São Paulo

VOYAGE - Le Lac Titicaca, à la croisée des mondes

 

L’agence de voyage Argentina Excepción propose depuis 10 ans des séjours sur mesure en Argentine, au Chili, en Bolivie et au Pérou. Son équipe, basée à Buenos Aires, Lima et Santiago, vous propose une série de sujets sur les destinations à découvrir en Amérique du Sud. Aujourd’hui, nous vous emmenons pour un séjour sur le lac Titicaca, entre le Pérou et la Bolivie !

Un lac de légende(s)
Le lac Titicaca est remarquable à bien des aspects. Perché à 3.812 m d’altitude, c’est le plus haut lac navigable du monde, mais aussi le lac d’eau douce le plus étendu d’Amérique du Sud. Il est également considéré comme l’un des lieux les plus sacrés de la culture andine. Selon la légende, les eaux du lac auraient donné naissance à Tunupa, dieu créateur du peuple Aymara, premiers habitants établis à Tiwanaku. Plus tard, ce sont les Incas qui firent du lac le berceau de leurs croyances : le dieu créateur Viracocha déposa son fils Manco Cápac, le premier Inca, et son épouse, Mama Occlo, sur l’île du Soleil. Par ailleurs, le métissage religieux entre catholicisme et cultes précolombiens, appelé syncrétisme, règne aujourd’hui dans la région.

Les îles Uros
L’exploration du lac du côté péruvien commence par la visite des îles Uros. Ce peuple a disparu dans les années 1950, mais les Aymaras ont perpétué le mode de vie sur les eaux du lac Titicaca. Ils vivent ainsi sur des îles flottantes artificielles construites avec du totora, le roseau local, qu’ils déplacent en même temps que les bancs de poisson, leur principale nourriture. Ils ont également construit l’ensemble de leurs installations ainsi : leurs habitations, leurs églises et même leurs embarcations. Il est possible de faire un tour des îles dans l’un de leurs bateaux, ne craignez rien, cela flotte bien ! Les insulaires sont ravis de faire découvrir leur mode de vie aux voyageurs et de leur faire essayer leurs costumes traditionnels très colorés. Une halte des plus dépaysantes.

Les îles Taquile et Amantani
Un peu plus loin sur le lac se dressent les îles Taquile et Amantani. Sur la première île vit l’une des communautés indiennes les plus traditionnelles du Pérou. En effet, on y parle encore le quechua et les normes sociales et législatives en vigueur sous l’empire inca sont toujours respectées. Un véritable voyage dans le temps ! Les paysages de ces deux morceaux de terre émergée sont assez ressemblants : des cultures en terrasses ainsi que des sentiers et escaliers de pierre qui leur donnent des airs méditerranéens. Plusieurs lieux cérémoniels ancestraux existent encore, il est très agréable de se promener sur ces deux îles. Et depuis le sommet de Taquile, la vue sur le lac et la Cordillère dans le fond est magnifique.

Copacabana
Le côté bolivien du lac Titicaca vaut aussi le détour. La plupart des excursions partent de la ville de Copacabana. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est le relief vallonné de la bourgade bolivienne qui a donné son nom à son homologue brésilien ! Copacabana, la vraie, se trouve donc en Bolivie. Lors de l’époque inca, la ville était un haut lieu de pèlerinage. Aujourd’hui, c’est un pèlerinage bien surprenant qui a lieu tous les jours dans la ville : le baptême des voitures. Tous les matins à 10h, des dizaines de voitures, parfois venues de régions reculées du Pérou, font la queue devant la cathédrale de Copacabana. Décorées de fleurs, rubans et autres ornementations, les voitures sont bénies par le curé et on leur donne un nom. Puis les conducteurs et leur famille fêtent l’événement, au même titre qu’un mariage : chants, danses, pétards et confettis ! Une coutume à ne pas manquer !

Isla del Sol
Depuis Copacabana, on prend le bateau direction l’Isla del Sol. Elle est considérée comme le berceau de la civilisation inca et ses habitants d’origine quechua et aymara vivent de l’agriculture, de la pêche et du tourisme. Ne manquez pas de visiter les ruines du temple Pilkokaina, qui présentent des motifs incas et tiwanakotas, elles sont particulièrement bien conservées. On vous conseille vivement de dormir chez l’habitant sur l’Isla del Sol : en totale immersion dans la culture locale, c’est la meilleure option pour mieux comprendre ce peuple aux traditions ancestrales et pour profiter des couleurs vibrantes du coucher de soleil sur les eaux du lac Titicaca. Un tableau à couper le souffle !

Perú Excepción offre des séjours sur mesure, individuels et uniques au Pérou, en Bolivie, au Chili & en Argentine depuis 10 ans. Son équipe, installée à Buenos Aires, Santiago et Lima, propose des circuits avec chauffeur-guide ou en autotour, des croisières en Patagonie et en Antarctique, et une sélection des plus beaux hôtels.

Plus d’infos sur les sites web de l’agence :
www.argentina-excepcion.com | www.chile-excepcion.com | www.bolivia-excepcion.com | www.peru-excepcion.com

PERU EXCEPCION (www.lepetitjournal.com - Brésil) jeudi 30 juin 2016

 
A la Une

Une chimpanzée déprimée se refait une santé au Brésil

 Marcelino déploie tous ses charmes pour attirer l'attention de Cecilia, mais celle-ci ne se sent pas encore prête à commencer une relation amoureuse. Ce n'est pas un feuilleton à l'eau de rose, juste le quotidien d'une chimpanzée de vingt ans qui tente de reprendre le goût à la vie dans un refuge pour grands singes déprimés et maltraités au Brésil. 

NEYMAR – A deux pas du PSG

Neymar Jr. C’est LE feuilleton de l’été qui agite le mercato et toute la planète football. Selon les informations de la presse catalane révélées hier…
Une internationale

Une rentrée littéraire marquée par le retour du grand roman familial

La rentrée littéraire, qui débute cette semaine forte de 581 romans, est marquée par le retour du grand roman familial. L'Algérie et le passé colonial de la France, le racisme et les questions d'identité, la dégradation de l'environnement comptent parmi les autres thèmes dominants d'une rentrée littéraire plus foisonnante que l'an dernier (560 livres avaient été publiés) alors que le marché de l'édition déprime depuis le début de l'année.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine