Shanghai

TRAINS CHINE-EUROPE - La Nouvelle Route de la Soie

Lancé en 2013 par le Président chinois Xi Jinping, le projet visant à relier l’Europe à la Chine par voie ferroviaire est en pleine expansion. 13.000 kilomètres de rail, traversant 8 pays, pour relier 16 villes chinoises à une quinzaine de villes européennes.

Déjà en novembre 2014, un premier train partait de Yiwu (capitale du sourcing au sud de Shanghai) pour rejoindre à l’Europe. En avril 2016, c’est un train connectant Lyon à Wuhan qui transporta entre autres 17.000 bouteilles de grands crus bordelais.

Les avantages de la voie ferroviaire sont nombreux : deux fois plus rapide que la voie maritime (entre 18 et 22 jours contre 35 à 45 jours), et 80% moins cher que l’avion (qui reste la solution la plus rapide, 3 à 5 jours, mais ne permet pas de transporter des éléments lourds). C’est aussi une alternative plus écologique : transports aérien et maritime sont de gros pollueurs.

Voilà pourquoi à Lyon, il y a désormais 6 trains par semaine en partance pour la Chine, quand 12 arrivent du Pays du Milieu. L’objectif du gouvernement chinois : atteindre les 5.000 trains par an, toutes villes confondues. La Chine pourra ainsi continuer à inonder le marché de biens de consommation, et l’Europe à gagner en compétitivité sur le transport,  notamment pour l’envoi de ses machines industrielles.

Mais si le train semble compétitif par rapport à l’avion, il n’en reste pas moins trois fois plus cher que le bateau. Des problèmes logistiques sont également à prendre en compte : les rails ne sont pas standards sur tout le trajet, aussi il faut changer de locomotives à divers endroits du périple. De plus, on n’a pas encore trouvé comment remplir les wagons au retour, qui rentrent pour l’instant à vide.

Malgré ces difficultés, on estime que 610.000 tonnes de marchandises ont transité de Chine vers l’Europe par voie ferroviaire en 2016, quand 400.000 tonnes ont fait le chemin inverse.

Source : RFI, Usine Nouvelle, France Inter

Gaëlle Déchelette lepetitjournal.com/shanghai Mardi 14 mars 2017

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai

 
Shanghai

MODE CHINOISE - La qipao kezako ?

La qipao est un vêtement féminin chinois modernisé et magnifié à Shanghai au début du XXème siècle. Mais du vêtement porté à la cour mandchoue aux robes chatoyantes et près du corps actuelles, la qipao s’est transformée à l’image du pays. Lepetitjournal.com vous dit tout sur ce symbole !
Actualité Chine

INFO PRATIQUE CB CHINOISES - Attention changements le 1er mai !

En Chine il existe encore à l’heure actuelle trois sortes de cartes : les cartes à bande magnétique, les cartes à puce, les cartes à bande magnétique et à puce. A partir du 1er mai, certaines cartes ne seront plus utilisables, plus que quelques jours pour les ramener à votre banque !
Une internationale

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !

TESTS D'ANGLAIS - Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate, lesquels choisir ?

Quel test d’anglais correspond à votre profil ? Quelles sont les différences majeures entre les différents tests qui existent ? Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate sont tous les six passés au crible sur des facteurs tels que le coût, le système de notation ou encore la validité. Consultez cette infographie portant sur les tests de langue anglaise afin de mieux vous y retrouver.
Expat - Politique

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
Magazine