Shanghai

SHANGHAI MODE D’EMPLOI – Quels sont les meilleurs VPN ?

 Par Aurélie Evalet

En France nous n’avons jamais entendu prononcer ces trois lettres, et ici, elles sont dans toutes les bouches : V P N. "Quel est le meilleur ? Pouvez-vous me dire lequel marche le mieux en ce moment ?" sont des questions récurrentes, de la part de nouveaux arrivants soucieux de pouvoir continuer à surfer aussi librement que possible. C’est que la Chine, pays plutôt bien placé dans le palmarès de la censure, nous complique bien la tâche. En plus de faire la guerre aux sites occidentaux avec sa "Grande Muraille", et ainsi promouvoir l’utilisation des sites web chinois, elle censure depuis 2011 les protocoles VPN, en les bloquant partiellement ou totalement !

Dans notre cas – car il peut servir à d’autres choses –, le VPN (Virtual Private Network, ou Réseau Privé Virtuel en français) permet de faire croire via une sorte de tunnel sécurisé que l’on se connecte depuis un autre pays, afin de passer outre les restrictions du réseau du pays dans lequel on vit (la censure gouvernementale, vous m’avez compris !). Il suffit donc de choisir dans les réglages un pays (serveur) dans lequel les services que l’on souhaite utiliser ne sont pas censurés, et c’est comme si l’on se connectait depuis ce pays… plutôt pratique !

Sans cette astuce, pas d’accès aux sites occidentaux jugés trop "libres", tels que  Facebook, Youtube, tout ce qui touche de près ou de loin à Google, l’ennemi juré, et même Le Monde ou la plupart des webjournaux.

Résultats de l’enquête

Nous lancions il y a quelques temps une enquête afin de connaître vos habitudes d’utilisation de ces réseaux privés virtuels, et tenter ainsi de répondre aux questions des nouveaux arrivants quant aux différentes offres.

Comme nous l’imaginions, 100% des répondants possèdent un VPN chez eux, mais seulement une grosse moitié y ont relié tous les appareils électroniques de la maison, PC fixe, portable, smartphone ou tablette confondus. Sans surprise, 89% utilisent Astrill, mais ont également été cités HydeMyAss, OneClick, 12VPN ou GoAgent (qui n’est pas à proprement parler un VPN). Il en existe bien évidemment des dizaines d’autres ! Astrill satisfait la plupart de ses utilisateurs, son point fort principal étant sa facilité d’utilisation, et  la possibilité (payante) de se connecter simultanément à plusieurs appareils. En effet, il est à noter que certains VPN nécessitent de devoir "bidouiller" un peu dans les paramètres de l’ordinateur afin de le configurer, quand d’autres proposent simplement de télécharger un logiciel qui servira d’interface pour se connecter. Cependant, c’est aussi parce qu’Astrill fait partie des "gros VPN" que le gouvernement chinois a eu vite fait de le repérer : dernièrement par exemple, ce sont les utilisateurs de téléphone Apple qui ne pouvaient plus s’y connecter, les autorités ayant fait leur travail de blocage. Outre ce détail, son grand point faible semble être qu’il ralentit trop la connexion internet… mais cela est malheureusement une réalité valable pour tous les VPN ! Afin d’enrayer ce problème, mieux vaut tabler sur le bon serveur, et la règle veut que plus le pays est proche de l'endroit où l’on se trouve géographiquement, moins la connexion ne subira de ralentissement. Mais tout dépend aussi l’usage qu’on souhaite en faire : certains sites français ne fonctionneront que si vous êtes connectés "depuis" la France par exemple. Aussi, pour la question du débit, préférez les VPN qui proposent des serveurs asiatiques, tels que le Japon, Taiwan, Hong Kong ou Singapour ; les serveurs américains sont également à privilégier.

Conseils et astuces en vrac

1 / Dans l’idéal, il vaut mieux arriver en Chine avec un VPN déjà installé sur son ordinateur... car c'est le chien qui se mord la queue sinon : sans VPN prêt à l’emploi sur votre PC, vous ne pourrez pas vous connecter aux sites VPN… un brin ironique ! Aussi, la parade d’Astrill par exemple a été de lancer un autre nom de domaine accessible sans VPN.

2 / Déconnectez-vous de votre VPN pour accéder aux sites chinois, tels que taobao, et notamment pour procéder à des achats en ligne (ou aller dans les paramètres du VPN pour créer des filtres).

3 / Surfer sur son téléphone sans problème ? C’est tout à fait possible ! Suivant le VPN choisi, vous devrez configurer directement dans les paramètres du téléphone, ou installer l’application smartphone dédiée au VPN si elle existe. Une autre solution, récente et pour le moins intéressante : souscrire à un forfait 1CM chez China Mobile HK, qui propose désormais d'utiliser ses datas mobiles depuis la Chine sans coût additionnel... comme si vous viviez à HK, c'est-à-dire sans restrictions de réseau !
Fichiers en téléchargements :
application Astrill pr Android (.apk) (cliquez sur "télécharger" sur la page qui s'ouvre)

4 / Késako "protocoles VPN" ? Nous allons essayer de faire simple… En openWeb – le mode à privilégier, car le plus stable et rapide à la connexion –, seule la navigation sur les pages internet passera par le serveur du VPN ; en openVpn, c'est la connexion internet d’une manière générale qui passera par le serveur du VPN, c’est-à-dire le navigateur internet mais aussi les logiciels autres, tels que skype, le téléchargement de torrents,... Quant à stealthVpn, il fournit le même service que openVpn en plus sécurisé (il avait été mis en place lorsque openVpn avait été déjoué !). Ces deux derniers protocoles sont plus longs à la connexion, et ne sont pas nécessaires si l’on veut juste avoir accès aux sites bloqués.

Alors, quel est le meilleur VPN ?

Evidemment, cette réponse nous ne l’avons pas. Mais vous donner une liste d’une bonne partie des solutions (PDF), c’est possible. Des VPN gratuits existent, et fonctionnent bien entendu, même si leur stabilité peut parfois laisser à désirer… mettre quelques € dans une solution VPN vous permettra d’obtenir un meilleur service.

Les autres solutions, pour les geek et les moins geek !

Vous pouvez aussi souscrire à l’option "VIP international" 电信国际精品网de China Telecom à 50RMB/mois [MAJ août 2015 : 200RMB/mois dorénavant] (à l’agence au 500 Jiangsu lu (croisement Yan An lu) dans un electronic store au second étage, juste à droite de l'escalator) qui vous permettra de surfer quasiment en toute liberté sur les sites interdits.

Pour les plus aguerris, vous pouvez vous lancer dans la configuration d’un proxy type GoAgent (il existe d’autres tutoriels que celui-ci sur internet) – ou plus simplement essayer le proxy gratuit fourni par HydeMyAss –, solution qui vous permettra d’avoir accès à un certain type de contenu bloqué en ligne, bien que plus restreint qu’avec un VPN.

En dernier recours, trouver un ami avec une freebox en France, et configurer un serveur VPN par cet intermédiaire.

Aurélie Evalet lepetitjournal.com/shanghai Lundi 11 mai 2015

 A lire également :
 INTERNET - Quelle galère... quelques astuces !
 INTERNET – La Chine consolide sa "Grande Muraille" contre les VPN

 

 

Découvrez ou redécouvrez les autres Shanghai mode d’emploi :

Prendre le train
Le téléphone
Payer ses factures
L’art de la négociation
Trouver son home sweet home
Prendre l’air… en restant en ville !
Où faire son sport ?
Les applis smartphone
Les moyens de transport
Le B.A.-BA en chinois
Rouler électrique : réglementation
Faire ses courses
Le permis de conduire chinois
Se rendre au cinéma 电影
Quels sont les meilleurs VPN ?
Adopter un animal à Shanghai (et le ramener !)?
Faire venir ses proches en Chine
Création des comptes Taobao et Alipay

 

 

 
Shanghai
Actualité Chine
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine