TAIWAN - Les gâteries pékinoises

Depuis quelques mois, on voit bien que la ferveur taïwanaise pour le rapprochement avec le continent, marque le pas : le Président nationaliste Ma Ying-jeou, qui vient de sauver son second mandat en avril 2012, est talonné par son vieux rival, le parti DPP autonomiste

Pour enrayer cet essoufflement, la Chine a apporté des cadeaux au 4ème Forum du Détroit à Xiamen (Fujian, le 18 juin) : un véritable « new deal » à l’intégration – sans le dire.

Aux firmes insulaires, 600 milliards de ¥uan (75 milliards d’€) de prêts à l’investissement en Chine sont offerts sur 4 ans - peut-être une partie du futur stimulus. S’ajoutent 300 milliards de ¥ (37,5 milliards d’€) en crédits de R&D.

Nanning, Wuxi et Changchun s’ajoutent aux 27 villes où les Taïwanais peuvent obtenir la résidence directe, et ce, pour deux ans au lieu d’un.
D’ici l’automne, dans six provinces côtières autour de Tianjin et Shanghai, ils obtiendront le permis de travail direct dans les firmes industrielles, les administrations et les écoles (une fois leur diplôme reconnu).

En échange, la Chine espère simplement la réforme de «règlements discriminatoires envers les étudiants chinois », soit un accès plus large aux universités de l’île, ce qui ne semble pas un objectif inaccessible.

En somme, dans le souci de se faire accepter par Taïwan, et dans l’incapacité de faire des concessions sur son propre système autoritaire, la Chine investit, à sens unique, à fonds perdus, sur l’avenir.

Eric Meyer (www.lepetitjournal.com/shnghai.com) mardi 26 juin 2012

Informations complémentaires
Extrait du Vent de la Chine N°23 (du 25 juin au 1er juillet 2012)
www.leventdelachine.com
Nouveau : Le Vent de la Chine sur votre iPhone

 
Shanghai

XIAMEN ET LES MAISONS TULOUS - Traverser 1000 ans d’histoire !

À deux heures de vol de Shanghai, la province du Fujian est une bonne destination pour un long week-end au minimum. Outre Xiamen 厦门 (la porte du manoir) qui est une ville moderne, l’îlot de Gulangyu permet de retrouver l’ambiance du siècle passé, et à trois heures de route se trouvent de nombreux villages tulous. De quoi prendre un bon bol d’air !
Actualité Chine

XIAMEN ET LES MAISONS TULOUS - Traverser 1000 ans d’histoire !

À deux heures de vol de Shanghai, la province du Fujian est une bonne destination pour un long week-end au minimum. Outre Xiamen 厦门 (la porte du manoir) qui est une ville moderne, l’îlot de Gulangyu permet de retrouver l’ambiance du siècle passé, et à trois heures de route se trouvent de nombreux villages tulous. De quoi prendre un bon bol d’air !
Une internationale

COUT DE LA VIE - Les pays les plus chers en 2017

Prix des courses, des transports, des services (électricité, eau...), des restaurants et des loyers... Quels sont les pays les plus chers où vivre en 2017 ? En étudiant l’indice des prix à la consommation dans les différents pays, MoveHub a réalisé la carte du monde du coût de la vie. Les résultats dans une infographie. Les Bermudes, la Suisse, Hong Kong, l'Islande et Singapour sont en tête, tandis que l'Egypte, l’Inde et le Pakistan sont les 3…
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !

FRENCH HEALTHCARE – Exporter l’excellence française en matière de santé

Largement envié à l’étranger, notre modèle de santé « à la française » bénéficie d’une solide réputation. La France a su devenir une référence en la matière, rayonnant bien au-delà des frontières de l’hexagone. Pour poursuivre sur cette voie, et apporter plus de lisibilité à ce secteur, Jean-Marc Ayrault vient de lancer le label French Healthcare, « la santé française, une excellence qui s’exporte », une marque unique fédérant tous les acteurs du secteur. 
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire