Shanghai

ELECTIONS A LA CCIFC DE SHANGHAI - Un nouveau bureau tout en continuité

Par Delphine Gourgues

Mercredi 8 mars 2017 se sont tenues les élections primaires de la Chambre de Commerce et d’Industrie France Chine (CCIFC) à Shanghai, afin d’en renouveler le bureau. Des élections similaires se sont déroulées en parallèle dans les autres antennes de la CCIFC (Canton, Shenzhen et Pékin). Lepetitjournal a suivi cet événement à Shanghai et vous en livre les résultats.

La CCIFC rassemble sur le territoire chinois un peu plus de 1.500 membres, et se découpe en trois zones : Shanghai, Pékin et la Chine du Sud. Caroline Pénard dirige notamment l’antenne de  Shanghai, qui travaille avec son bureau d’élus issus du monde de l’entreprise. Ensemble, ils définissent les objectifs et orientations de la Chambre. Le bureau d’élus de Shanghai est composé de douze personnes et se renouvelle tous les deux ans. Cette année, vingt candidats se sont présentés, huit sortants et douze nouveaux. On notera par ailleurs la présence de (seulement) trois femmes sur la liste.

Axel Cruau, Consul général de France à Shanghai, entouré de membres élus et de Thierry Mariani, député des Français de l'Etranger (Crédits photo : Marie-Eve Richet)

Un bilan positif

Le bureau 2015-2017, présidé par Javier Gimeno (aussi à la tête de la CCIFC au niveau national), a pu tirer un bilan assez positif de ses actions menées, ce qui est un atout important face aux autorités chinoises. En interne, la productivité et le niveau de service ont été nettement améliorés. Par ailleurs, il existe à présent une réelle transversalité entre les différentes antennes.

Plus de partenariats avec les entreprises chinoises

Comme nous l’explique Caroline Pénard, il existe une forte volonté de poursuivre les partenariats avec les entreprises chinoises. Cette orientation, déjà engagée depuis quelques années, s’avère indispensable pour le futur. "Nous avons à ce jour une dizaine de partenaires chinois privilégiés à  la Chambre. C’est relativement peu mais ils sont soigneusement choisis pour les synergies possibles. Comme par exemple Xizi, sous-traitant d’Airbus". Les avantages sont réels, à la fois pour ces entreprises chinoises intéressées par la France et par les groupes français présents en Chine, ainsi que bien sûr pour les membres français de la CCIFC.

(Crédits photo : Delphine Gourgues)

Les résultats : tendance à la continuité

En fin de journée, M. Axel Cruau, Consul général de France à Shanghai a annoncé les résultats. Cette année, 193 suffrages se sont exprimés, contre 211 en 2015. Sont élus membres du bureau de la CCIFC de Shanghai dans l’ordre : Christophe Lauras (AccorHotels), Javier Gimeno (SAINT-GOBAIN), Jean-Michel Vallin (FAURECIA), Olivier Dubuis (UGGC Avocats), Annick de Bentzmann (Acropolis Associates Group), Eric Deliers (Carrefour), Nicolas Clément (ADEN Services), Emmanuel Gros (B&A Investment Bankers), Yann Chen (Hyroute Capital), David Maurizot (Advention Business Partners), Julie Laulusa (Mazars), Alexandra Bru (PwC). Parmi ces douze personnes élues, on compte huit anciens membres du bureau précédent, pour quatre nouveaux candidats. La continuité semble donc de mise pour cette nouvelle équipe.

La parole aux femmes !

Puisque cette élection s’est déroulée le 8 mars (san ba pour san yue ba hao en chinois), journée internationale des droits de la femme, nous avons recueilli les impressions des trois candidates élues.

De gauche à droite : Alexandra Bru, Annick de Bentzmann et Julie Laulusa (Crédits photo : Marie-Eve Richet)

Annick de Bentzmann, figure emblématique de la CCIFC, s’investit sans compter depuis de nombreuses années et se représente au poste de Présidente d’honneur. "Ma longue expérience en Chine me permet d’apporter une expertise et un réseau, surtout auprès de la société civile chinoise. Et je vais poursuivre mon action au sein du club Femmes à l’International que j’ai lancé en 2014. Il rassemble des femmes d’exception, françaises ou franco-chinoises, de profils très variés. Nos réunions remportent toujours plus de succès et les échanges y sont précieux !" témoigne-t-elle. Et d’ajouter : "Les thèmes du prestige et du digital, ainsi que les synergies entre entreprises chinoises et françaises sont d’autres sujets importants à développer pour l’avenir de la Chambre."

Julie Laulusa, est une nouvelle candidate, même si elle est impliquée à la CCIFC depuis plus de dix ans. Investie dans plusieurs workshops, elle met notamment à profit son savoir-faire au sein de l’atelier Fiscalité, et co-anime avec Annick de Bentzmann le club Femmes à l’International. Elle souhaite elle aussi "participer au renforcement des échanges entre sociétés françaises et chinoises".

Alexandra Bru, nouvelle et jeune candidate, pourra, grâce à son expertise, œuvrer pleinement dans ce sens de la coopération franco-chinoise et participer ainsi au rayonnement de la France en Chine. Elle souhaite par ailleurs "renforcer le soutien à l’innovation, utiliser la Chambre comme plate-forme et solliciter les start-ups".

Une fois les élections primaires terminées dans chaque antenne, les membres désigneront sous quelques jours les titulaires de chaque poste et notamment de la présidence. Nous laisserons le mot de la fin à David Maurizot, jeune nouvel élu : "La réalité économique s’est durcie en Chine depuis quelques années, il est vital de se repositionner pour mieux vendre la France !".

Pour plus d’informations, consulter le site de la CCIFC

Delphine Gourgues lepetitjournal.com/shanghai  Vendredi 10 mars 2017

 
Shanghai

FESTIVAL MARS EN FOLIE - KKC Orchestra, un groupe à l’énergie débordante !

Chaque année, le réseau des Alliances françaises de Chine organise Mars en Folie, son festival de chansons francophones. Pour cette 10ème édition, il nous propose une tournée exceptionnelle de quatre groupes aux univers musicaux variés, célébrant la langue française lors d'un unique concert. Après les villes de Pékin, Wuhan, Chongqing, Jinan, Tianjin, Xi'an et Chengdu, ces groupes seront à Shanghai ce samedi 25 mars pour cette soirée à ne pas…
Une internationale

BAÏKA – La promesse d’un "voyage à chaque page"

Lancer un nouveau magazine est un pari audacieux. D’autant plus quand on souhaite s’adresser aux plus jeunes et les sensibiliser aux différentes cultures du monde. C’est pourtant le défi que s’est lancé Noémie Monier, éditrice et rédactrice en chef de Baïka, trimestriel dédié aux 8-12 ans qui cherche à travers son magazine à éveiller ses lecteurs à « l’autre », en mêlant fictions, récits mythologiques et documentaires. 
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !

FRENCH HEALTHCARE – Exporter l’excellence française en matière de santé

Largement envié à l’étranger, notre modèle de santé « à la française » bénéficie d’une solide réputation. La France a su devenir une référence en la matière, rayonnant bien au-delà des frontières de l’hexagone. Pour poursuivre sur cette voie, et apporter plus de lisibilité à ce secteur, Jean-Marc Ayrault vient de lancer le label French Healthcare, « la santé française, une excellence qui s’exporte », une marque unique fédérant tous les acteurs du secteur. 
Expat - Politique

MICHAELLE JEAN – "«J’aime, je partage», c’est parler comme un francophone"

Le 20 mars, c’est la Journée Internationale de la Francophonie. Pour l’occasion, nous avons rencontré une ardente protectrice de la langue de Molière, Michaëlle Jean, secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) depuis 2014. Très déçue de voir que la France a opté pour un slogan en anglais pour sa candidature aux Jeux Olympiques de 2024, elle nous parle avec enthousiasme de ses projets, notamment numériques, pour développer notre langue dans le monde.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire