FETE DU CELIBAT- Le 11 novembre, trouvez l’âme sœur !

Le 11 novembre en Chine, jour d’Armistice en Europe, a lieu depuis les années 1990 la fête des célibataires. Il s’agit d’une journée spéciale, en particulier pour les jeunes, où l’on peut trouver l’amour. En tout cas, essayer. Petit tour d’horizon de cet évènement hors du commun.

affichesFaites votre choix! (Photo SR)

Dimanche 11 Novembre, People’s Square. Au milieu des habituels du Tai chi, des affiches sont collées un peu partout. Des gens les lisent en diagonale, et passent à d’autres. Ces affiches vantent les mérites de célibataires de tous âges. Parfois, ils se chargent eux-mêmes de leur promotion. D’autres fois, ce sont des parents qui s’en chargent pour eux. Ce "marché" aux célibataires se fait à d’autres occasions, le samedi matin généralement.

Mais là, c’est un jour particulier. Pourquoi le 11 novembre ? Parce que le 11/11 représente quatre individus seuls. A l’origine, cette date aurait été trouvée par des étudiants de Nankin. C’est donc d’abord une célébration étudiante. Néanmoins, sa portée est devenue forte. En cause, différents facteurs.

amourUne vision très romantique de l'amour (Photo SR)

Tout d’abord, le mariage est une tradition ancrée en Chine. Les jeunes croient à l’amour et veulent trouver le bon partenaire. Cette vision traditionnelle est bien sûr encouragée par les parents, qui souhaitent le mieux pour leurs enfants. Ainsi, la taille, l’âge, sont des facteurs importants car la numérologie est essentielle dans la recette du bon mariage.

Ensuite, le manque de filles. Cela est dû à une préférence pour les garçons, plus à même de soutenir financièrement les parents une fois adultes. La fille, elle, ira vivre dans une autre famille. Les progrès médicaux ont favorisé cette attitude, en permettant de voir le sexe du bébé. Ainsi, une étude a montré que 24 millions d’hommes pourraient d’ici 2020 ne pas trouver d’épouse. Ce déséquilibre des naissances accroît la concurrence pour les jeunes.

coeur a prendreUn coeur à prendre (Photo SR)

En dernier lieu donc, les exigences croissantes des filles envers leur futur époux. Celui-ci doit être fortuné, avoir un appartement et une voiture. En retour, les filles doivent être jeunes. Rappelons à titre de comparaison que les catherinettes, qui seront fêtées le 25 novembre, acquièrent ce titre si elles sont célibataires à...25 ans ! En Chine, passé un certain âge (27 ans pour certaines) les chances pour les filles de fonder une famille sont bien plus menacées. Ainsi, les affiches traduisent ces critères, en dévoilant le salaire mensuel et le niveau d’études. Croire en l’amour, oui, mais pas à n’importe quel prix !

Sophie Rauch (www.lepetitjournal.com/shanghai.html) Lundi 12 Novembre 2012

Shanghai

ÉDITO – Pause estivale pour mieux se retrouver...

Voici l’été shanghaien (enfin) installé avec son lot de départs définitifs, de vacances et de trêves estivales. C’est aussi le moment pour l’équipe de la Rédaction de faire une pause du 20 juillet au 16 août 2015. Nous vous souhaitons un très bel été ici ou ailleurs...
Actualité Chine

LE VENT DE LA CHINE – Divorce : Mme Bovary sur WeChat

Le 7 juillet, le ministère des Affaires civiles publiait son bilan des divorces. Surprise : en 1979, les couples en divorce représentaient 4,7% du total. En 2014, le chiffre était de 26% (3,6 millions), soit 3,9% de plus qu’en 2013 – dans les métropoles, le pourcentage s’envolait, à plus de 30%
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

FRENCH WINK - Les créateurs français ont une vitrine aux Etats-Unis

Emilie Chassagne et Claire Obry sont deux Francaises expatriées à New York qui ont mis à profit leurs expériences professionnelles pour créer leur start-up. Après leur webzine dédié à la promotion de la création française aux Etats-Unis, elles lancent à présent une boutique en ligne
Expat - Politique

GERARD LARCHER – "Nos pays savent faire l’unité dans la diversité"

Venu à Milan pour visiter l’Exposition universelle, Gerard Larcher a lancé un appel à la solidarité sur les dossiers d’actualité de la migration, de la Grèce et de la sécurité. Une solidarité illustrée par la qualité des relations franco-italiennes soulignée par le Consul général de France Olivier Brochet, qui célébrait pour la première fois la fête nationale à Milan.
Magazine