PRESIDENTIELLES USA – Les Chinois roulent pour Obama

Le 6 novembre, Barack Obama a devancé le candidat républicain Mitt Romney dans la course à la Maison Blanche. Réactions en Chine.

Ballotté dans les sondages, Barack Obama a fini par remporter, hier mardi (heure locale américaine), la course à la Maison Blanche. Au terme d’un marathon électoral, le 44e président des Etats-Unis rempile donc pour un second mandat de quatre ans, au détriment de son challenger, Mitt… heu, comment déjà ? A Shanghai, force est de constater que si le nom du président fraîchement réélu s’est imprimé dans les esprits, c’est loin d’être le cas de son malheureux adversaire. En effet, nombre de Chinois, anglophones ou non, peinent à nommer le candidat républicain, à l’instar de Zhu Jun, 33 ans, qui avoue "connaître uniquement Barack Obama !". Et d’ajouter : "En tant que Shanghaien, je ne me sens pas concerné par les élections américaines". Son cas n’est pas isolé : un récent sondage AFP-Ipsos* a révélé que 47,7% des Chinois étaient indifférents aux résultats de ce scrutin présidentiel.

Obama à Dongtai Lu (photo BG)

Personnalité "charismatique"
Le même sondage donnait toutefois l’avantage à Obama, considéré à 56,3% comme le candidat le plus à même de maintenir la paix et la sécurité en Asie. A Shanghai, comme ailleurs, le président des Etats-Unis a ses fans. Pour mesurer sa popularité, rien de tel qu’un tour sur Dongtai Lu, où les gadgets à son effigie voisinent avec les statuettes de Mao. Preuve que la notoriété du président américain dépasse largement le cadre du politique. Fort de son prix Nobel de la Paix, il incarne aujourd’hui un monde "plus juste".

Alors, réalité ou fantasme ? La petite trentaine, Chen Xinghao, affiche dans son bureau un portrait du président bardé d’un grand "Hope" (espoir en anglais). Obama ? Une personnalité qu’il estime "sympathique et charismatique". Ce qui ne l’empêche pas de tenir un discours critique sur son action, notamment à l’égard de la Chine, l’autre grande puissance de la zone Pacifique. "La politique américaine nous concerne au plus haut point, avance le jeune Shanghaien. La guerre froide finie, les Etats-Unis cherchent désormais à contenir notre pays".

Obama partout à Shanghai (photo BG)

Ouverture du 18e Congrès du PCC
Sacré 2e puissance économique mondiale en 2010, l’Empire du Milieu constitue de fait l’outsider le plus à même de bousculer l’hégémonie américaine. Hasard des calendriers électoraux : les Etats-Unis ont désigné mardi leur nouveau président, alors que s’ouvre aujourd’hui même à Beijing le XVIIIe Congrès du Parti Communiste, qui verra à terme le renouvellement de l’exécutif chinois.

Une échéance politique que l’on imagine davantage mobiliser l’opinion publique que le scrutin américain. A tort ? "Je ne me sens concerné par aucune élection, que ce soit en Chine ou aux Etats-Unis", déclarait lundi un internaute chinois. Avant d’ajouter : "Romney ou Obama, Xi Jinping ou Xi Jinping…"

Barbara Guicheteau.(www.lepetitjournal.com/shanghai.html) Jeudi 8 novembre 2012

 
Shanghai

DECLIC CHINE - Wuyue Gudao, en route pour les sommets

7
Le chemin ancien de Wuyue (吴越古道) porte son nom car il délimitait les royaumes de Wu et de Yue à l’époque de la Chine ancienne durant le premier millénaire avant Jésus-Christ. Ce chemin de pierre monte à une altitude de 1100m, où en plein hiver les sommets se couvrent de neige et le brouillard masque la visibilité, offrant des incroyables paysages blancs. Néanmoins, c’est à partir du printemps que le chemin historique de Wuyue révéle ses…
Actualité Chine

#FREDINCHINA - Retour au pays, mode et jeu vidéo !

Le rendez-vous social-media indispensable pour connaître et comprendre le premier marché du monde. #FredinChina est la chronique hebdomadaire animée par Fred Raillard, Président, Co-fondateur et Chief Creative Officer avec Farid Mokart de FRED & FARID, premier groupe français indépendant de communication digitale basé à New York, Shanghai et Paris.
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Birmanie - Communauté

RÉGIS MICHEL - C’est quoi ce cirque ?

Régis Michel, un voyageur français résolument optimiste ambitionne de donner le sourire à tous les Birmans…. sous le chapiteau d’un cirque,…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine