Shanghai

FOOTBALL - La Dernière mue du ballon rond chinois (Le Vent de la Chine)

 

L’achat à prix d’or de "stars" du football par les clubs chinois, était à l’automne encore en vogue. Mais en janvier, rien ne va plus après la dénonciation officielle de ce gâchis de ressource, et de son incapacité à former la jeunesse. Or sur cette pratique, deux événements viennent de se produire, qui changent toute la donne...

Il y a d’abord eu (14 février) l’annonce par le Guangzhou Evergrande d’un plan pour remercier d’ici 2020 ses joueurs étrangers, et consacrer les ressources à la formation. Décision remarquable car l’Evergrande a été le 1er club à faire venir des stars étrangères, ce qui lui a permis d’emporter et conserver depuis 6 ans la coupe de Super League chinoise. Ce qui ne l’empêche, à peine Xi Jinping a-t-il émis son vœu, de faire « demi-tour droite », et de se faire l’avant-garde de la nouvelle consigne. Pour conserver son 1er rang national, l’Evergrande peut compter sur ses entraîneurs italien et brésilien, recrutés pour plusieurs saisons (dont l’un, rétrocédé au « Onze national », mais toujours sous sa coupe). Il peut aussi compter sur son Académie de ballon rond hors pair, aux centaines de recrues les mieux sélectionnés et formés du pays. Mais c’est un grand risque que prennent Jack Ma et Xu Jiayin, ses milliardaires copropriétaires : si les autres grands clubs tardent à le suivre, l’Evergrande confronté aux clubs renforcés par leurs stars étrangères, pourrait avoir le plus grand mal à faire le poids—en Chine, et en Asie.

Un nouvel atout peut cependant venir à la rescousse : la FFF (Fédération Française de Football) et la LFP (Ligue des clubs hexagonaux), viennent d’inaugurer un bureau du football à Pékin, pour former 5000 éducateurs d’ici 2 ans, en créant ou renforçant des campus de football. Elles seront assistées par la start-up française My Coach, qui mettra en ligne, en langue chinoise, les contenus de formation de la FFF.

Arrivant après l’Angleterre, l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie, la France est « presque en retard », soupire Raymond Domenech, l’ex-sélectionneur national. Mais ce bureau facilitera aussi les liens entre clubs français et investisseurs chinois, pour des rachats de clubs ou contrat de sponsoring du type de celui du PSG par Huawei.

Le même jour, ouvrait à Pékin le Club Sport France, destiné à mettre en contact toutes les fédérations sportives hexagonales avec leurs homologues chinois, pour aider la Chine à réussir son objectif de 700 millions de Chinois en tenue de sport une fois par semaine, d’ici 2020… Cette création étant là aussi pour dispenser l’image d’une nation française, à la hauteur de ses rêves olympiques de Paris 2024.

Eric Meyer (VdlC) pour lepetitjournal.com/shanghai Mardi 20 février 2017

Informations complémentaires :
Extrait du n°7 du 20/02/17 au 27/02/17
www.leventdelachine.com

Nouveau : L'application mobile du Vent de la Chine sur iPhone et sur Android

Lire ou relire les précédents VDC :

SPORT D'HIVER - L'Empire du bonheur blanc

SECURITE ALIMENTAIRE - La Blockchain au secours du porc

Explorer la rubrique Actualités Chine

 
Shanghai

XIAMEN ET LES MAISONS TULOUS - Traverser 1000 ans d’histoire !

À deux heures de vol de Shanghai, la province du Fujian est une bonne destination pour un long week-end au minimum. Outre Xiamen 厦门 (la porte du manoir) qui est une ville moderne, l’îlot de Gulangyu permet de retrouver l’ambiance du siècle passé, et à trois heures de route se trouvent de nombreux villages tulous. De quoi prendre un bon bol d’air !
Actualité Chine

XIAMEN ET LES MAISONS TULOUS - Traverser 1000 ans d’histoire !

À deux heures de vol de Shanghai, la province du Fujian est une bonne destination pour un long week-end au minimum. Outre Xiamen 厦门 (la porte du manoir) qui est une ville moderne, l’îlot de Gulangyu permet de retrouver l’ambiance du siècle passé, et à trois heures de route se trouvent de nombreux villages tulous. De quoi prendre un bon bol d’air !
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !

FRENCH HEALTHCARE – Exporter l’excellence française en matière de santé

Largement envié à l’étranger, notre modèle de santé « à la française » bénéficie d’une solide réputation. La France a su devenir une référence en la matière, rayonnant bien au-delà des frontières de l’hexagone. Pour poursuivre sur cette voie, et apporter plus de lisibilité à ce secteur, Jean-Marc Ayrault vient de lancer le label French Healthcare, « la santé française, une excellence qui s’exporte », une marque unique fédérant tous les acteurs du secteur. 
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire