FETE DU CELIBAT- Le 11 novembre, trouvez l’âme sœur !

Le 11 novembre en Chine, jour d’Armistice en Europe, a lieu depuis les années 1990 la fête des célibataires. Il s’agit d’une journée spéciale, en particulier pour les jeunes, où l’on peut trouver l’amour. En tout cas, essayer. Petit tour d’horizon de cet évènement hors du commun.

affichesFaites votre choix! (Photo SR)

Dimanche 11 Novembre, People’s Square. Au milieu des habituels du Tai chi, des affiches sont collées un peu partout. Des gens les lisent en diagonale, et passent à d’autres. Ces affiches vantent les mérites de célibataires de tous âges. Parfois, ils se chargent eux-mêmes de leur promotion. D’autres fois, ce sont des parents qui s’en chargent pour eux. Ce "marché" aux célibataires se fait à d’autres occasions, le samedi matin généralement.

Mais là, c’est un jour particulier. Pourquoi le 11 novembre ? Parce que le 11/11 représente quatre individus seuls. A l’origine, cette date aurait été trouvée par des étudiants de Nankin. C’est donc d’abord une célébration étudiante. Néanmoins, sa portée est devenue forte. En cause, différents facteurs.

amourUne vision très romantique de l'amour (Photo SR)

Tout d’abord, le mariage est une tradition ancrée en Chine. Les jeunes croient à l’amour et veulent trouver le bon partenaire. Cette vision traditionnelle est bien sûr encouragée par les parents, qui souhaitent le mieux pour leurs enfants. Ainsi, la taille, l’âge, sont des facteurs importants car la numérologie est essentielle dans la recette du bon mariage.

Ensuite, le manque de filles. Cela est dû à une préférence pour les garçons, plus à même de soutenir financièrement les parents une fois adultes. La fille, elle, ira vivre dans une autre famille. Les progrès médicaux ont favorisé cette attitude, en permettant de voir le sexe du bébé. Ainsi, une étude a montré que 24 millions d’hommes pourraient d’ici 2020 ne pas trouver d’épouse. Ce déséquilibre des naissances accroît la concurrence pour les jeunes.

coeur a prendreUn coeur à prendre (Photo SR)

En dernier lieu donc, les exigences croissantes des filles envers leur futur époux. Celui-ci doit être fortuné, avoir un appartement et une voiture. En retour, les filles doivent être jeunes. Rappelons à titre de comparaison que les catherinettes, qui seront fêtées le 25 novembre, acquièrent ce titre si elles sont célibataires à...25 ans ! En Chine, passé un certain âge (27 ans pour certaines) les chances pour les filles de fonder une famille sont bien plus menacées. Ainsi, les affiches traduisent ces critères, en dévoilant le salaire mensuel et le niveau d’études. Croire en l’amour, oui, mais pas à n’importe quel prix !

Sophie Rauch (www.lepetitjournal.com/shanghai.html) Lundi 12 Novembre 2012

Shanghai

SENSATIONS DE CHINE – Au pays des grands-parents

Se promener dans les rues de Chengdu, se détendre sur un banc public ou encore regarder les gens circuler depuis la fenêtre d’un café constituent des moyens privilégiés pour appréhender la culture chinoise. Lors de ces moments de flânerie, j’aperçois de façon quasi systématique des groupes de personnes âgées en train de participer à une activité collective : séance de Tai Chi Chuan, de danse, de chant, parties de Mah Jong, jeux de cartes,…

MOGANSHAN – Escapade automnale

Alors que les températures se font plus fraîches et que le temps du farniente à Zhongshan Park est bel et bien révolu, les alentours de Shanghai…
Actualité Chine

MOGANSHAN – Escapade automnale

Alors que les températures se font plus fraîches et que le temps du farniente à Zhongshan Park est bel et bien révolu, les alentours de Shanghai offrent une pléiade d’échappées vivifiantes avant le grand froid hivernal. Moganshan propose un circuit idéal aux amateurs de randonnées bucoliques et de tranquillité.
A la une

JACKY DEROMEDI – Des chantiers de Singapour au Sénat

Jacqueline Deromedi, que les Français de Singapour connaissent bien, vient d’être élue sénateur. Le parcours de cette femme entrepreneur, engagée et élégante, qui n’a pas vraiment cherché à faire carrière dans la politique, détonne au Palais du Luxembourg
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

ENJEUX - "L'Europe a-t-elle manqué le virage du numérique?"

Les Entretiens de Royaumont étaient de retour au Château Royal de Varsovie ce samedi 15 novembre. Des intervenants français et polonais, dont Jacques Attali ou François Fillon, ont constaté que l'Europe a mal négocié ce virage technologique. Ils en appellent à une Europe unifiée numériquement
Expat - Politique

JACKY DEROMEDI – Des chantiers de Singapour au Sénat

Jacqueline Deromedi, que les Français de Singapour connaissent bien, vient d’être élue sénateur. Le parcours de cette femme entrepreneur, engagée et élégante, qui n’a pas vraiment cherché à faire carrière dans la politique, détonne au Palais du Luxembourg

FRANÇAIS DE L’ETRANGER – Les choix budgétaires pour 2015

Le budget 2015 de "l'Action extérieure de la France" va être examiné par le Parlement. Les crédits dévolus aux Français de l’étranger et aux Affaires consulaires sont en légère baisse. L’aide sociale en pâtira. En revanche, les crédits consacrés aux bourses scolaires augmentent de 5,6 %.
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.