São Paulo

LES RUES DE SAO PAULO - Brigadeiro Luís Antônio et Engenheiro Luís Carlos Berrini

Afin de mieux connaître São Paulo en apprenant l’origine et l’histoire des lieux les plus connus de la ville, voici un zoom sur les avenues Brigadeiro Luís Antônio et Engenheiro Luís Carlos Berrini.


Au croisement entre la rua Manuel da Nobrega et l'avenida Brigadeiro, au bord de la Paulista
© Laurent Guerinaud Photography - 06/12/2007


L'avenida Brigadeiro Luís Antônio
Le nom de cette importante avenue de la ville est un hommage à l’un des plus grands propriétaires terriens de l’histoire de l’Etat de São Paulo : le brigadier Luís António de Sousa Queirós.

Luís António de Sousa Queirós est né à Amarante en 1746 et décédé le 30 mai 1819. De nationalités portugaise et brésilienne, il est devenu brigadier en 1818, au moment de la réforme. Le Brigadeiro Luís António a aussi été un grand négociant fermier de l’intérieur de l'Etat de São Paulo. Il a été le propriétaire du premier navire à quitter Porto de Santos avec des produits fermiers à destination de Lisbonne.

Il était aussi philanthrope, ayant maintes fois apporté sa contribution financière à la Santa da Casa de São Paulo ainsi que pour la construction des édifices publics comme le Quartel da Legião de Voluntários Reais, l'Hospital Militar, le Jardim Botânico, etc.

L'avenida Engenheiro Luís Carlos Berrini
C'est l'une des artères principales de São Paulo, où sont présents les sièges de nombreuses sociétés du secteur tertiaire. Cette avenue se situe dans une région nommée vector Sudoeste, une zone d’expansion économique qui a accompagné la croissance de la ville au long du 20e siècle. La construction de cette avenue est récente puisqu’elle date des années 1980. Elle a d’ailleurs donné lieu à une importante polémique, les étudiants en urbanisme ayant l’ayant qualifiée de "désastre social". En effet, l’arrivée des grandes entreprises a conduit à l’expulsion d’une partie de la population aux revenus les plus faibles.

Cette avenue de la zone Centro-Sul de São Paulo, dans le bairro Brooklin Paulista, proche de Morumbi et du Shopping Morumbi, possède un accès direct à la Marginal Pinheiros et permet un accès rapide à l’aéroport de Congonhas. Malgré quatre files de circulation, ce centre économique prometteur est soumis à un trafic intense, toujours embouteillé les jours de semaine. En revanche, le week-end, cette zone d’activité est pratiquement vide. 

L’ouverture en 2008 du complexe routier Real Parque a permis de soulager la circulation sur le pont de Morumbi et dans la région de l'avenue Berrini. Le pont sur la Marginal du Rio Pinheiros, d'une hauteur de 138 mètres, est un fleuron de l'architecture et de l’ingénierie brésilienne, devenu l'une des cartes postales de la ville.

L’avenue porte le nom de l’ingénieur Luís Carlos Berrini, né à Petrópolis le 27 janvier 1884 et décédé à São Paulo le 22 mai 1949 après y avoir étudié et travaillé toute sa vie. Il a été l’un des premiers spécialistes des évaluations de terrain et son premier livre (Avaliação de Terrenos) est l’un des ouvrages les plus importants à avoir été écrit en langue portugaise.

Laurent GUERINAUD (www.lepetitjournal.com - Brésil) Rediffusion actualisée

 
A la Une

NEYMAR – A deux pas du PSG

Neymar Jr. C’est LE feuilleton de l’été qui agite le mercato et toute la planète football. Selon les informations de la presse catalane révélées hier soir, l’attaquant du FC Barcelone Neymar devrait rejoindre le Paris Saint-Germain.
Une internationale

CIAO ITALIA ! - Un siècle d’immigration et de culture italiennes en France

Tradition, culture mais aussi xénophobie et violence ont marqué l’immigration italienne en France, la plus importante de l’histoire française. Alors que jusqu’au 10 septembre, l’exposition « Ciao Italia ! » retrace ce siècle d’histoire franco-italienne au musée de l’Immigration à Paris, retour sur une période qui a permis d’imprégner la culture française.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine