CORRUPTION - L'alarme et le réveil ?

Cai Mingzhao, porte-parole du PCC au XVIII. Congrès, déclarait le 07/11 que le scandale Bo Xilai avait appris à la Chine une "leçon extrêmement profonde"

 

Le lendemain, Hu Jintao face au Congrès, rappelait que la lutte pour "l’intégrité politique", était un "engagement à long terme du Parti".
Était-ce encore une parole en l’air ? Pas forcément.

L’appareil s’efforce de ramener les "mauvaises habitudes" des cadres (au moins les petits et moyens) à un niveau compatible avec la stabilité du pays. Pour ce faire, de nouveaux moyens apparaissent, telle la campagne coup de poing « bon moment » : durant la semaine de fête nationale (30/09-08/10), les aéroports et ports de 32 villes, et les postes frontières vers HK, Macao et le Vietnam, écrémèrent les fonctionnaires "nus", ceux tentant de quitter le pays sans famille (en "mission") et presque sans bagage, tandis que leurs femmes et enfants sortaient du pays par des itinéraires différents - leurs valises bourrées de fortunes détournées.

Menée par Zhou Yongkang, le pape des polices, et Li Zhilun, vice-ministre de la Supervision, l’interconnection des intranet de la police, des douanes, des ministères et des banques permit de serrer 115 cadres corrompus, avec 5 millions de $ en cash et 122 millions de $ en titres. En sus, furent récupérés des voitures de luxe, 5 kg de platine pur et des peintures hors de prix par Qi Baishi, Xu Beihong et Fu Baoshi... Selon cette info postée sur internet anonymement : attrapé à Dalian, un vice-chef préféra se suicider au cyanure...

Eric Meyer (paru dans le Vent de la Chine n°37)

Informations complémentaires

Extrait du Vent de la Chine N°37 (du 12 au 18 novembre 2012)


www.leventdelachine.com

Nouveau : Le Vent de la Chine sur votre iPhone


 
Shanghai

SORTIR À SHANGHAI - TOP 10 à ne pas manquer en octobre 2016 !

Dans la foulée de la pétillante rentrée de septembre, octobre enchaîne (déjà) avec mille et une occasions de sorties. Le choix est impressionnant et la sélection fut drastique ! Au programme, pendant ou après les quelques jours de National Holidays : quelques expos différentes, innovantes, avec surtout Masterpieces, l’événement incontournable de la saison / des concerts, que vous soyez plutôt jazz, électro ou lyrique / Carmina Burana, un grand…
Actualité Chine

MON SHANGHAI, MON QUARTIER – TOP 10 des bonnes adresses à Jing’an

S’il est bien un district contrasté à Shanghai, c’est celui de Jing’an ! Ici, les malls de luxe voisinent avec les fake market, les gargotes de rue avec les restaurants branchés, les hôtels dernier cri avec les lilongs… Une mixité qui assure au quartier sa popularité, tant auprès des locaux que des expatriés, de plus en plus nombreux à s’y installer
Une internationale
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

TOURISME EN IRAN - Un secteur en expansion et des défis à surmonter

 Depuis le rétablissement et l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident, il y a un secteur qui se porte à merveille... le tourisme. Annoncé par les analystes depuis déjà plusieurs années, Marc Botinelli parlait déjà en 2013 de « Bombe touristique à retardement » et il ne s’était pas trompé.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine