Shanghai

ECO - Minmetals, à la hussarde

Petite tempête au club de la mine mondiale. Equinox (Australie) voulait croquer Lundin (Canada), offrant 4,8MM$. Mais voilà que Minmetals (Chine) s’en mêle, et sort la grosse Bertha, prétendant racheter l’Australien - qui devrait alors renoncer à son OPA canadienne. L’OPA, si elle aboutit, constituera une des plus lourdes acquisitions étrangères du Céleste Empire, lui ouvrant d’importants gisements de cuivre en Zambie et en Arabie Saoudite

La volonté de l’État chinois se devine à deux indices. Le prix pour Equinox, 6,5MM$ cash, est 23% supérieur à sa dernière valeur en bourse, et le triple du volume d’affaires annuel de Minmetals, lequel doit donc trouver des capitaux ailleurs, dans d’autres firmes publiques. Minmetals ne cache pas son ambition de multiplier d’ici 2016 ses rachats de mines de cuivre, plomb et zinc en Afrique et en Amérique Latine, et d’accéder ainsi au Club des géants minéraliers mondiaux. Une stratégie incontournable, pour un pays acheteur de 40% du cuivre mondial, à un cours qui a plus que doublé en 24 mois.

Canberra a signalé son absence d’objection. En 2009, il avait bloqué le rachat de Rio Tinto par Chinalco pour 19,5MM$. Quoique «surprise», la direction d’Equinox ne devrait pas déconseiller à ses actionnaires cette offre si forte, qui, selon Minmetals, devrait aboutir d’ici l’été. D’autant que vu le prix, les surenchères seront rares. Ainsi, la Chine renforce les filins l’arrimant à la planète, sous l’angle commercial et monétaire...

Eric Meyer (www.lepetitjournal.com/shanghai.html ) mardi 12 avril 2011

© Extrait du Vent de la Chine n°13 (du 11 au 17 avril 2011)
www.leventdelachine.com
Nouveau : Le Vent de la Chine sur votre iPhone

Shanghai

EPERMARKET - Trois ans aujourd’hui, entretien avec son fondateur

Pour une métropole telle que Shanghai, les achats en ligne semblent être la voie du futur. La société de vente en ligne de nourriture, frais, épicerie et produits d’entretien a ouvert à Shanghai il y a déjà trois ans pour les communautés expatriées. Le succès est au rendez-vous, découvrons pourquoi grâce à une interview de son créateur, Jean Yves Lu
Actualité Chine

EPERMARKET - Trois ans aujourd’hui, entretien avec son fondateur

Pour une métropole telle que Shanghai, les achats en ligne semblent être la voie du futur. La société de vente en ligne de nourriture, frais, épicerie et produits d’entretien a ouvert à Shanghai il y a déjà trois ans pour les communautés expatriées. Le succès est au rendez-vous, découvrons pourquoi grâce à une interview de son créateur, Jean Yves Lu
A la une
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Une "French touch" pour faire du vin en Virginie

"Je devais rester un an et je ne suis jamais parti." Comme Matthieu Finot, par goût du défi, de la liberté de créer ou du pays lui-même, des vignerons français s'installent en Virginie pour faire le vin dont rêvait Thomas Jefferson, il y a deux siècles.

COACHING - Peut-on s'expatrier et changer de carrière ?

Quitte à changer de carrière, pourquoi pas aussi changer de pays ? Partir, c’est s’offrir une page blanche pour se réinventer. Le nouveau pays concrétise naturellement le virage que l’on veut prendre. L’ailleurs, c’est aussi là où votre ancienne image ne vous collera plus à la peau. Pensée magique ou pas?
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.