Shanghai

GRAND PRIX DE SHANGHAI - Une voiture électrique chinoise bat le record

La semaine dernière lors du Grand Prix de Chine, une voiture électrique a battu le record du tour, parcourant les 5,45km de circuit en 2 minutes et 1 seconde. Pilotée par le britannique Oliver Turvey, la supercar NIO EP9 a explosé le précédent meilleur temps détenu par la Mercedes SLS AMG de vingt-quatre secondes !

C’est bien loin du record de F1 de Mickael Schumacher en 2004 sur ce même Shanghai International Circuit (1 minute 32 secondes), mais la prouesse est à souligner. Avec ses 1735 kilos, le bolide aérodynamique compte tout de même 1360 chevaux, une puissance incroyable ! Elle peut également être totalement autonome, même si pour l’occasion elle était conduite  par le champion de Formule E Oliver Turvey.

La voiture, développée par NextEv, marque de l’entreprise chinoise NIO, basée à Shanghai, a déjà battu d’autres records : en Octobre 2016 à Nürburgring, et en février 2017 au COTA, où elle a brillé en catégorie autonome et avec pilote. Un bon moyen pour l’entreprise NIO, qui se spécialise dans les voitures électriques haut de gamme, de faire sa promotion.

NIO avait récemment présenté aux Etats-Unis le prototype d’une voiture familiale entièrement autonome, baptisée Eve et misant sur l’intelligence artificielle. Si elle est face à un grand concurrent, Tesla, la société NIO possède des investisseurs chinois comme Lenovo et Tencent, et internationaux comme Termasek (Singapour), TPG et Sequia Capital (sociétés d’investissement). Un communiqué récent indiquait que NIO lancerait une première voiture partiellement autonome en Chine d’ici 2018. A quand la fin du permis de conduire en Chine ?

Source : Blog Auto, 7 sur 7

Gaëlle Déchelette lepetitjournal.com/shanghaiMardi 21 mars 2017

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai

INTERDICTION DE FUMER EN CHINE – Shanghai se met au parfum

Nous vous l’annoncions à l’automne dernier dans une brève, l’interdiction de fumer dans les lieux publics est désormais entrée en vigueur à compter du 1er mars à Shanghai. Cette décision avait été présentée en marge d’une conférence de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) qui s’était tenue fin novembre 2016 à Shanghai.

Sont donc concernés tous les lieux publics intérieurs, notamment les bureaux, les magasins, les transports en commun, les restaurants, bars, hôtels, aéroports, gares, écoles, hôpitaux etc. De plus, les espaces fumeurs intérieurs sont appelés à  être supprimés. Il est en revanche toujours permis de fumer dehors, à condition que cela soit suffisamment "éloigné du public"… Et les amendes prévues pour ceux qui ne respecteraient pas cette nouvelle loi sont assez élevées : de 2.000 à 30.000 RMB pour les établissements et de 50 à 200 RMB pour les particuliers. Tradition locale,  la dénonciation est encouragée, avec envoi de photos à l’appui, sur une hotline (123450).

Rappelons que la Chine est le premier pays producteur et consommateur de tabac au monde. Un Chinois sur quatre est fumeur, et la cigarette tue 1 million de personnes par an en Chine. Les autorités souhaitent par ailleurs protéger la population du tabagisme passif qui entraîne 100.000 décès par an. On s’en doute, la route sera longue, car l’industrie du tabac est très rentable, la cigarette peu chère, et les habitudes culturelles bien ancrées en Chine… Mais il semble urgent d’éteindre le feu…

Sources : FrenchPeopleDaily, TimeOutShanghai

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai.

Delphine Gourgues lepetitjournal.com/shanghai Jeudi 2 mars 2017

HYPERLOOP EN CHINE - Shanghai est dans la course !

Hyperloop, le projet futuriste d’Elon Musk (aussi créateur des voitures Tesla), l’homme qui repousse toutes les barrières technologiques, vous en avez sûrement déjà entendu parler… Lancé en 2013, ce projet de recherche sera LE moyen de transport de demain. Pour faire simple (enfin essayons), il s’agit d’un tube dans lequel pourront se déplacer hommes et marchandises, à l’intérieur de capsules et ceci à une vitesse incroyable, plus rapide qu’un avion. Ces capsules seront propulsées par des champs magnétiques sur des coussins d’air. Objectif numéro 1 : rallier San Francisco et Los Angeles (551 km) en 30 minutes ! Plusieurs entreprises et start-ups travaillent sur le projet dans le monde entier, des premiers tests ont déjà eu lieu aux Etats-Unis l’été dernier et des étudiants planchent sur le design au sein de différents concours (concours gérés par la société Space X d’Elon Musk). En effet, si l’aspect technologique est entre les mains d’Hyperloop, il faut aussi élaborer et présenter les aspects commerciaux, économiques et de transport de cette incroyable invention.

Shanghai n’est pas en reste !

Une équipe de la New-York University Shanghai (NYU Shanghai), se consacre au dossier Hyperloop depuis 2015, pour le trajet Shanghai-Hangzhou. Cette équipe, qui collabore avec celle de NYU Tandon à New-York, figure parmi les 35 sélectionnées (sur 2.000) aux demi-finales de l’Hyperloop One Global Challenge. Des problématiques locales spécifiques telles que, la pollution atmosphérique, la gestion de l’intense trafic et le développement urbain galopant, sont tout particulièrement prises en compte par l’équipe shanghaienne. Un travail titanesque de collaboration entre les Etats-Unis et la Chine, ainsi que de collecte et traduction de données très techniques a déjà été effectué. Sans oublier les différences majeures de législation et de gestion privée/publique des transports entre les deux pays à gérer… La prochaine étape se déroulera aux Etats-Unis fin février, pour déterminer les quelques finalistes qui resteront en lice. Shanghai-Hangzhou en 15 minutes (contre un peu moins d’une heure aujourd’hui), vous imaginez ? Demain ce ne sera plus un rêve…

Source : Shanghai Daily

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai.

Delphine Gourgues lepetitjournal.com/shanghai Jeudi 16 février 2017

LEGION D’HONNEUR A UN SHANGHAIEN - Fred Raillard fait Chevalier !

Le 1er février 2017 restera une date symbolique pour Fred Raillard, puisqu’il a été décoré, tout comme son ami et associé Farid Mokart, par le Président François Hollande, de l’ordre national de la Légion d’honneur, au grade de Chevalier. Cette belle récompense leur a été attribuée en reconnaissance de leurs réalisations et nombreux succès professionnels au sein de Fred&Farid, alias FF, (New York, Shanghai, Paris).

Fred Raillard, co-fondateur et creative CEO de l’agence Fred&Farid, installé à Shanghai, par coup de cœur, avec sa famille depuis 2012, est un des piliers de la communication digitale. Auréolé depuis des années de nombreuses récompenses prestigieuses parmi ses pairs (Cannes Lions, World Luxury Award, Clio Awards…), le groupe FF, sait anticiper, décoder et façonner les évolutions du fascinant monde de la communication en général et du digital en particulier. Et notamment en Chine, où il a su se faire une jolie place au soleil, et travaille aujourd’hui avec de grands noms tels que Taobao ou Tencent par exemple… Cette année du coq semble donc bel et bien sourire à Fred, ce qui est bien mérité !

Pour en savoir plus, vous pouvez relire notre article sur la conférence de Fred du 16 janvier dernier Fred décode la matrice, ainsi que son portrait Rencontre avec Fred, sans oublier notre rubrique hebdomadaire #FredInChina.

Sources : site Fred&Farid, compte Wechat FF

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai.

Delphine Gourgues lepetitjournal.com/shanghai Mardi 7 février 2017

TROLLEY A SHANGHAI - Ça roule sous la Yan’an !

Belle inauguration symbolique pour démarrer cette année du coq en beauté, le fameux trolley de la Yan’an est en service ! Ouvert officiellement au public depuis mercredi 1er février, le trolley n.71, alias le "décongestionnateur de trafic", nourrit de nombreux espoirs de gains de temps, pour tous ceux qui, quotidiennement, font l’aller-retour entre la banlieue ouest de Shanghai et le Bund. Ce bus électrique parcourt au total 17,5 km sous la Yan’an elevated, traversant quatre quartiers majeurs : Minhang, Changning, Jing’an, Huangpu. Il faudra compter 75 minutes pour faire la totalité du trajet, et 2 RMB (autant dire donné !) quelle que soit la distance. Côté fréquence, il est prévu d’avoir un bus toutes les huit à dix minutes aux heures creuses, contre toutes les quatre à cinq minutes en périodes de pointe. Dans le sens est-ouest, premier départ à 5h30 le matin du Bund (Yan’an Dong Lu/Zhongshan Dong Yi Lu), et dernier à 23h30. Dans l’autre sens, départs entre 4h30 et 22h30 du centre de Shenkun Lu. Un voyage qui se veut donc rapide (deux fois plus que les bus classiques), fluide et confortable. À l’attention des automobilistes, seules les ambulances, pompiers et voitures de police sont autorisés à emprunter cette voie ! Toute infraction se verra punie d’une amende de 100 RMB.

Pour la petite histoire, le retour du trolley à Shanghai date de 2009 à Pudong du côté du Zhangjiang Hi-Tech Park. Et il y a fort à parier que ce mode de transport devrait se développer dans les années à venir, pour améliorer circulation et qualité de l’air dans cette ville tentaculaire…

À tous ceux qui, comme nous, l’essayeront prochainement, n’hésitez pas à nous envoyer vos premières impressions, témoignages et photos ! (shanghai@lepetitjournal.com)

Sources : That’s Shanghai, Shanghai Daily

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai.

Delphine Gourgues lepetitjournal.com/shanghai Lundi 6 février 2017

SHANGHAI CNY 2017 – Quand la police interdit en chanson…

L’info circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux chinois et sous forme plutôt originale : la police de Shanghai vient d’enregistrer une chanson et de tourner un clip pour communiquer différemment sur une récente règlementation !

En effet, à l’approche des festivités du Nouvel An Chinois, les autorités ont, cette année encore, interdit tout pétard et feu d’artifice dans la zone centrale de Shanghai (à l’intérieur de l’Outer Ring Road), pour des raisons de sécurité, et surtout afin de limiter la pollution engendrée par ces traditionnels joyeux "explosifs". Et comme l’an passé, on a vu fleurir depuis quelques semaines des banderoles rouges et jaunes dans les rues, divulguant ce message, ou encore différents messages distribués dans les compounds, indiquant que tout contrevenant se verrait infligé une amende non négligeable de 500 RMB, et précisant un numéro de téléphone à composer pour dénoncer toute infraction… Un agent de police sera par ailleurs placé à l’entrée de certaines résidences pour veiller au bon respect de cette interdiction.

Mais le message passe aussi (et mieux ?) en musique ! La police du district de Jing’An s’est mise aux micros, et a enregistré une chanson sur l’air du tube Dragonstea Din Tei du groupe moldave O-Zone, trio qui connut le succès au début des années 2000 (si, si, vous connaissez cet air !). A coup d’arrangements des Rainbow Chamber Singers, de membres de la police et de célébrités telles que Gu Chao, gardien de but de l’équipe nationale de foot et Wang Zheng, commentateur sportif TV (sur Great Sport Channel), une vidéo a donc été tournée en musique, sur un mode léger et très "communautaire".  Le Nouvel An Chinois sera donc encore calme cette année à Shanghai, qui a fait le choix de suivre les recommandations gouvernementales. Pour voir la vidéo : Shanghai Daily

Source : That’s Shanghai

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai.

Delphine Gourgues lepetitjournal.com/shanghai Mardi 24 janvier 2017

PARIS-DAUPHINE A SHANGHAI - Ouverture à la East China Normal University

La formation universitaire Paris-Dauphine, réputée notamment dans les domaines de finances, économie, gestion, stratégie, mais aussi mathématiques et droit, poursuit son développement à l’international. Après la Grande-Bretagne, la Tunisie, l’Espagne et l’Allemagne, elle part à la conquête de l’Est et de la Chine ! En effet, un accord vient d’être signé et officialisé le 12 janvier dernier avec la prestigieuse East China Normal University (ECNU) de Shanghai. A la rentrée prochaine du calendrier universitaire chinois, une trentaine d’étudiants de 3ème année de licence de gestion (L3) sera accueillie pour un trimestre au sein de la ECNU, suivi d’un stage de trois mois en entreprise à Shanghai. Au programme, des cours dispensés (en partie en anglais) par des professeurs de Dauphine (contrôle de gestion, marketing, stratégie), des cours spécifiques à la culture chinoise, dispensés par des professeurs de la ECNU (comme globalization and urbanization in China, Issues in contemporary Chinese Society), et bien sûr la possibilité de suivre des cours intensifs de mandarin. Et donc avis aux entreprises, ces étudiants seront à la recherche d’un stage de mai à août 2017 ! Une belle opportunité à la fois universitaire, culturelle et professionnelle et un pont de plus entre les formations françaises et chinoises.

Sources : site de Paris-Dauphine, communiqué du Consulat général de France à Shanghai

Découvrez toutes les nouvelles en Chine et à Shanghai.

Delphine Gourgues (lepetitjournal.com/shanghai) Mercredi 18 janvier 2017

Shanghai

XIAMEN ET LES MAISONS TULOUS - Traverser 1000 ans d’histoire !

À deux heures de vol de Shanghai, la province du Fujian est une bonne destination pour un long week-end au minimum. Outre Xiamen 厦门 (la porte du manoir) qui est une ville moderne, l’îlot de Gulangyu permet de retrouver l’ambiance du siècle passé, et à trois heures de route se trouvent de nombreux villages tulous. De quoi prendre un bon bol d’air !
Actualité Chine

XIAMEN ET LES MAISONS TULOUS - Traverser 1000 ans d’histoire !

À deux heures de vol de Shanghai, la province du Fujian est une bonne destination pour un long week-end au minimum. Outre Xiamen 厦门 (la porte du manoir) qui est une ville moderne, l’îlot de Gulangyu permet de retrouver l’ambiance du siècle passé, et à trois heures de route se trouvent de nombreux villages tulous. De quoi prendre un bon bol d’air !
Une internationale

COUT DE LA VIE - Les pays les plus chers en 2017

Prix des courses, des transports, des services (électricité, eau...), des restaurants et des loyers... Quels sont les pays les plus chers où vivre en 2017 ? En étudiant l’indice des prix à la consommation dans les différents pays, MoveHub a réalisé la carte du monde du coût de la vie. Les résultats dans une infographie. Les Bermudes, la Suisse, Hong Kong, l'Islande et Singapour sont en tête, tandis que l'Egypte, l’Inde et le Pakistan sont les 3…
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !

FRENCH HEALTHCARE – Exporter l’excellence française en matière de santé

Largement envié à l’étranger, notre modèle de santé « à la française » bénéficie d’une solide réputation. La France a su devenir une référence en la matière, rayonnant bien au-delà des frontières de l’hexagone. Pour poursuivre sur cette voie, et apporter plus de lisibilité à ce secteur, Jean-Marc Ayrault vient de lancer le label French Healthcare, « la santé française, une excellence qui s’exporte », une marque unique fédérant tous les acteurs du secteur. 
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire