PETROLE – Contestation autour de la répartition des royalties

Après de longs mois de négociation, le projet de répartition de royalties de la manne pétrolière a été révélé hier. Une décision qui ne réjouit pas particulièrement les états producteurs

Après les annonces sur l’augmentation de 30% de l’IPTU (impôts locaux), la hausse de 12,27% des tarifs déjà prohibitifs de l'électricité, l’état de Rio, comme ceux de Sao Paulo et de l’Espírito Santo, risque d’être contraint à partager avec tous les états de l’Union les royalties de l’industrie pétrolière. Le Sénat et la Chambre des Députés ont voté mardi en faveur d'une répartition plus égalitaire, et si la Présidente Dilma Rousseff signe la loi, ces états risquent de perdre jusqu'à 4 milliards de dollars à partir de l'année prochaine.

La Chambre des Députés a rejeté une proposition préalable qui réservait à l’éducation une partie de ces fonds. Le gouverneur de Rio, Sérgio Cabral, soutient qu’il serait impossible de réaliser la Coupe du Monde de 2014 et les Jeux Olympiques de 2016 sans cet apport.

Une répartition lésant les régions productrices
Avec 80% des réserves de pétrole dans leurs eaux territoriales, les états de Rio de Janeiro et de l’Espírito Santo passeraient, dès 2013, de 26,25% des parts de revenus à 20%. Ce sont les municipalités productrices qui subiraient les plus lourds préjudices, passant de 26,2 à 17% des royalties en 2013, pour arriver à 4%, en 2020.

La part des municipalités affectées négativement par l’exploitation pétrolière passerait de 8,75% à 2%. Les Etats et municipalités qui ne produisent pas de pétrole verraient au contraire leur part augmenter graduellement de 8,75% à 40% d’ici 2020, le tout aboutissant à une répartition à peu près égale entre les Etats et municipalités producteurs, lésés, et ceux n'ayant rien à voir avec l'exploitation pétrolière.

Les Etats concernés considèrent de ce fait qu'une telle décision constituerait une rupture de contrat, et comptent sur la présidente pour s'y opposer.

A noter que ce partage ne concernerait pas les compagnies pétrolières, à l'égard desquelles le paiement des royalties resterait inchangé, mais cette décision, si elle devait être appliquée, pourrait affecter le calendrier des enchères des blocs d’exploitation du pré-sal.



PB (www.lepetitjournal.com - Brésil) jeudi 8 novembre 2012

São Paulo

SAO PAULO - Promenade dans la rua 25 de Março

La rue 25 de Março est l'espace commerçant le plus connu et le plus ancien de São Paulo, mais aussi le plus grand de toute l'Amérique latine. Situé juste à côté de la station de métro São Bento, il concentre près de 350 magasins sur 2.500 mètres pour une clientèle essentiellement piétonne d'environ 400.000 personnes par jour. Lepetitjournal.com vous emmène au cœur de ce point névralgique de la ville.

RECETTE - Le bobo de camarão

Apprenez à réaliser l'un des plats traditionnels de Bahia, à base de crevette, de purée de manioc et de lait de coco.

BRESIL - Savez-vous parler l'expat ?

Lorsque l'on découvre un nouveau pays et que l’on apprend une nouvelle langue, il y a ces petits mots auxquels on s’habitue et qui, au fil du temps,…
Actualité Brésil

ELECTIONS - Les candidats les plus insolites du Brésil

La France a eu le chien Saucisse ou le Parti du plaisir de Cindy Lee, le Brésil a ses Barack Obama et sa "femme du yaourt", tous investis par des partis traditionnels. Lepetitjournal.com a déniché quelques-uns des candidats les plus hauts en couleur des élections dont le premier tour a lieu dimanche.
A la une

ANNE ROUMANOFF – "Je suis engagée contre le Front National"

Pétillante, Anne Roumanoff parvient avec finesse à nous faire rire sur l’actualité politique et sociale. Alors qu'elle rôde Anne Rou(ge)manoff sur les routes de France, la femme en rouge a accepté de rencontrer notre édition londonienne. L'occasion de nous en dire plus sur son spectacle et son parcours exceptionnel. 
France/Monde
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENEUR EN AUSTRALIE - Rencontre avec le fondateur de Ride Surfing

Le secteur du taxi à Sydney est en pleine mutation avec l'arrivée de nouveaux acteurs comme Uber il y a quelques mois. C'est au tour de Ride Surfing de démontrer que l'on peut désormais se déplacer autrement, de manière efficace et pour beaucoup moins cher. Rencontre avec un entrepreneur français en Australie, Manutéa Dupont, 33 ans, fondateur de Ride Surfing
Expat - Politique

TERRORISME - Les Français appelés à la prudence au Sahel

Le Ministère des Affaires étrangères invite nos compatriotes résidant ou de passage à l’étranger à renforcer leur vigilance face au risque terroriste. Les Français installés notamment au Maghreb, au Moyen-Orient et en Afrique de l'ouest ont été invités à se signaler au consulat de France le plus proche si ce n’est pas déjà fait. Les Français de passage sont, quant à eux, invités à se faire connaître en s’inscrivant en ligne dans le système Ariane
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.