São Paulo

ENVIRONNEMENT - Cinq raisons de sauver l’Amazonie

La forêt amazonienne est en péril et sa perte entraînerait des effets dévastateurs sur toute la planète. On en a tous entendu parler. En revanche, savons-nous vraiment pourquoi est-il si important de prendre soin du géant vert ?

Climat
"L’Amazonie est essentielle pour l’équilibre climatique, non seulement du continent, mais de toute la planète", fait remarquer Mario Menezes des Amis de la Terre. Elle fournit à l'atmosphère de la vapeur d'eau, laquelle absorbe l'énergie solaire. Ces particules chaudes d'air humide forment ensuite les nuages. Déboiser contribue à réduire l’eau dans l’air et brise le transfert de chaleur vers les zones plus froides. "Sans l’Amazonie, les oranges ne pousseraient peut-être pas en Floride", lance l’activiste. Le chercheur Osvaldo Stella de l'Institut de recherche environnemental de l'Amazonie (Ipam) rajoute que moins de pluie allonge les sécheresses et du coup afflige la production agricole au sud du continent. La moitié de l’eau de la région provient des arbres.

Réchauffement planétaire
Couper la forêt, ou bien pire, la brûler, émet du CO2 — gaz à effet de serre (GES) causant le réchauffement de la planète. "Chaque fois qu’on coupe les arbres et incendie la forêt, commente l’écologiste Marcio Astrini de Greenpeace, un stock de carbone s’échappe dans l’atmosphère". La forêt tropicale emmagasine une quantité importante de dioxyde de carbone (CO2). Une étude de l'Ipam indique que les arbres de la région contiennent plus de carbone — 60-80 milliards de tonnes — qu'une décennie des émissions planétaires de CO2 produites par l'activité humaine. On estime que sur les 7,5 milliards de tonnes de CO2 rejetées chaque année, entre 1,5 et 1,7 émanent du déboisement par les brûlis. 

La déforestation de l´amazonie serait responsable de 15 à 17 % des émissions de gaz à effet de serre, photo: Joel Takv / wikipedia

Biosphère
Pour Greenpeace, la forêt amazonienne n'est pas seulement la plus vaste zone forestière de la planète, elle abrite aussi le plus grand réservoir de biodiversité au monde, soit un dixième de la faune connue et plus de 40.000 espèces végétales. Ses fruits, plantes et fleurs servent à concocter crèmes hydratantes, antirides et amincissantes, savon, shampoing et même des médicaments que nous utilisons chaque jour.

L'eau
L'Amazonie c'est aussi le monde de l'eau. Avec un bassin hydrographique de plus de 6 millions de km², elle est la plus grande réserve d'eau douce de la planète. Son cours se jette dans l'Atlantique, lançant à la mer, chaque seconde, environ 175 millions de litres d'eau ! Sa destruction modifierait le régime hydrologique, causerait une érosion naturelle plus importante et l'assèchement graduel des fleuves et rivières puis des nappes phréatiques.

Population
Dévaster la forêt, c'est aussi détruire le milieu de vie de plus de 20 millions d’habitants, principalement des indigènes, dont la survie dépend essentiellement des richesses renouvelables des forêts. Chasse, pêche, plantes, économie… Pour Marcio Astrini, ces populations dépendent de la forêt pour leur survie. Sans un système axé sur le développement durable, des millions de gens risquent l’appauvrissement. "Les plus pauvres, rajoute Mario Menezes, pourraient être appelés vers l’exode et voués à vivre précairement dans des villes déjà surpeuplées."

Marc GALLICHAN (www.petitjournal.com - Brésil) Rediffusion

 
A la Une

MARION VEBER - "La stevia des Guaranis a été accaparée par Coca-Cola"

La campagne #ShareStevia accuse Coca-Cola de biopiraterie dans le cadre de l’utilisation d’édulcorants issus de la plante stevia dans sa boisson Coca-Cola Life. L’objectif est de rendre justice aux peuples autochtones, notamment du Brésil, détenteurs de savoirs ancestraux en encourageant les entreprises biopirates à entrer en négociation avec ces peuples. Lepetitjournal.com a interrogé Marion Veber, chargée de programme "Droits des Peuples" à…
Actualité Brésil

MARION VEBER - "La stevia des Guaranis a été accaparée par Coca-Cola"

La campagne #ShareStevia accuse Coca-Cola de biopiraterie dans le cadre de l’utilisation d’édulcorants issus de la plante stevia dans sa boisson Coca-Cola Life. L’objectif est de rendre justice aux peuples autochtones, notamment du Brésil, détenteurs de savoirs ancestraux en encourageant les entreprises biopirates à entrer en négociation avec ces peuples. Lepetitjournal.com a interrogé Marion Veber, chargée de programme "Droits des Peuples" à France Libertés.
Une internationale

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !
Actu internationale
En direct des Amériques
Bogota - Communauté

ANNÉE FRANCE-COLOMBIE - Premier bilan

Lepetitjournal.com de Bogotá a rencontré une partie de l’équipe organisatrice de l’Année France-Colombie 2017, projet binational culturel…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !

TESTS D'ANGLAIS - Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate, lesquels choisir ?

Quel test d’anglais correspond à votre profil ? Quelles sont les différences majeures entre les différents tests qui existent ? Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate sont tous les six passés au crible sur des facteurs tels que le coût, le système de notation ou encore la validité. Consultez cette infographie portant sur les tests de langue anglaise afin de mieux vous y retrouver.
Expat - Politique

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
Magazine