São Paulo

EXPRESSION DE LA SEMAINE - Filho de peixe, peixinho é

Lepetitjournal.com vous présente, chaque semaine, une expression brésilienne. De quoi améliorer son portugais tout en se divertissant ! Cette semaine : "Filho de peixe, peixinho é".

"Filho de peixe, peixinho é" se traduit littéralement en français par "fils de poisson, petit poisson est".

Cette expression est utilisée pour illustrer la ressemblance entre un parent et son enfant.

En français on dirait "les chiens ne font pas des chats" ou plus exactement "tel père, tel fils".

Exemple
"- O Pedro é muito guloso. - O Carlos é tambem. Filho de peixe, peixinho é !" qu'on pourrait traduire ainsi en français : "- Pedro est très gourmand. - Carlos aussi. Tel père, tel fils !"   

A la semaine prochaine :

Clémentine VAYSSE ( www.lepetitjournal.com - Brésil) Rediffusion

 
A la Une
Une internationale

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Expat - Politique
Magazine