de l’immortalité. La légende raconte que le Pêcher des Dieux fleurit tous les 3 000 ans mais que son fruit apporte la vie éternelle. Un couple qui s’enlace devant un pêcher et c’est l’assurance d’une vie longue et heureuse !

Bien d’autres espèces d’arbres mais aussi de plantes incarnent diverses vertus : le prunier est associé à la noblesse, le lotus à la pureté, le magnolia à la richesse et la pivoine à la beauté féminine. Le rosier sauvage, par nature tourmenté, entraîne des dissensions au sein d’une même famille. Un saule planté à l’arrière d’une maison fragilise la famille et ferait craindre la luxure !

Rééquilibrer son qi

Au-delà de la symbolique propre à chaque espèce, la relation des Chinois aux arbres est aussi une histoire de Yin et de Yang, chère à la philosophie chinoise. Ancrés au sol par leurs racines et s’élevant vers le ciel, les arbres permettent un échange d’énergie entre ciel et terre, entre l’être humain et son environnement. Il est effectivement fréquent d’observer des personnes se cogner le dos contre le tronc d’un épicéa ou d’un pin. Cet exercice stimule le canal de l’énergie qui court le long de la colonne vertébrale et rééquilibre les énergies du corps humain. Mais il est aussi efficace pour combattre certaines douleurs. Vous souffrez du foie ? N’hésitez surtout pas à vous frotter contre un pin !

Yu Garden : un homme qui se "cogne" contre un arbre (photo SD)

Même si ces traditions s’étiolent en partie dans le monde moderne, certaines superstitions subsistent encore. Le pouvoir des arbres reste très présent dans les jardins mais aussi dans les habitations meublées de bois et dans les décoctions prescrites en médecine traditionnelle. Mais assurément, c’est le légendaire "arbre à monnaie" qui reste encore maintenant l’un des arbres les plus célébrés en Chine !

Sandrine Daurade pour lepetitjournal.com/shanghai Mercredi 12 avril 2017 (rediffusion)

 
Shanghai

HANGZHOU - Top 10 des bonnes adresses

À juste 200 km au sud de Shanghai, un week-end à Hangzhou est un incontournable et vous ne pourrez être que séduit par son vieux quartier, ses temples historiques, son subtil art de vivre et le célébrissime Lac de l’Ouest, quintessence de la beauté classique chinoise. « Il y a le paradis au ciel. Et sur terre, il y a Hangzhou et Suzhou » a écrit le poète Chaoying, sous la dynastie Tang (1279-1368). Voici notre top 10 des essentiels à faire pour…
Actualité Chine

HANGZHOU - Top 10 des bonnes adresses

À juste 200 km au sud de Shanghai, un week-end à Hangzhou est un incontournable et vous ne pourrez être que séduit par son vieux quartier, ses temples historiques, son subtil art de vivre et le célébrissime Lac de l’Ouest, quintessence de la beauté classique chinoise. « Il y a le paradis au ciel. Et sur terre, il y a Hangzhou et Suzhou » a écrit le poète Chaoying, sous la dynastie Tang (1279-1368). Voici notre top 10 des essentiels à faire pour découvrir ce petit bijou de la culture chinoise !
Une internationale

EXCLUSIF - Interview de Vianney : ses émotions, sa musique et le Japon

Artiste interprète de l'année aux Victoires de la musique 2016, Vianney est au Japon pour un concert événement dans le cadre de la fête de la musique à l'Institut français de Tokyo, ce samedi 24 juin. Lepetitjournal.com Tokyo a échangé avec l'artiste dès sa descente d'avion sur ses émotions, sa musique et le Japon.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine