Shanghai

SHANGHAI MODE D’EMPLOI – Le téléphone en Chine

Par Aurélie Evalet

Voici le second volet de Shanghai mode d’emploi ! Maintenant que je vous ai livré les clés pour vous déplacer dans la ville, j’imagine que vous vous demandez comment vous équipez smartphone et forfait pour téléphoner malin ! Bien sûr, le plus simple serait de vous faire aider par un ami chinois qui jouerait le traducteur et vous obtiendrait ce que vous souhaitez avec plus ou moins d’effort … mais n’est-ce pas plus amusant de se débrouiller par soi-même !

Un mur de numéros, plus qu'à trouver le vôtre ! (photo AE)

Bien choisir son opérateur et son forfait

Le marché de la téléphonie mobile en Chine appartient à trois entités : China Mobile Zhōngguó yídòng 中国移动 et China Unicom Zhōngguó liántōng 中国联通 les deux plus importantes, et China Telecom Zhōngguó diànxìn 中国电信 moins représentée dans la téléphonie portable.

Si vous ne vous êtes pas encore lancé dans l’acquisition d’un numéro chinois, sachez qu’on vous donnera le choix des 11 numéros qui composeront votre identité mobile chinoise, et que le prix de la SIM en dépendra. Sans rentrer dans les détails (lire à ce sujet notre article sur les Croyances populaires) les Chinois ont tout un tas de superstitions concernant les chiffres.

Pour les lǎowài 老外 (étranger), le système d’abonnement est particulier, notamment concernant le paiement. Si vous avez la possibilité de souscrire à certains types de forfaits, vous ne pourrez pas utiliser le virement/prélèvement bancaire pour vous acquitter de votre dette mensuelle : vous devrez recharger votre téléphone via des cartes prépayées chōngzhí kǎ 充值卡 (50 ou 100RMB) et le montant de votre forfait sera déduit tous les mois du crédit que vous détenez. Ajouter de l'argent est un jeu d'enfant : vous trouverez des recharges (carte plastifiée ou ticket de caisse) dans de nombreuses petites boutiques/comptoirs avec l’enseigne de l’opérateur au-dessus, dans les agences de votre opérateur, ou bien pourrez recharger en ligne via Taobao, Alipay, WeChat ou  même SMS.

Vous disposez alors de votre forfait seulement si vous avez le crédit disponible au début du mois pour honorer le paiement. Sinon, vous ne pouvez évidemment plus émettre d’appel, et ennuyeux, vous n’êtes plus joignable également. Si vous cessez de recharger, vous perdrez le numéro qui vous a été attribué, mais cela prend quand même quelques temps.

Boutique China Mobile: Demandez votre Chongzhi Ka (photo AE)

A titre d’exemple, à mon arrivée je possédais un téléphone français. J’avais opté pour un package Chine Mobile M-zone 动感地带 à 26RMB comprenant 160 SMS, 50Mo d’internet, les appels sortants à 0.1RMB/minute (tarif valable uniquement sur Shanghai, surcoût ailleurs en Chine) et 3h de WLAN ; puis j’avais ajouté quelques options qui faisait grimper la note à 34RMB/mois : appel vers l’international moins cher (souscription à l'option gratuite) et 80Mo d’internet supplémentaire (8RMB/mois).

En parlant d'opérateur, sachez qu'il vous faudra débloquer votre téléphone français au préalable pour espérer y faire fonctionner une SIM chinoise.

A vous de voir : 3G ou pas !

Ce qu’il faut retenir, c’est que la norme 3G chez China Mobile est différente du reste du monde - pour ainsi dire. Il faut donc savoir quelle technologie 3G utilise votre téléphone : WCDMA (norme davantage européenne), TD-SCDMA (norme China Mobile uniquement) ou CDMA (norme davantage américaine). Aussi, si vous arrivez avec votre téléphone français configuré sous WCDMA, vous ne capterez que la 2G (GPRS/EDGE) chez China Mobile ce qui peut amplement suffire. Pour jouir de la 3G, il vous faudrait donc vous équiper avec un téléphone chinois China Mobile configuré TD-SCDMA, mais alors, en rentrant en France, celui-ci ne fonctionnera pas ou très difficilement. Aussi, d’après plusieurs avis, la couverture réseau de China Mobile est meilleure et les prix des forfaits sont aussi moins élevés.
L’opérateur China Unicom, en revanche, est aligné sur la norme européenne et ses téléphones sont équipés WCDMA. La 3G vous sera donc accessible via cet opérateur même avec votre propre téléphone made in France, sachant que la 3G reste un service qui a un certain coût.

Agence China Unicom (photo AE)

Si la 3G ne vous est pas indispensable, vous pouvez totalement choisir au hasard votre numéro. Dans le cas contraire, il faudra prêter attention aux trois premiers chiffres du numéro de téléphone, car il apparaîtrait que seulement quelques combinaisons sont compatibles 3G. Renseignez-vous auprès de votre vendeur !
En résumé, si vous souhaitez garder votre téléphone français, l’un ou l’autre des deux opérateurs fonctionnera, seulement en 2G avec China Mobile, et en 3G avec China Unicom.

Maintenant que vous êtes incollable, munissez-vous de votre passeport et rendez-vous en agence !

Et la 4G ? [MAJ août 2015]

 J'ai maintenant un forfait China Mobile 4G "预付费4G上网套餐58元档" (à 58RMB/mois donc, le moins cher) qui me donne droit à 500Mo d'internet en Chine (hors forfait à 0.29/Mo), 50min d'appel en Chine (hors forfait à 0.19/minute), et 10SMS (voir lien ici)
Est-ce que ma 4G fonctionne ? Oui, à Shanghai (mais de temps en temps) et en France. Mais à savoir que j'ai acheté ici un Xiaomi 4, la version compatible 4G FDD-LTE Chine et France (4G联通 liántōng, soit la norme China Unicom).

Le coin des astuces :

1# Faites débloquer votre téléphone au préalable en France afin qu’il accepte une carte SIM chinoise.
2# Si vous perdez votre téléphone, pas de panique... du moins pour votre nuémro : rendez-vous simplement en agence avec votre passeport, et pour maximum 10rmb (voire gratuitement) on vous restituera une SIM à votre numéro (mais vous perdrez le crédit qu’il restait sur feu votre ancienne SIM).
3# Pour consulter son crédit disponible, c’est via l'application smartphone "China Mobile" ou à l’ancienne, au temps des mobicartes en France : chez China Mobile envoyez YE ou YECX par SMS au 10086 (YE au 10010 chez China Unicom) et 10091 pour le suivi conso datas mobiles/SMS (très pratique pour bien suivre sa consommation !).
4# Vous prévoyez de voyager hors de Chine : votre numéro chinois vous suit, il vous suffit de vous rendre dans n’importe quelle agence et d’activer (délai d'une semaine) une option internationale qui vous permettra de l’utiliser dans votre pays de destination, que ce soit le Mexique ou la Thaïlande (moyennant surcoût appels et SMS, pas de data mobile). L’activation en elle-même ne coûte rien, on vous demandera simplement de créditer votre téléphone de 200RMB en une fois pour valider l’option. Notez qu’à Hong-Kong, vous n’êtes plus en Chine… enfin d’après China Mobile.
5# Vous pouvez recharger pour quelqu’un d’autre, il suffit de choisir / rentrer son numéro de téléphone plutôt que le vôtre lorsque ça vous est demandé/proposé.
6# Une fois que vous avez souscrit à un forfait, il existe beaucoup d’options activables par SMS, via l'application dédiée à votre opérateur ou Alipay, telles que des packs SMS ou des minutes d’appels ou datas supplémentaires(de 30Mo pour 5RMB à 1Go pour 50RMB).
7# Si vos amis en France vous manquent trop, appeler les à moindre coût : demandez à activer l’option gratuite appel longue distance 12593. Ces chiffres correspondent à un préfixe que vous devrez taper devant le numéro à appeler à l’extérieur de la Chine, rien de plus facile !

Pour tenter de percer le secret des forfaits, cliquez sur ces liens (en chinois) :
- China Unicom pour les forfaits 3G / China Unicom pour les forfaits 4G
- China Mobile pour les forfaits 3G
- découvrez à combien de Mo datas mobile il vous faut souscrire suivant vote consommation chez China Mobile : http://www.sh.10086.cn/sh/zthd/lljsq/

Aurélie Evalet lepetitjournal.com/shanghai jeudi 27 août 2015 (rediffusion avec MAJ)

Découvrez ou redécouvrez les autres Shanghai mode d’emploi :

Prendre le train
Le téléphone
Payer ses factures
L’art de la négociation
Trouver son home sweet home
Prendre l’air… en restant en ville !
Où faire son sport ?
Les applis smartphone
Les moyens de transport
Le B.A.-BA en chinois
Rouler électrique : réglementation
Faire ses courses
Le permis de conduire chinois
Se rendre au cinéma 电影
Quels sont les meilleurs VPN ?
Adopter un animal à Shanghai (et le ramener !)?
Faire venir ses proches en Chine
Création des comptes Taobao et Alipay

 

 

 

 

 

Retrouvez-moi sur mon blog Les Kikis à Shanghai, et en particulier via mon article sur Xiaomi

 
Shanghai

REVUE DE PRESSE - Quoi de neuf en Chine cet été ?

Certains rentrent de vacances et préparent la rentrée, aussi Le Petit Journal vous a préparé un résumé des affaires qui ont occupé l’actualité de la Chine cet été. On fait le point pour vous.
Actualité Chine

REVUE DE PRESSE - Quoi de neuf en Chine cet été ?

Certains rentrent de vacances et préparent la rentrée, aussi Le Petit Journal vous a préparé un résumé des affaires qui ont occupé l’actualité de la Chine cet été. On fait le point pour vous.
Une internationale

A la découverte d'un Paris insolite en compagnie d'un greeter

 Comme beaucoup d'Américains, Mike, Dennis, Brian et Derek rêvaient de visiter Paris, mais pas forcément à la manière de touristes ordinaires. Ils ont donc fait appel aux greeters, ces habitants qui font découvrir aux voyageurs une capitale hors des sentiers battus. 
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine