Shanghai

PRIME AU RÉGIME - Un patron chinois récompense les salariés qui maigrissent !

Quand perdre du poids peut rapporter gros… C’est en substance, ce que propose un chef d’entreprise chinois, qui, préoccupé par la bonne forme de ses employés, a convaincu certains d’entre eux de se mettre au régime en leur offrant une augmentation pour chaque kilo perdu.

Wang Xuebao, le responsable de l’entreprise Jingtian consulting, dans la ville de Xi’an au nord de la Chine, a en effet constaté que ses collaborateurs s’empâtaient : « Nos employés travaillent au bureau toute la journée et manquent d’exercice physique. J’ai remarqué que beaucoup d’entre eux étaient en surpoids et j’ai donc eu l’idée de les encourager à bouger ».

«Il ne faut pas se contenter d’augmenter le chiffre d’affaires, il faut aussi faire attention à la santé. Et la qualité du travail s’en ressentira », affirme ce patron sensible. Avant d’avouer que lui-même ne touchait pas de prime, étant donné qu’il n’a pas perdu un seul kilo.

Mais si cette mesure insolite peut faire sourire, elle n’en témoigne pas moins d’un changement dans la société chinoise. Avec le changement des habitudes alimentaires et une plus grande sédentarité, le nombre de personnes en surpoids a augmenté, et aujourd’hui 10% de la population chinoise est obèse. Une étude de 2015 de la commission nationale pour la santé montrait qu’en dix ans, entre 2002 et 2012, les hommes avaient pris en moyenne 3,5 kilos, et les femmes 2.9 kilos.

Même si ce genre de « prime au régime » n’a qu’un impact limité sur le long terme, elle a le mérite de poser la question de la santé dans nos sociétés modernes.

Source : Est Républicain

Gaëlle Dechelette lepetitjournal.com/shanghai Mardi 16 mai 2017

 
Shanghai

HISTOIRE DE SHANGHAI - Quand la Huaihai Lu s'appelait l'avenue Joffre

David Maurizot, Président de la Société d’Histoire des Français de Chine à Shanghai, est notre guide pour la suite de notre visite aux origines de la Concession française. Si nous vivons dans cette ville aujourd’hui, c’est un peu grâce aux pionniers qui ont construit sur un terrain marécageux ce premier comptoir français au milieu du XIXème siècle. Alors suivons le guide pour retrouver les traces de cette époque qui subsistent encore aujourd’hui…

HANGZHOU - Top 10 des bonnes adresses

À juste 200 km au sud de Shanghai, un week-end à Hangzhou est un incontournable et vous ne pourrez être que séduit par son vieux quartier, ses…
Actualité Chine

HANGZHOU - Top 10 des bonnes adresses

À juste 200 km au sud de Shanghai, un week-end à Hangzhou est un incontournable et vous ne pourrez être que séduit par son vieux quartier, ses temples historiques, son subtil art de vivre et le célébrissime Lac de l’Ouest, quintessence de la beauté classique chinoise. « Il y a le paradis au ciel. Et sur terre, il y a Hangzhou et Suzhou » a écrit le poète Chaoying, sous la dynastie Tang (1279-1368). Voici notre top 10 des essentiels à faire pour découvrir ce petit bijou de la culture chinoise !
Une internationale

PIERRE RABHI & JULIETTE DUQUESNE – "On est en train de privatiser le vivant"

Tour à tour essayiste, philosophe, poète, ou encore agriculteur bio, Pierre Rabhi co-signe avec la journaliste Juliette Duquesne les deux premiers ouvrages d’une nouvelle collection : « Carnets d’alerte ». S’attaquant au sujet de la faim dans le monde, mais aussi à l’épineuse question des semences, « dont on parle peu, mais qui est pourtant à la base de la vie », ils analysent et décryptent ensemble ces deux sujets, avec le but affiché d’en…
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine