CORRUPTION - L'alarme et le réveil ?

Cai Mingzhao, porte-parole du PCC au XVIII. Congrès, déclarait le 07/11 que le scandale Bo Xilai avait appris à la Chine une "leçon extrêmement profonde"

 

Le lendemain, Hu Jintao face au Congrès, rappelait que la lutte pour "l’intégrité politique", était un "engagement à long terme du Parti".
Était-ce encore une parole en l’air ? Pas forcément.

L’appareil s’efforce de ramener les "mauvaises habitudes" des cadres (au moins les petits et moyens) à un niveau compatible avec la stabilité du pays. Pour ce faire, de nouveaux moyens apparaissent, telle la campagne coup de poing « bon moment » : durant la semaine de fête nationale (30/09-08/10), les aéroports et ports de 32 villes, et les postes frontières vers HK, Macao et le Vietnam, écrémèrent les fonctionnaires "nus", ceux tentant de quitter le pays sans famille (en "mission") et presque sans bagage, tandis que leurs femmes et enfants sortaient du pays par des itinéraires différents - leurs valises bourrées de fortunes détournées.

Menée par Zhou Yongkang, le pape des polices, et Li Zhilun, vice-ministre de la Supervision, l’interconnection des intranet de la police, des douanes, des ministères et des banques permit de serrer 115 cadres corrompus, avec 5 millions de $ en cash et 122 millions de $ en titres. En sus, furent récupérés des voitures de luxe, 5 kg de platine pur et des peintures hors de prix par Qi Baishi, Xu Beihong et Fu Baoshi... Selon cette info postée sur internet anonymement : attrapé à Dalian, un vice-chef préféra se suicider au cyanure...

Eric Meyer (paru dans le Vent de la Chine n°37)

Informations complémentaires

Extrait du Vent de la Chine N°37 (du 12 au 18 novembre 2012)


www.leventdelachine.com

Nouveau : Le Vent de la Chine sur votre iPhone


Shanghai
Actualité Chine

LA FRANCE EN CHINE - Revue de Presse Economique, 4ème édition

Pour cette quatrième édition de votre revue de presse économique, jamais de trêve, les entreprises françaises se montrent toujours aussi conquérantes dans l’Empire du Milieu ! Et ceci tous secteurs confondus : YOPLAIT, CAMPANILE, SUEZ Environnement, AXA, GROUPAMA et bien d’autres encore. C’est de saison, préparez-vous à une "pluie d’informations écos"...
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Melbourne - Actualité

"SI J'OZAIS" - Kafka chez les kangourous

On a beau être un bonze, on n’échappe pas à quelques mouvements d’humeur de temps à autre. Un exemple au hasard, lointain souvenir de…
Expat
Expat - Emploi

INTERNATIONALISATION – Les PME-ETI disent « oui »

L’internationalisation ne se limite pas aux grands groupes et concerne de plus en plus les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises. Elles sont chaque année plus nombreuses à sauter le pas et à vanter les mérites de l’extension de leur activité à l’étranger. 

ALAIN BENTEJAC – "La compétitivité est un enjeu majeur"

Le Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CNCCEF) est un réseau mondial d’entrepreneurs français ayant une expérience à l’international. Les CCE sont présents dans 140 pays. Alain Bentéjac en est le Président. Il a pour mission principale de conseiller les pouvoirs publics et de promouvoir l’attractivité du secteur privé français.
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Etude sur le vote par Internet, le cas de la République Tchèque

En 2014, les Français de l'étranger ont à nouveau pu voter par Internet. Si ce moyen est de plus en plus utilisé, l'abstention reste en hausse. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Alix Guillard a utilisé les données collectées sur sa circonscription de Prague pour y voir plus clair. Curieux sur le fonctionnement des nouvelles technologies en général, Alix Guillard s'intéresse au vote par Internet depuis 2011; il a été suppléant aux élections législatives de 2012 et candidat à l'élection partielle de 2013.

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat
Magazine