MARCHE AUTOMOBILE - Après l'ouverture, la protection

Selon une étude publiée en septembre 2012 par le cabinet d'audit et conseil PricewaterhouseCoopers, la Chine se positionne en "moteur incontestable" du marché mondial d'automobile : entre 2011 et 2018, les pays émergents devraient contribuer à hauteur de 83% à cette croissance de la production, dont 40,4% pour la Chine. La croissance chinoise et les mesures de stimulation du gouvernement, telles que la baisse des taxes à l'acquisition d'un véhicule, la subvention des achats en milieu rural, les dispositions en faveur de la reprise d'anciens véhicules, ont largement favorisé l'achat. La demande intérieure est donc forte, la Chine étant le premier marché automobile au monde en 2011.

Le gouvernement considère le secteur comme hautement stratégique, car c'est un défi technologique lié à la pollution : l'industrie automobile chinoise est donc intimement liée à l'innovation et à la recherche, et à la production de voitures "propres". Quelle place pour les acteurs étrangers ? Si leur contribution était fortement souhaitée et si certains, bien implantés, continuent de profiter du marché chinois, les investissements étrangers, joint ventures et partenariats sont aujourd'hui bien plus restrictifs. En cause, la volonté chinoise de faire pencher la balance du partage d'innovation en sa faveur, dans un secteur devenu clé pour le pays.

Sophie Rauch (www.lepetitjournal.com/shanghai.html) Mardi 6 novembre 2012

Shanghai

EPERMARKET - Trois ans aujourd’hui, entretien avec son fondateur

Pour une métropole telle que Shanghai, les achats en ligne semblent être la voie du futur. La société de vente en ligne de nourriture, frais, épicerie et produits d’entretien a ouvert à Shanghai il y a déjà trois ans pour les communautés expatriées. Le succès est au rendez-vous, découvrons pourquoi grâce à une interview de son créateur, Jean Yves Lu
Actualité Chine

EPERMARKET - Trois ans aujourd’hui, entretien avec son fondateur

Pour une métropole telle que Shanghai, les achats en ligne semblent être la voie du futur. La société de vente en ligne de nourriture, frais, épicerie et produits d’entretien a ouvert à Shanghai il y a déjà trois ans pour les communautés expatriées. Le succès est au rendez-vous, découvrons pourquoi grâce à une interview de son créateur, Jean Yves Lu
A la une
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Une "French touch" pour faire du vin en Virginie

"Je devais rester un an et je ne suis jamais parti." Comme Matthieu Finot, par goût du défi, de la liberté de créer ou du pays lui-même, des vignerons français s'installent en Virginie pour faire le vin dont rêvait Thomas Jefferson, il y a deux siècles.

COACHING - Peut-on s'expatrier et changer de carrière ?

Quitte à changer de carrière, pourquoi pas aussi changer de pays ? Partir, c’est s’offrir une page blanche pour se réinventer. Le nouveau pays concrétise naturellement le virage que l’on veut prendre. L’ailleurs, c’est aussi là où votre ancienne image ne vous collera plus à la peau. Pensée magique ou pas?
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.