CONGRES PCC - Une Chine en état de siège

 

En des décennies, la Chine n’avait connu une telle fièvre sécuritaire. Chaque jour, des précautions sont prises pour assurer la tenue du XVIIIème Congrès (十八大), libre d’incidents, et déjouer ainsi les plans de tout protestataire

Au pays noir (Shaanxi, Shanxi, Mongolie), des limiers courent faire fermer les mines (privées) dangereuses. 30 à 40% de la production locale disparaîtra durant un mois, au bonheur des grandes mines d’Etat. A Pékin, les taxis ont bloqué les fenêtres, pour éviter tracts ou jets de balles de pingpong taguées de slogans !

Les acheteurs de jouets volants télécommandés voient leur identité relevée. Dans les trains, les contrôles se multiplient. Sur la rue, les guinguettes à crêpes ont fermé. Les clubs de gym qui diffusaient des chaînes de TV étrangères, ont dû y renoncer. Dans les commerces, finie la vente de couteaux de cuisine. Et la plupart des séminaires et autres rendez-vous internationaux, tels le marathon de Pékin, ont été (plusieurs fois) reportés sine die. Sur internet, inévitablement, la censure fait rage, même si les 530 millions d’usagers en rient, incontrôlables.

Afin de quadriller la capitale, des dizaines de milliers de policiers provinciaux sont montés en renfort, secondés par 1,4 millions de « volontaires ». Et pour bien montrer qu’ici et maintenant, on ne plaisante pas, Cao Haibo, patron de café de 27 ans, ayant tenté de fonder un parti d’opposition et ayant critiqué le PCC sur la toile, en a pris pour huit ans fermes par un tribunal de Kunming.

Eric Meyer (paru dans le Vent de la Chine n°36)


Informations complémentaires

Extrait du Vent de la Chine N°36 (du 5 au 11 novembre 2012)

www.leventdelachine.com

Nouveau : Le Vent de la Chine sur votre iPhone


 
Shanghai

ASSEMBLEE GENERALE 2016 DU CFS - Adieu le Cercle Francophone de Shanghai, bonjour Shanghai Accueil !

Le vendredi 27 mai dernier s’est tenue l’Assemblée Générale annuelle du CFS, le Cercle Francophone de Shanghai. Dans un lieu convivial de la Concession se sont réunis membres du bureau, responsables des nombreuses activités proposées, partenaires et sponsors principaux, ainsi qu’un certain nombre de simples membres, autour des représentants des consulats francophones. L’objet de cette AG était de faire le bilan annuel 2015-2016, d’élire le…

ENFANTS DE MIGRANTS - Nos ayis témoignent

En mars 2016, le gouvernement chinois a lancé une grande campagne de recensement des enfants « laissés en arrière » 留守儿童 liushou ertong. En effet des…
Actualité Chine

TRANSPORT EN CHINE - Un « Bus-Tramway » peut cacher… des voitures ! (Vent de la Chine)

Le 19ème Salon CHITEC, consacré aux technologies de pointe, vient de fermer ses portes à Pékin. La vedette cette année était un concept, déjà présenté lors de l’édition de 2010 : le « Transit Elevated Bus » (TEB), sorte de tramway aérien, chevauchant l’artère, au-dessus du trafic routier. La taille est imposante, 8m de large par 54m de long (4 wagons), planant à 4,7m du sol dont 2,2m sous bas de caisse - permettant ainsi le passage de véhicules de moins de 2m. L’engin surplombe deux voies de circulation, sur rails latéraux. On y accède aux arrêts surélevés, par escalators. Sa vitesse maximum est de 60km/h, et sa capacité de transport de 300 passagers par wagon, soit 1200 par rame. Des caractéristiques sûrement amenées à évoluer avec les prototypes
Une internationale

MELANIE THIERRY - “Il y a des rencontres plus importantes que d’autres“

Mélanie Thierry a la voix douce et posée, quelque chose de presque mystérieux émane comme un murmure, de ce visage pas encore marqué par le temps, lorsqu’elle reçoit lepetitjournal.com Kuala Lumpur. Celle qui a posé derrière un objectif à 13 ans, quitté les bancs de l’école à 14 ans, nous parle de son métier d'actrice
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

FUITE DES CERVEAUX – Est-ce qu’elle fragilise la France ?

La fuite des cerveaux semble inéluctable, c’est ce qu’indiquent deux chercheurs dans une note inédite présentée au Conseil d’analyse économique et social. Le nombre d’actifs français partis à l’étranger aurait doublé entre 2006 et 2011 mais les auteurs de la note relativisent le phénomène et proposent des solutions pour accompagner cette évolution et tirer profit de la mobilité internationale. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL - « Pourquoi la France pourrait dire non au TTIP »

Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat au commerce extérieur, a la semaine dernière déclaré officiellement l’opposition de la France au TTIP en l'état. Mais qu’est ce que le TTIP ? Retour sur l’historique et la nature de ce traité de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis. Un article de notre édition de Rome
Magazine