São Paulo

UNE CHANSON, UNE HISTOIRE - "Aguas de março"

Voici l'histoire d'une musique bien d'actualité météorologiquement parlant et qui a une histoire franco-brésilienne : "Aguas de março", de Tom Jobim.

La chanson raconte que l'artiste, en 1972, aurait composé "Aguas de Março" lors d’un séjour dans une petite maison, au bord d’un chemin en construction. En se reposant et admirant le paysage, il aurait commencé à chantonner "é pau, é pedra, é o fim do caminho"... plus tard, allongé, il s’aperçut que ce thème lui plaisait et prit un morceau de papier qui protégeait le pain, et commença à imaginer les paroles de la chanson. Celle-ci est probablement aujourd’hui la plus connue de son répertoire, et son duo avec Elis Regina est tout simplement inoubliable.

Reprise par Moustaki
Symbole de toute une génération, la chanson a été reprise en France par Georges Moustaki, sous le titre "Les Eaux de mars". Ce dernier, passionné par le Brésil et sa culture si riche (de Jorge Amado à Chico Buarque, en passant par Gilberto Gil, Vinicius de Moraes ou Jorge Ben), s’intéresse beaucoup au mouvement de la Bossa Nova. C’est pour son album Déclaration, en 1973, qu’il reprend le succès de Tom Jobim (qui l’a d’ailleurs encouragé et aidé à traduire le texte). Devenus amis, il lui offrira une chanson, "Tom".

Paroles en portugais :
É pau, é pedra, é o fim do caminho, É um resto de toco, é um pouco sozinho
É um caco de vidro, é a vida, é o sol, É a noite, é a morte, é um laço, é o anzol
É peroba do campo, é o nó da madeira, Caingá, candeia, é o Matita Pereira
É madeira de vento, tombo da ribanceira, É o mistério profundo, é o queira ou nao queira
É o vento ventando, é o fim da ladeira, É a viga, é o vao, festa da cumeeira
É a chuva chovendo, é conversa ribeira, Das águas de março, é o fim da canseira
É o pé, é o chao, é a marcha estradeira, Passarinho na mao, pedra de atiradeira
É uma ave no céu, é uma ave no chao, É um regato, é uma fonte, é um pedaço de pao
É o fundo do poço, é o fim do caminho, No rosto o desgosto, é um pouco sozinho
É um estrepe, é um prego, é uma ponta, é um ponto, é um pingo pingando, É uma conta, é um conto
É um peixe, é um gesto, é uma prata brilhando, É a luz da manha, é o tijolo chegando
É a lenha, é o dia, é o fim da picada, É a garrafa de cana, o estilhaço na estrada
É o projeto da casa, é o corpo na cama, É o carro enguiçado, é a lama, é a lama
É um passo, é uma ponte, é um sapo, é uma ra, É um resto de mato, na luz da manha
Sao as águas de março fechando o verao, É a promessa de vida no teu coraçao
É uma cobra, é um pau, é Joao, é José, É um espinho na mao, é um corte no pé
Sao as águas de março fechando o verao, É a promessa de vida no teu coraçao
É um passo, é uma ponte, é um sapo, é uma ra, É um belo horizonte, é uma febre terça
Sao as águas de março fechando o verao, É a promessa de vida no teu coraçao, É pau, é pedra,...

Paroles en français :
Un pas, une pierre, un chemin qui chemine
Un reste de racine, c’est un peu solitaire
C’est un éclat de verre, c’est la vie, le soleil,
C’est la mort, le sommeil, c’est un piège entrouvert
Un arbre millénaire, un noeud dans le bois,
C’est un chien qui aboie, c’est un oiseau dans l’air
C’est un tronc qui pourrit, c’est la neige qui fond
Le mystère profond, la promesse de vie
C’est le souffle du vent au sommet des collines,
C’est une vieille ruine, le vide, le néant
C’est la pie qui jacasse, c’est l’averse qui verse,
Des torrents d’allégresse, ce sont les eaux de mars
C’est le pied qui avance à pas sûr, à pas lent
C’est la main qui se tend, c’est la pierre qu’on lance
C’est un trou dans la terre, un chemin qui chemine,
Un reste de racine, c’est un peu solitaire
C’est un oiseau dans l’air, un oiseau qui se pose
Le jardin qu’on arrose, une source d’eau claire
Une écharde un clou, c’est la fièvre qui monte
C’est un compte à bon compte, c’est un peu rien du tout
Un poisson, un geste, c’est du vif argent
C’est tout ce qu’on attend, c’est tout ce qui nous reste
C’est du bois, c’est un jour le bout du quai
Un alcool trafiqué, le chemin le plus court
C’est le cri d’un hibou, un corps ensommeillé,
La voiture rouillée, c’est la boue, c’est la boue
Un pas, un pont, un crapaud qui croasse
C’est un chaland qui passe, c’est un bel horizon
C’est la saison des pluies, c’est la fonte des glaces
Ce sont les eaux de mars, la promesse de vie
Une pierre, un bâton, c’est Joseph et c’est Jacques
Un serpent qui attaque, une entaille au talon
Un pas, une pierre, un chemin qui chemine,
Une reste de racine, c’est un peu solitaire
C’est l’hiver qui s’efface, la fin d’une saison
C’est la neige qui fond, ce sont les eaux de mars
La promesse de vie, le mystère profond
Ce sont les eaux de mars dans ton coeur tout au fond
Un pas...
Un pas une pierre, un chemin qui chemine
Un reste de racine, c’est un peu solitaire... 



Julie LE PHUEZ (www.lepetitjournal.com - Brésil) Rediffusion

 
A la Une

Une chimpanzée déprimée se refait une santé au Brésil

 Marcelino déploie tous ses charmes pour attirer l'attention de Cecilia, mais celle-ci ne se sent pas encore prête à commencer une relation amoureuse. Ce n'est pas un feuilleton à l'eau de rose, juste le quotidien d'une chimpanzée de vingt ans qui tente de reprendre le goût à la vie dans un refuge pour grands singes déprimés et maltraités au Brésil. 

NEYMAR – A deux pas du PSG

Neymar Jr. C’est LE feuilleton de l’été qui agite le mercato et toute la planète football. Selon les informations de la presse catalane révélées hier…
Actualité Brésil

Une chimpanzée déprimée se refait une santé au Brésil

 Marcelino déploie tous ses charmes pour attirer l'attention de Cecilia, mais celle-ci ne se sent pas encore prête à commencer une relation amoureuse. Ce n'est pas un feuilleton à l'eau de rose, juste le quotidien d'une chimpanzée de vingt ans qui tente de reprendre le goût à la vie dans un refuge pour grands singes déprimés et maltraités au Brésil. 
Une internationale

A la découverte d'un Paris insolite en compagnie d'un greeter

 Comme beaucoup d'Américains, Mike, Dennis, Brian et Derek rêvaient de visiter Paris, mais pas forcément à la manière de touristes ordinaires. Ils ont donc fait appel aux greeters, ces habitants qui font découvrir aux voyageurs une capitale hors des sentiers battus. 
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine