São Paulo

EXPRESSION DE LA SEMAINE - Engolir sapo

Lepetitjournal.com vous présente, chaque semaine, une expression brésilienne. De quoi améliorer son portugais tout en se divertissant ! Cette semaine : "engolir sapo".

"Engolir sapo" signifie littéralement en français "avaler un crapaud".

L'image d'une personne avalant un crapaud est pour le moins répugnante. Elle est employée pour désigner une situation particulièrement désagréable, mais au cours de laquelle on ne peut pas réagir, comme par exemple devoir écouter une avalanche d'insultes sans ne rien dire ou devoir assumer la responsabilité d'une action qui n'est pas la sienne sans broncher. Elle est également utilisée par les Italiens et les Argentins.

L'expression "engolir sapo" pourrait avoir une origine biblique, la grenouille étant l'une des dix plaies que Dieu a infligées à l'Egypte afin de convaincre Pharaon de libérer le peuple hébreu détenu en esclavage.

On pourrait dire en français "supporter tout en restant placide, imperturbable, de marbre" ou bien "avaler des couleuvres".

Exemple
"Chega de engolir sapo pelo erro dos outros" que l'on traduirait par : "J'en ai marre de payer pour les erreurs des autres".

À la semaine prochaine !

Amélie PERRAUD-BOULARD (www.lepetitjournal.com - Brésil) Rediffusion

 
A la Une
Une internationale

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Expat - Politique
Magazine