Shanghai

DAESH MENACE LA CHINE - Réaction forte de Pékin

Dans une vidéo de trente minutes mise en ligne lundi 27 février, l’organisation terroriste islamiste Daesh menaçait directement et pour la première fois Pékin, engageant ses combattants à « verser des rivières de sang » en Chine. La vidéo montre des combattants issus de la minorité chinoise musulmane du Xinjiang, des Ouighours, combattre et assembler des fusils.

Car si la Chine n’est pas impliquée dans le conflit en Syrie, contrairement à la France et à d’autres pays qui ont été récemment victimes du terrorisme sur leur territoire national, l’Empire du Milieu a des démêlés avec les séparatistes ouïghours, qu’elle juge responsable des différents heurts qui ont eu lieu dans la région du Xinjiang depuis les vingt dernières années. En mai 2014, à Urumqi, 43 personnes ont été tuées et 90 blessées lors d’une attaque au couteau organisée par des terroristes musulmans. Selon une étude de 2016, 114 Ouighours du Xinjiang auraient rejoint les rangs de Daesh. Une menace réelle pour la sécurité intérieure de la Chine, qu’elle prend très au sérieux.

En réaction, dès lundi dernier, des dizaines de milliers de policiers armés étaient déployés dans les rues de Pékin, à grand renfort d’hélicoptères, afin de montrer la force de la police et de l’armée chinoise, quelques jours avant l’ouverture du Grand Congrès Annuel. Plus de 1500 policiers  étaient également dépêchés dans les zones à risques du Xinjiang, pour parer aux troubles. Si samedi, la Chine annonçait l’augmentation de 7% du budget alloué à l’armée, la raison donnée était de faire face aux « ingérences extérieures », faisant référence à la politique étrangère de Donald Trump.

Il semblerait que l’horoscope chinois ait raison : l’année du Coq est propice à l’armée.

Source: Les Observateurs, MSN Actualités, Business Insider

Gaëlle Déchelette lepetitjournal.com/shanghai mardi 7 mars 2017

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai

 
Shanghai

HISTOIRE DE SHANGHAI - Quand la Huaihai Lu s'appelait l'avenue Joffre

David Maurizot, Président de la Société d’Histoire des Français de Chine à Shanghai, est notre guide pour la suite de notre visite aux origines de la Concession française. Si nous vivons dans cette ville aujourd’hui, c’est un peu grâce aux pionniers qui ont construit sur un terrain marécageux ce premier comptoir français au milieu du XIXème siècle. Alors suivons le guide pour retrouver les traces de cette époque qui subsistent encore aujourd’hui…

HANGZHOU - Top 10 des bonnes adresses

À juste 200 km au sud de Shanghai, un week-end à Hangzhou est un incontournable et vous ne pourrez être que séduit par son vieux quartier, ses…
Actualité Chine

HANGZHOU - Top 10 des bonnes adresses

À juste 200 km au sud de Shanghai, un week-end à Hangzhou est un incontournable et vous ne pourrez être que séduit par son vieux quartier, ses temples historiques, son subtil art de vivre et le célébrissime Lac de l’Ouest, quintessence de la beauté classique chinoise. « Il y a le paradis au ciel. Et sur terre, il y a Hangzhou et Suzhou » a écrit le poète Chaoying, sous la dynastie Tang (1279-1368). Voici notre top 10 des essentiels à faire pour découvrir ce petit bijou de la culture chinoise !
Une internationale

PIERRE RABHI & JULIETTE DUQUESNE – "On est en train de privatiser le vivant"

Tour à tour essayiste, philosophe, poète, ou encore agriculteur bio, Pierre Rabhi co-signe avec la journaliste Juliette Duquesne les deux premiers ouvrages d’une nouvelle collection : « Carnets d’alerte ». S’attaquant au sujet de la faim dans le monde, mais aussi à l’épineuse question des semences, « dont on parle peu, mais qui est pourtant à la base de la vie », ils analysent et décryptent ensemble ces deux sujets, avec le but affiché d’en…
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine