São Paulo

EXPRESSION DE LA SEMAINE - Rodar a baiana

Lepetitjournal.com vous présente, chaque semaine, une expression brésilienne. De quoi améliorer son portugais tout en se divertissant ! Cette semaine : "rodar a baiana"


"Rodar a baiana" signifie en français "tourner la Bahianaise".

Il faut remonter au début du 20e siècle pour en comprendre l’origine. A Rio, les célèbres blocos du carnaval défilaient déjà. Certains hommes avaient parfois des gestes déplacés envers les jeunes filles déguisées, nommées Baianas.

Afin de faire cesser ces troubles, des capoeiristas (hommes pratiquant la capoeira) revêtaient aussi des déguisements bahianais et se mêlaient aux femmes. Ainsi, lorsqu’un homme s’apprêtait à toucher l’une d’entre elles, le capoeirista réalisait une figure visant à frapper l’oreille du malotru. La foule, de loin, ne voyait que la Bahianaise tourner !

Ainsi, on utilise l’expression pour dire que l’on fait un esclandre, que l’on réagit violemment, de manière démesurée et que l’on dit tout ce qui nous passe par la tête dans un moment d’énervement. En français, on pourrait le traduire par : "faire un scandale", "exploser".

Exemple 
"Ontem, precisei rodar a baiana para encontrar o gerente da loja" qu'on pourrait traduire ainsi en français : "Hier, j’ai dû faire un scandale pour voir le directeur du magasin".

A la semaine prochaine !

APB (www.lepetitjournal.com - Brésil) Rediffusion

 
A la Une

NEYMAR – A deux pas du PSG

Neymar Jr. C’est LE feuilleton de l’été qui agite le mercato et toute la planète football. Selon les informations de la presse catalane révélées hier soir, l’attaquant du FC Barcelone Neymar devrait rejoindre le Paris Saint-Germain.
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine