Shanghai

LES CHIFFRES DE LA SEMAINE - 731 millions d’internautes à 95% sur mobile ! (Le Vent de la Chine)

La Chine compte 731 millions d’internautes en 2016, en hausse de 6,2% (+43 millions d’usagers = une Argentine). La progression éblouit toujours, même si elle cale par rapport aux années 2010/2011 qui découvraient les smartphones (selon China Internet Network Information Centre). Ces smartphones bouleversent les habitudes : 95,1% des internautes (695 millions) y accèdent via leurs téléphones mobiles – adieu l’ordinateur !

Sur le marché chinois du mobile, un challenger se propulse au 1er rang : 4ème en 2015, Oppo vendait 78,4 millions d’appareils en 2016 (+122%). Deux autres nationaux trustent la seconde et la troisième place : Huawei avec 76,6 millions de ventes (+ 21,8%) et surtout Vivo, l’autre surprise avec 69,2 millions de ventes (+96,9%). Apple, ancien n°3, tombe à la 4ème place, et voit ses ventes reculer de 23,2% (avec 44,9 millions de ventes contre 58,4 millions en 2015). Autre étonnante contre-performance, Xiaomi, l’ex-n°1, voit ses ventes chuter de 36% (selon International Data Corp Research) – victime d’une croissance trop fulgurante et d’une dispersion dans divers secteurs (vélo électrique, purificateur d’air…).

Non contents de reconquérir leur marché intérieur, les jeunes géants chinois se ruent à l’international. Au 4ème trimestre 2016, Apple et Samsung sauvent leurs premières places avec 17,9% et 17,8% du marché, mais sont talonnés par Huawei (9,5%) et Oppo (6,2%) qui gagnent 1,5% et 3% par rapport à 12 mois auparavant. Ce succès est imputable à un design très inspiré des leaders Apple et Samsung, au bon rapport qualité-prix, et à un effort promotionnel spectaculaire dans les villes d’Inde et d’Asie du Sud-Est.

En 2016, Pékin récoltait les fruits de son effort forcené d’écoulement de ses surcapacités à travers le monde. La Chine voyait doubler à 119 le nombre de mesures anti-dumping et tarifs douaniers contre ses exportations dans 27 pays et blocs, pour un total de 14,34 milliards de $ (par rapport à 7,9 milliards de $ en 2015).

Haro sur les terrains de golf : 111 des 683 golfs (soit 15%) que comptait le pays en 2011 ont mis la clé sous la porte (selon la National Development Reform Commission) et les permis de 47 nouveaux clubs ont été retirés l’an dernier. La baisse de leur cote auprès du gouvernement, répond à de multiples accusations. Celle d’être des foyers de corruption où nouveaux riches et fonctionnaires négocient leurs passe-droits. Celle d’occuper illégalement des réserves naturelles ou terres cultivables, et de pomper les nappes phréatiques, au détriment de l’agriculture. Une première campagne avait visé les clubs de golf sous l’ancien Président Hu Jintao en 2004, sans grand résultat. Aujourd’hui sous la poigne de Xi Jinping et sa campagne anti-corruption, ce sport risque de se voir sévèrement bridé.

Eric Meyer (VdlC) pour lepetitjournal.com/shanghai Jeudi 1 mars 2017

Informations complémentaires :
Extrait du n°8 du 27/02/17 au 05/03/17
www.leventdelachine.com

Nouveau : L'application mobile du Vent de la Chine sur iPhone et sur Android

Lire ou relire les précédents VDC :

SPORT D'HIVER - L'Empire du bonheur blanc

SECURITE ALIMENTAIRE - La Blockchain au secours du porc

Explorer la rubrique Actualités Chine

 
Shanghai

L'argent liquide s'approche des oubliettes en Chine

Une course en taxi, des frais de scolarité ou une botte de radis... Les Chinois paient de plus en plus avec leur téléphone portable si bien que le pays qui a inventé le papier monnaie pourrait bien être le premier à s'en débarrasser.
Actualité Chine

L'argent liquide s'approche des oubliettes en Chine

Une course en taxi, des frais de scolarité ou une botte de radis... Les Chinois paient de plus en plus avec leur téléphone portable si bien que le pays qui a inventé le papier monnaie pourrait bien être le premier à s'en débarrasser.
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine