São Paulo

EXPRESSION DE LA SEMAINE - Chegar de mãos abanando

Lepetitjournal.com vous présente, chaque semaine, une expression brésilienne. De quoi améliorer son portugais tout en se divertissant ! Cette semaine : "chegar de mãos abanando".

"Chegar de mãos abanando" signifie en français "arriver en secouant les mains", c'est-à-dire en ayant les mains vides.

Il faut remonter à l'époque des premières vagues d'immigration au Brésil, au 19e siècle, pour en expliquer l'origine. Les immigrants, qui provenaient principalement d'Europe, devaient apporter avec eux leurs outils afin de cultiver la terre et d'élever le bétail. S'ils venaient sans outils, cela démontrait qu'ils n'avaient pas envie de travailler et était donc pris comme un signe de fainéantise.

De nos jours, cette expression est employée lorsqu'une personne n'apporte pas de cadeau ou bien à manger par exemple dans une situation où il aurait été attendu d'amener quelque chose. On dirait en français : "venir les mains vides".

Exemple
"Ele chegou de mãos abanando ao aniversário da Marcia" qu'on traduirait ainsi en français : "Il est venu à l'anniversaire de Marcia sans apporter le moindre cadeau".

Amélie PERRAUD-BOULARD (www.lepetitjournal.com - Brésil) Rediffusion 

 
A la Une
Une internationale

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Expat - Politique
Magazine