São Paulo

MINUTE ECO - Carrefour accélère au Brésil, AccorHotels investit dans le rugby brésilien, Lava Jato éclabousse (encore) la politique brésilienne

Toutes les dernières informations économiques de la semaine liées au Brésil, c’est la "Minute éco" que Lepetitjournal.com vous propose chaque vendredi.

AccorHotels sponsor de la Confédération brésilienne de rugby
La chaîne hôtelière française a annoncé lundi un accord de deux ans renouvelable pour être le sponsor principal de la Confédération brésilienne de rugby. L'objectif d'AccorHotels est de soutenir le rugby brésilien durant le prochain cycle de préparation aux jeux Olympiques de Tokyo, en 2020. En effet, le sport, sous sa version à 7, a fait son retour aux JO à Rio en août dernier. 

Huit ministres visés par Lava Jato
Encore un coup de tonnerre dans l'opération Lava Jato. La Cour suprême brésilienne a donné son feu vert à l'ouverture d'une enquête visant notamment huit ministres du gouvernement de Michel Temer, selon l'AFP. Des enquêtes seront ouvertes contre 108 personnes au total, parmi lesquelles figurent aussi 29 sénateurs et 42 députés, dont les présidents des deux chambres du Parlement. La plupart des hommes politiques cités sont soupçonnés d'avoir reçu des pots-de-vin d'Odebrecht pour financer leurs campagnes, mais certains sont aussi dans la ligne de mire de la justice pour blanchiment d'argent et association de malfaiteurs. Concernant les membres du gouvernement, Michel Temer a déjà établi la règle que seule une mise en examen pourrait le conduire à les écarter. Le président brésilien risque cependant "d'être considérablement affaibli et même de perdre ses soutiens au Congrès, où beaucoup d'élus sont désespérés et ne pensent qu'à leur réélection en 2018", estime David Fleischer, professeur de sciences politiques à l'Université de Brasilia, interrogé par l'AFP. "Cet épisode va retarder et compliquer l’approbation des réformes", ajoute-t-il.

Michel Temer rejette les accusations de corruption
Le président brésilien a nié énergiquement jeudi des accusations selon lesquelles il aurait participé à la négociation de millions de reais de dessous de table pour son parti, le PMDB, dans le cadre du scandale Petrobras, selon l'AFP. "Ce n'est jamais arrivé. Je ne mettrai jamais ma réputation en jeu", a affirmé le chef d'État dans une vidéo officielle diffusée par la présidence. Dans une confession rendue publique mercredi, un ancien cadre du géant du BTP d'Odebrecht fait état d'une réunion de 2010 lors de laquelle le PMDB aurait demandé le versement de 37,6 millions d'euros. En retour, l'entreprise de bâtiment s'assurerait un juteux contrat avec Petrobras. "Je n'ai pas peur des faits. Il est vrai que j'ai participé à une réunion avec un représentant d'une des plus grandes entreprises du pays, mais cette réunion n'a jamais fait état de sommes d'argent versées par cette entreprise à des politiciens", a déclaré Michel Temer. "Il est clair que nous parlions de pots-de-vins", a pourtant affirmé le cadre en question, Marcio Faria, dont le témoignage a été recueilli en décembre, dans le cadre d'un accord noué avec 77 collaborateurs de l'entreprise dans l'espoir d'une remise de peine. Malgré ces accusations, le président n'a pas été officiellement mis en cause. Conformément à la Constitution brésilienne, il ne peut être jugé pour des délits commis avant le début de son mandat. "Ma principale alliée est la vérité, la matière première du pouvoir judiciaire, qui révélera la vérité des faits", a conclu Michel Temer dans sa vidéo.

Carrefour cartonne au Brésil
Le groupe de distribution français a dévoilé jeudi ses très bons chiffres pour le premier trimestre 2017. L'international se porte comme un charme, une performance tirée par l'Amérique latine, en progression de 30,9% (+8,8% hors changes), à 4,52 milliards d'euros. Le Brésil, deuxième marché de Carrefour, "s'affiche toujours en très forte progression, trimestre après trimestre", malgré un environnement économique peu favorable, a indiqué Pierre-Jean Sivignon, directeur financier du groupe, cité par l'AFP.

Hausse du nombre de familles endettées à São Paulo
Entre février et mars, la proportion de familles endettées à São Paulo a augmenté de 1,7%, passant à 50,2%, selon G1. Cependant, le nombre (1,941 million) est en baisse de 1,4% par rapport à la même période de l'an passé. Le plus inquiétant est la proportion de familles n'étant pas en mesure de payer leurs factures, qui était de 8,7% en mars, soit la plus importante depuis octobre 2006.

Les ventes du commerce de détail brésilien en baisse
Petite baisse pour le commerce de détail brésilien entre janvier et février avec un recul de 0,2%, recensé par l'Institut brésilien de géographie et statistique (IBGE), cité par G1. Comparé au même mois de l'an dernier, la baisse est de 3,2%, ce qui en fait le 23e recul consécutif sur cette base de comparaison. 

Pas d'expulsion de passager en cas d'overbooking dans les avions brésiliens
Après le malheureux épisode d'un passager d'United Airlines aux Etats-Unis, expulsé de force en raison d'un overbooking, G1 s'est demandé si le même incident pourrait arriver au Brésil. Selon l'Agence nationale de l'aviation civile (Anac), c'est non. Un passager de ne peut être expulsé de force d'un avion sauf en cas de trouble de l'ordre public. En cas d'overbooking, toutes les dispositions doivent être prises avant l'embarquement. Ainsi, ce genre d'épisode n'est jamais arrivé au Brésil. L'Anac indique qu'en cas d'overbooking, les passagers sur le carreau doivent bénéficier d'une place sur un autre vol ou d'un remboursement intégral avec une indemnisation minimum de 1.062 reais pour un vol intérieur et de 2.124 reais pour un vol international. 

Vers la création d'une nouvelle carte d'identité brésilienne
Le Sénat a approuvé cette semaine le projet de création d'une Identification civile nationale (ICN), soit un document unique regroupant toutes les données biométriques et civiles des Brésiliens, selon G1. A cela s'ajoute un Document d'identification nationale (DIN), qui comportera, en plus des données biométriques, la photo de la personne, son numéro de CPF et d'ICN. Ces documents sont à part de la Carte nationale d'habilitation (CNH), déjà existante. Il ne reste plus qu'à Michel Temer de promulguer le projet. 

Des ventes en progression au 1er trimestre pour GPA
Si Carrefour se porte bien au Brésil, son concurrent principal, le groupe Pão de Açucar (GPA), propriété de Casino, a lui aussi enregistré des ventes en hausse au 1er trimestre (+9,5%), à 10,55 milliards de reais, selon AOF. La croissance est de 5,6% à magasins comparables. Ces chiffres ne concernent que l'alimentaire car sa filiale non-alimentaire, Via Varejo, est toujours en cours de cession. Cette dernière a affiché un chiffe d'affaires en augmentation de 2,2% au 1er trimestre. 

Une consommation accrue pour les fêtes de Pâques cette année
Alors que le week-end de Pâques a débuté ce vendredi, les experts s'attendent à une consommation accrue cette année au Brésil par rapport à l'an dernier, selon la Folha de S.Paulo. 60% des consommateurs brésiliens se disent optimistes ou neutres cette année, contre 32% en 2016. Dépenses comme repas devraient être supérieurs cette année. 

Le président du Forum économique mondial confiant pour le Brésil
Klaus Schwab, qui s'apprête à annoncer l'organisation de la prochaine édition latino-américaine du Forum à São Paulo en 2018, a confié à la Folha son optimisme quant à la reprise du Brésil si seulement le pays parvient à faire passer les réformes en cours (dont celle sur les retraites) et que les cas de corruption "ne se répètent pas". Saluant l'opération Lava Jato, le Suisse a estimé que "nous allons avoir un pays plus propre et cela va aider à attirer les investissements étrangers"

La justice brésilienne suspend l'exploitation d'or par Belo Sun
La compagnie minière canadienne a vu son permis d'exploitation d'or près du barrage de Belo Monte (Para) suspendu par la justice brésilienne, selon la Folha. La raison ? Belo Sun n'a pas fourni d'études valides sur l'impact du projet sur les peuples autochtones de la région, qu'elle n'a même pas consultés. L'entreprise avait prévu d'investir 4,7 milliards d'euros dès cette année dans l'exploitation. 

Le prix du timbre va augmenter au Brésil
Le ministère des Finances a autorisé une augmentation de 7,485% des tarifs de la Poste brésilienne, selon Exame. Si la mesure est validée, le prix du timbre passera de 1,15 real à 1,23 real. 

Silvio Santos passe les commandes de SBT
Le célèbre animateur de télévision brésilien a obtenu l'autorisation du gouvernement de laisser les commandes de sa chaîne de télévision, SBT, à ses filles Daniela et Renata, selon Exame. Ces dernières sont déjà respectivement directrice artistique et vice-présidente du groupe Silvio Santos.

Corentin CHAUVEL (www.lepetitjournal.com - Brésil) vendredi 14 avril 2017

 
A la Une

NEYMAR – A deux pas du PSG

Neymar Jr. C’est LE feuilleton de l’été qui agite le mercato et toute la planète football. Selon les informations de la presse catalane révélées hier…
Actualité Brésil

JO 2016 – Un an après, Rio ne répond plus

Il y a juste un an, c’était toute la planète qui fêtait les Jeux Olympiques à Rio de Janeiro. Désormais, la métropole brésilienne est enfouie dans la crise et la violence.
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine