Shanghai

FOOTBALL - La Dernière mue du ballon rond chinois (Le Vent de la Chine)

 

L’achat à prix d’or de "stars" du football par les clubs chinois, était à l’automne encore en vogue. Mais en janvier, rien ne va plus après la dénonciation officielle de ce gâchis de ressource, et de son incapacité à former la jeunesse. Or sur cette pratique, deux événements viennent de se produire, qui changent toute la donne...

Il y a d’abord eu (14 février) l’annonce par le Guangzhou Evergrande d’un plan pour remercier d’ici 2020 ses joueurs étrangers, et consacrer les ressources à la formation. Décision remarquable car l’Evergrande a été le 1er club à faire venir des stars étrangères, ce qui lui a permis d’emporter et conserver depuis 6 ans la coupe de Super League chinoise. Ce qui ne l’empêche, à peine Xi Jinping a-t-il émis son vœu, de faire « demi-tour droite », et de se faire l’avant-garde de la nouvelle consigne. Pour conserver son 1er rang national, l’Evergrande peut compter sur ses entraîneurs italien et brésilien, recrutés pour plusieurs saisons (dont l’un, rétrocédé au « Onze national », mais toujours sous sa coupe). Il peut aussi compter sur son Académie de ballon rond hors pair, aux centaines de recrues les mieux sélectionnés et formés du pays. Mais c’est un grand risque que prennent Jack Ma et Xu Jiayin, ses milliardaires copropriétaires : si les autres grands clubs tardent à le suivre, l’Evergrande confronté aux clubs renforcés par leurs stars étrangères, pourrait avoir le plus grand mal à faire le poids—en Chine, et en Asie.

Un nouvel atout peut cependant venir à la rescousse : la FFF (Fédération Française de Football) et la LFP (Ligue des clubs hexagonaux), viennent d’inaugurer un bureau du football à Pékin, pour former 5000 éducateurs d’ici 2 ans, en créant ou renforçant des campus de football. Elles seront assistées par la start-up française My Coach, qui mettra en ligne, en langue chinoise, les contenus de formation de la FFF.

Arrivant après l’Angleterre, l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie, la France est « presque en retard », soupire Raymond Domenech, l’ex-sélectionneur national. Mais ce bureau facilitera aussi les liens entre clubs français et investisseurs chinois, pour des rachats de clubs ou contrat de sponsoring du type de celui du PSG par Huawei.

Le même jour, ouvrait à Pékin le Club Sport France, destiné à mettre en contact toutes les fédérations sportives hexagonales avec leurs homologues chinois, pour aider la Chine à réussir son objectif de 700 millions de Chinois en tenue de sport une fois par semaine, d’ici 2020… Cette création étant là aussi pour dispenser l’image d’une nation française, à la hauteur de ses rêves olympiques de Paris 2024.

Eric Meyer (VdlC) pour lepetitjournal.com/shanghai Mardi 20 février 2017

Informations complémentaires :
Extrait du n°7 du 20/02/17 au 27/02/17
www.leventdelachine.com

Nouveau : L'application mobile du Vent de la Chine sur iPhone et sur Android

Lire ou relire les précédents VDC :

SPORT D'HIVER - L'Empire du bonheur blanc

SECURITE ALIMENTAIRE - La Blockchain au secours du porc

Explorer la rubrique Actualités Chine

 
Shanghai

COUP DE CŒUR RELAX - Week-end au vert à Moganshan !

Envie d’air pur, de calme et de verdure ?! Direction le parc naturel de Moganshan ! À 2h30 de Shanghai, vous voilà déconnecté de la vie trépidante de la mégalopole. Retiré et enfoui dans une forêts de bambous, l’hôtel Solvang est un formidable havre de paix. Seul bémol, il est loin des villégiatures construites par les étrangers de Shanghai au début du siècle. Mais il en garde toute la saveur occidentale !
Actualité Chine

COUP DE CŒUR RELAX - Week-end au vert à Moganshan !

Envie d’air pur, de calme et de verdure ?! Direction le parc naturel de Moganshan ! À 2h30 de Shanghai, vous voilà déconnecté de la vie trépidante de la mégalopole. Retiré et enfoui dans une forêts de bambous, l’hôtel Solvang est un formidable havre de paix. Seul bémol, il est loin des villégiatures construites par les étrangers de Shanghai au début du siècle. Mais il en garde toute la saveur occidentale !
Une internationale

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine