PRESIDENTIELLES USA – Les Chinois roulent pour Obama

Le 6 novembre, Barack Obama a devancé le candidat républicain Mitt Romney dans la course à la Maison Blanche. Réactions en Chine.

Ballotté dans les sondages, Barack Obama a fini par remporter, hier mardi (heure locale américaine), la course à la Maison Blanche. Au terme d’un marathon électoral, le 44e président des Etats-Unis rempile donc pour un second mandat de quatre ans, au détriment de son challenger, Mitt… heu, comment déjà ? A Shanghai, force est de constater que si le nom du président fraîchement réélu s’est imprimé dans les esprits, c’est loin d’être le cas de son malheureux adversaire. En effet, nombre de Chinois, anglophones ou non, peinent à nommer le candidat républicain, à l’instar de Zhu Jun, 33 ans, qui avoue "connaître uniquement Barack Obama !". Et d’ajouter : "En tant que Shanghaien, je ne me sens pas concerné par les élections américaines". Son cas n’est pas isolé : un récent sondage AFP-Ipsos* a révélé que 47,7% des Chinois étaient indifférents aux résultats de ce scrutin présidentiel.

Obama à Dongtai Lu (photo BG)

Personnalité "charismatique"
Le même sondage donnait toutefois l’avantage à Obama, considéré à 56,3% comme le candidat le plus à même de maintenir la paix et la sécurité en Asie. A Shanghai, comme ailleurs, le président des Etats-Unis a ses fans. Pour mesurer sa popularité, rien de tel qu’un tour sur Dongtai Lu, où les gadgets à son effigie voisinent avec les statuettes de Mao. Preuve que la notoriété du président américain dépasse largement le cadre du politique. Fort de son prix Nobel de la Paix, il incarne aujourd’hui un monde "plus juste".

Alors, réalité ou fantasme ? La petite trentaine, Chen Xinghao, affiche dans son bureau un portrait du président bardé d’un grand "Hope" (espoir en anglais). Obama ? Une personnalité qu’il estime "sympathique et charismatique". Ce qui ne l’empêche pas de tenir un discours critique sur son action, notamment à l’égard de la Chine, l’autre grande puissance de la zone Pacifique. "La politique américaine nous concerne au plus haut point, avance le jeune Shanghaien. La guerre froide finie, les Etats-Unis cherchent désormais à contenir notre pays".

Obama partout à Shanghai (photo BG)

Ouverture du 18e Congrès du PCC
Sacré 2e puissance économique mondiale en 2010, l’Empire du Milieu constitue de fait l’outsider le plus à même de bousculer l’hégémonie américaine. Hasard des calendriers électoraux : les Etats-Unis ont désigné mardi leur nouveau président, alors que s’ouvre aujourd’hui même à Beijing le XVIIIe Congrès du Parti Communiste, qui verra à terme le renouvellement de l’exécutif chinois.

Une échéance politique que l’on imagine davantage mobiliser l’opinion publique que le scrutin américain. A tort ? "Je ne me sens concerné par aucune élection, que ce soit en Chine ou aux Etats-Unis", déclarait lundi un internaute chinois. Avant d’ajouter : "Romney ou Obama, Xi Jinping ou Xi Jinping…"

Barbara Guicheteau.(www.lepetitjournal.com/shanghai.html) Jeudi 8 novembre 2012

Shanghai

ESCAPADE A SHAOLIN - Temple, berceau du Kung Fu et montagne Song

Entre Zhengzhou, capitale du Henan, province juste au Nord de Shanghai, et Luoyang -la ville de la pivoine-, se situe la ville de Dengfeng. Si celle-ci n’a aucun intérêt, elle est le point de départ des nombreuses randonnées permettant le grimper le SongShan, un des cinq monts sacrés de la Chine ancienne, mais surtout d’effectuer un véritable pèlerinage à Shaolin, "La Mecque" du Kung Fu, ses milliers d’élèves et adeptes
Actualité Chine

ESCAPADE A SHAOLIN - Temple, berceau du Kung Fu et montagne Song

Entre Zhengzhou, capitale du Henan, province juste au Nord de Shanghai, et Luoyang -la ville de la pivoine-, se situe la ville de Dengfeng. Si celle-ci n’a aucun intérêt, elle est le point de départ des nombreuses randonnées permettant le grimper le SongShan, un des cinq monts sacrés de la Chine ancienne, mais surtout d’effectuer un véritable pèlerinage à Shaolin, "La Mecque" du Kung Fu, ses milliers d’élèves et adeptes
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

MAITRES ET CUISINIERS DE FRANCE - Fabrice Vulin nommé président de la nouvelle branche Asie-Pacifique

Excellence. Telle est la devise des Maîtres et cuisiniers de France. Près de 65 ans après sa création à Paris, la prestigieuse association vient de lancer sa branche Asie-Pacifique. Le 14 mai dernier, dans les salons du Four Seasons de Hong Kong, Fabrice Vulin, chef du restaurant étoilé Caprice, a été intronisé président de la nouvelle délégation, qui ne compte encore aujourd’hui que 8 membres.
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala