Shanghai

SHANGHAI MODE D’EMPLOI – Zuò huǒchē ou comment prendre le train en Chine !

Aurélie Evalet

Si vous souhaitez voyager en Chine, le train est un des moyens de transport à envisager. Il est une bonne alternative qualité/prix à l’avion, d’autant plus qu’il est beaucoup plus ponctuel et que son réseau couvre le pays quasiment en entier ! Pour les longues distances, vous trouverez toujours un train de nuit adapté ; et pour vous rendre rapidement d’une grande ville à une autre, le TGV chinois est aussi très pratique. Le tout, c’est d’acheter son billet au bon moment !

Justement, comment se procurer le sésame ?

Train G (TGV) gare de Nanjing et train T en gare de Shanghai Hongqiao (crédits photo AE)

En Chine, pas d’achat des mois à l’avance... Ici, tout le monde sait que la période de vente est réglementée par rapport au flux de personnes susceptibles de vouloir voyager au même moment, mais personne (ne parlant pas chinois) n’est vraiment capable de dire le nombre de jours exact, tant cela varie d’une gare à l’autre et d’une ville à l’autre ! Cependant, on peut raisonnablement dire que la plupart du temps, c’est 7 jours à l’avance. Et, règle spéciale Chinese New Year, car à ce moment là vous êtes littéralement en compétition avec des centaines de millions d'autres, c’est 20 jours via le site des Chemins de fer chinois http://www.12306.cn/, et 18 jours en gare ou agence ! Si vous parler chinois ou que quelqu’un autour de vous peut vous aider, composer le numéro du service client 12306 pour vérifier la période de réservation et de pré-vente.

A la gare, ce sera une expérience gratifiante si vous repartez avec votre billet en main ! Ici, de longues files d’attentes, une foule de gens, des guichetiers qui vous paraîtront froids et qui ne parleront que très peu anglais, voir pas du tout. Une fois dans la bonne file, vous vous ferez doubler, quand ce sera votre tour, vous sentirez la respiration du suivant dans votre nuque traduisant l'impatience de tous les suivants... Et si vous pensiez vous en sortir avec une borne automatique, c’est loupé : en tant qu’étranger, vous n’y avez pas accès, elles ne prennent pas "le passeport" comme papier d’identité ! Si vous souhaitez quand même tenter l’expérience du face à face (pour pratiquer un peu votre chinois !), le mieux, c’est de s’être renseigné à l’avance sur tous les détails de son périple (via internet, voir plus bas) et de tout noter sur un papier : numéro de train, dates et heures, gares de départ et d'arrivée en chinois… le mieux étant d’avoir un papier plan B également dans le cas d’un méiyǒu du plan A !
Il existe également de très nombreux bureaux de quartier où l’on peut réserver et acheter les billets de train 火车票售票处 - Huǒchē piào shòupiào chù (Booking Office for Train Tickets). Pour 5 RMB supplémentaires (bien moins cher qu’en passant par une agence de voyage), cela peut grandement vous simplifier la vie, et ici les billets peuvent parfois s’acheter jusqu’à 10 jours avant la date de départ d’un train.

Billet de train chinois (crédits photo AE)

Si vous ne parlez pas chinois, ne perdez pas votre temps en appelant la hotline nationale 9510 5105 ou sur le site officiel des chemins de fer chinois. Néanmoins, internet reste la meilleure façon de se renseigner des horaires et prix disponibles le jour où l’on souhaite voyager. Pour cela, deux sites : huochepiaio.com, site complet en chinois : renseignez les 3 champs "gare de départ 出发站", "gare d’arrivée 到达站" (écriture en pinyin) et "jour du voyage 出行日", puis validez. Vous pourrez réserver via ce site si vous possédez une CB chinoise, moyennant 25RMB de commission. Sur Travel China Guide, en anglais, les horaires et prix des billets sont justes (en RMB et dollars), mais la commission (et livraison) de 60RMB/10$ par billet est à peine exagérée... Sur la page des résultats de recherche ne sont affichés que les prix des places les plus élevées (seulement couchette molle par exemple). Afin d’obtenir toutes les places encore disponibles et leurs prix, cliquez alors sur le numéro du train. Par ailleurs, l’avant-dernière colonne indique le nombre de billets restants en temps réel à 20 jours, très pratique !
Si vous avez procédé à l’achat sur internet, rendez-vous dans n'importe quel bureau de réservation ou aux guichets de la gare avec votre passeport pour récupérer votre billet (sauf si livraison des billets à domicile). L’avantage d’internet est la possibilité d’achat portée à plusieurs semaines à l’avance, mais ça ne vous dispensera pas de faire la queue ! Oui, parce que chaque billet est nominatif (n’oubliez pas votre passeport), et imprimé sur du papier original : pas de e-billet à imprimer soi-même.

Type de trains et places

Intérieur train T, voyage de Shanghai à Nanjing (crédits photo AE)

Les trains sont divisés en catégories selon leur rapidité. Pour les longues distances, optez pour les trains G 高速, équivalent du TGV (CRH ici), les plus rapides (300km/h) et les plus chers, mais offrant un confort de voyage idéal avec des sièges de la seconde classe (siège dur 硬座 yìngzuò, tout à fait satisfaisant) à la classe luxe. Il n’y a pas de couchettes dans ces trains. Sur de plus courtes distances, les trains C 城际 et D 动车, à grande vitesse toujours, desservent les villes les plus importantes de Chine et sont pourvus de sièges durs ou souples 软座 ruǎnzuò. Pour les longs voyages de jour ou de nuit, il y a les trains Z 直达 (160m/h). Les wagons sont la plupart du temps composés uniquement de sièges souples ou couchettes molles 软卧 ruǎnwò (avec deux étages 上/下 dans des compartiments fermés) et souvent bondés de monde ! Beaucoup de personnes voyagent debout plusieurs heures. D’ailleurs, il existe les "places debouts" 无座 wúzuò qui permettent un accès au wagon sièges durs…
Les trains T 特快 et K 快速 (140 et 120 km/h) sont moins chers, font davantage d’arrêts, le confort y est encore plus rudimentaire, mais ils vous feront vivre une expérience inoubliable (davantage de couchettes dures 硬卧 yìngwò composés de trois étages上/中/下 shàng/zhōng/xià ouvert sur le couloir des wagons) !
Les trains désignés par 4 chiffres 普客 sont les plus lents du réseau : ils s’arrêtent pratiquement à toutes les gares et sont empruntés par une population locale (travailleurs ruraux rentrant dans leur village).
Sachez qu’il s’agit toujours de la couchette du bas la plus chère, car on peut s’y asseoir, et la climatisation ne souffle pas directement sur nous. Si votre sommeil est fragile, il est possible de réserver pour certains trajets et uniquement dans certains trains T des "couchettes VIP", c’est-à-dire une cabine personnelle avec salle de bain attenante partagée avec une autre cabine VIP (pour un peu moins du double du prix d’une couchette molle).

Spécificités chinoises

Attente aux guichets, gare de Guiyang, dans le Guizhou / salle d'attente gare de Shanghai (crédits photos AE et AC)

Les files aux guichets des gares sont longues, ne vous trompez pas en choisissant la vôtre : il ne sert à rien de se positionner dans la plus courte, chaque guichet proposent des services différents (remboursements, achat de billets pour le jour-même, à 2 jours, ou à 10 jours, ...). Tout cela est bien sur explicité au dessus de chacun ... en caractères chinois. N'hésitez pas à vous faire aider, car si vous vous trompez, vous n'aurez pas de passe-droit, il faudra recommencer à faire la queue ! 

Méfiez-vous, les grandes villes ont toutes plusieurs gares pour les trains normaux et les trains à grande vitesse, et chacune possèdent ses destinations. A Shanghai, il y a 4 gares, toutes situées sur Púxi : Shanghai Railway Station 上海火车站 (appelée "Shanghai" sur les sites de réservation de train), la gare la plus centrale située au nord de People Square, accessible par les lignes 1 et 4 du métro à la station du même nom ; Shanghai Hongqiao 上海虹桥‎站, à l’ouest de Shanghai, accessible par les lignes 2 et 10 ; Shanghai South Railway Station 上海南‎站, au sud, accessible par les lignes 1 et 3 ; et Shanghai West Railway 上海西站 au nord-ouest, accessible par la ligne 11. Une gare chinoise est pensée comme un aéroport : personne n’attend sur les quais, mais dans des terminaux. Quand le train est arrivé et arrêté, alors seulement les portes s’ouvrent, et si vous n’avez pas de billets, vous ne passerez pas. Ne jetez pas votre billet, il vous sera nécessaire pour quitter la gare à l’arrivée. Si vous devez annuler votre voyage, cela est possible jusqu’à 10 minutes avant le départ, sur présentation de votre pièce d’identité (retenue de 20%).

Les trains Z, T et K sont normalement fumeurs dans la partie arrière de chaque wagon … sauf dans les wagons les moins chers, dans lesquels les gens fument à leurs places… Les trains G sont non-fumeurs. Les trains G, D et C disposent de distributeurs d’eau bouillie ! Apportez vos nouilles instantanées plutôt que de vous essayez à la nourriture du wagon restaurant très peu savoureuse, insipide ou trop épicé ! Les trains de nuit sont très bruyants, pensez aux bouchons d’oreilles et masques de nuit si vous souhaitez vous reposer !
Dernière chose : le train est gratuit pour les enfants de moins d’1m20 et demi-tarif entre 1m20 et 1m50 … pour un seul enfant accompagné d’un adulte !

Vers l’infini et au-delà !

Aurélie Evalet lepetitjournal.com/shanghai Mercredi 19 mars 2014

Découvrez ou redécouvrez les autres Shanghai mode d’emploi :

Prendre le train
Le téléphone
Payer ses factures
L’art de la négociation
Trouver son home sweet home
Prendre l’air… en restant en ville !
Où faire son sport ?
Les applis smartphones
Les moyens de transports
Le B.A.-BA en chinois
Rouler électrique : réglementation
Faire ses courses
Le permis de conduire chinois
Se rendre au cinéma 电影
Quels sont les meilleurs VPN ?

 

 

 

 

 
Shanghai

REVUE DE PRESSE - Quoi de neuf en Chine cet été ?

Certains rentrent de vacances et préparent la rentrée, aussi Le Petit Journal vous a préparé un résumé des affaires qui ont occupé l’actualité de la Chine cet été. On fait le point pour vous.
Actualité Chine

REVUE DE PRESSE - Quoi de neuf en Chine cet été ?

Certains rentrent de vacances et préparent la rentrée, aussi Le Petit Journal vous a préparé un résumé des affaires qui ont occupé l’actualité de la Chine cet été. On fait le point pour vous.
Une internationale

A la découverte d'un Paris insolite en compagnie d'un greeter

 Comme beaucoup d'Américains, Mike, Dennis, Brian et Derek rêvaient de visiter Paris, mais pas forcément à la manière de touristes ordinaires. Ils ont donc fait appel aux greeters, ces habitants qui font découvrir aux voyageurs une capitale hors des sentiers battus. 
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine