Shanghai

ETUDIER A SHANGHAI - Conseils pratiques

 De Gaëlle Déchelette


La saison des vacances a débuté mais certains d’entre vous sont déjà en train de préparer la rentrée ! Si vous êtes admis pour un semestre ou plus dans une école ou université de Shanghai, voici quelques conseils pour simplifier votre installation.
 

Visa :

Il est nécessaire d’avoir un visa en règle pour entrer en Chine continentale. Rapprochez-vous de votre université qui vous aidera dans les démarches, notamment pour vous fournir le formulaire JW20 ou JW202 qui confirme votre inscription en tant qu’étudiant. Vous devrez faire une demande de visa X1 (séjour de plus de 180 jours) ou X2 (séjour de moins de 180 jours). Il est nécessaire de passer par un centre de visa, qui a un site dédié, où vous trouverez toutes les informations nécessaires.

Lors du dépôt de demande, il est conseillé de demander un visa multi-entrées si vous deviez quitter la Chine pour les vacances (y compris pour aller à Hong Kong, Taiwan et Macao). De plus, il est recommandé de s’y prendre en avance (entre 1 mois et 15 jours) car les délais peuvent être longs.

Il est à noter que les étrangers arrivant en Chine (peu importe le visa qu’ils ont obtenu) sont tenus de s’enregistrer dans les 24 heures au bureau de la police de leur lieu de résidence. Ensuite, toute personne dépassant sa durée de séjour autorisée est sanctionnée par des amendes d’un montant de cinq cents yuans par jour, avec un plafond de dix mille yuans. De même, toute personne en situation irrégulière s’expose à être placée en rétention administrative pour une durée maximale de quinze jours, au paiement d’une amende pouvant s’élever jusqu’à vingt mille yuans et à une mesure d’expulsion du territoire.

Pour plus d’informations, lisez nos articles concernant les visa ici et ici.

Où se loger ?

Notre conseil serait de rester proche de votre université : Shanghai est une ville tentaculaire, et même si les quartiers d’expatriés sont très attrayants, vous n’aurez pas envie de mettre une heure pour rejoindre votre campus tous les matins ! Le plus simple, c’est la guesthouse, sorte d’hôtel au sein de l’université, allant du lit dans un dortoir à une chambre individuelle, selon le budget. Renseignez-vous auprès de votre école car cela peut-être une bonne option et le moyen de rencontrer du monde. Mais en général il y a un couvre-feu assez tôt (la plupart à 22h) car après tout, vous êtes là pour étudier.

Un point important avant de commencer votre recherche : la plupart des grandes universités ont leur site d’origine en centre-ville (Jiaotong University par exemple) mais faute de place, ont ensuite ouvert un autre campus en périphérie. Pour éviter les mauvaises surprises, renseignez-vous donc sur le lieu exact des cours.

A partir de là, munissez-vous d’un plan du métro de Shanghai, pour savoir quels quartiers choisir. L’ancienne Concession Française (quartier de Xuhui) et Jing’an ont la côte, et sont facilement accessibles en métro, mais les loyers sont également plus chers. Si vous souhaitez tout de même y habiter, l’option de la colocation est toujours envisageable, et cela permet de se faire des amis par la même occasion.

Enfin, voici quelques conseils supplémentaires pour trouver un logement sans problèmes.

Budget moyen en euros :

Shanghai est une ville chère pour les étrangers si vous voulez consommer à l’occidentale. Mais il est toujours possible de réduire son budget en consommant local.

Pour le loyer en centre-ville, un logement une-pièce coûtera au minimum 6.000 RMB (800 euros) par mois, et pour une pièce supplémentaire cela peut aller jusqu’à 20.000 RMB (2.700 euros) dans certains quartiers. Voilà pourquoi la plupart des étudiants choisissent l’option de la colocation, qui selon les quartiers et la taille de la chambre peut varier de 3.000 à 5.000 RMB (400 à 700 €).

Derniers conseils :

Pour votre sécurité, il est conseillé de :

Prévoir une assurance santé et une assurance accidents internationale.
Pour cela renseignez-vous auprès de votre mutuelle étudiante ou bien de la CFE. 
Il existe des couvertures sociales chinoises disponibles pour les étudiants étrangers (notamment les titulaires d’une bourse du gouvernement chinois) mais elles ne couvrent pas le rapatriement, ou encore auprès de notre partenaire Pacific Prime (adresse : 19F, Yunhai Tower, 1329 Middle Huaihai Road, Xuhui District / 上海市徐汇区淮海中路1329号云海大厦19楼 200031 ; Contact : Laure Nouvellon / Tél. : +86 21 2426 6501 / laure.nouvellon@pacificprime.com ou info.cn@pacificprime.com). 

Vous enregistrer auprès du Consulat de France si vous fixez votre résidence dans la circonscription consulaire pour une période égale ou supérieure à 6 mois. 
NB : les Français de passage pour une période inférieure à 6 mois sont invités à se déclarer sur le portail Ariane du site du Ministère des affaires étrangères        

Enfin, voici les numéros importants à connaître en Chine :



Police (appel direct) 
Police (signalement par texto)
Ambulance 
Pompiers 

110
12110
120
119

Gaëlle Déchelette lepetitjournal.com/shanghai Mercredi 13 juillet 2016

 

 
Shanghai

SEXISME – Audi retire une publicité chinoise

La scène en question qui a attisé la polémique. En chine, le constructeur automobile allemand Audi a dû s’excuser puis retirer sa publicité qui mettait en scène une jeune mariée comparée à une voiture d’occasion. Une vidéo qui a choqué la toile, les internautes étaient nombreux à l’accuser de sexisme.
Une internationale

FRANÇAIS EN INDONÉSIE - Chanee le protecteur des gibbons

Aurélien Brulé dit Chanee est français et installé en Indonésie depuis 19 ans. Il est le fondateur de la fondation Kalaweit qui recueille les gibbons, ces petits singes à la fourrure laineuse. Au nombre de vues des ses vidéos sur internet, il est également un des principaux défenseurs de la forêt tropicale et de sa faune. Chanee nous raconte son parcours et son combat quotidien face à la déforestation 
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine