SAO PAULO - Création d'une agence pour endiguer la vague de violence

Afin de faire face à l’onde de violence qui touche l’Etat de São Paulo depuis plusieurs jours maintenant, le ministre de la Justice et le gouverneur de São Paulo sont parvenus à trouver un accord hier pour la mise en place d’un plan visant à développer la coordination des différents services de police

Afin d’éviter que le nombre de victimes ne s’alourdisse encore plus suite à la flambée de violence observée ces derniers temps dans l’Etat de São Paulo, Geraldo Alckmin, gouverneur de l’etat de São Paulo, et José Eduardo Cardozo, le ministre de la Justice, se sont rencontrés hier au siège du gouvernement fédéral de São Paulo, afin de signer l’acte de création d’une agence visant à combattre le crime organisé. Sur les 10 derniers jours, déjà plusieurs dizaines d’assassinats ont été recensés. Depuis le début de l’année, 90 policiers ont été tués, d’après les statistiques de la Police Militaire, et les chiffres de la sécurité ne cessent de se dégrader depuis plusieurs mois. Les attaques des derniers jours semblent cependant liées à la guerre larvée que se mènent les policiers et le Premier Commando de la Capitale (PCC).

Rappelons qu’il y a 8 jours, suite à plusieurs nuits de violence ayant touché la zone sud de São Paulo, la police avait lancé une opération de grande envergure, appelée "Saturation". 600 policiers avait investi la favela de Paraisopolis : ils avaient alors découvert 340 kilos de marijuana, 38 kilos de cocaïne, des drogues synthétiques, des armes à feu, ainsi qu’une liste de 40 policiers à assassiner. Cette opération, étendue à deux quartiers voisins, avait entraîné l’arrestation de 36 personnes.

Un service de renseignements efficace
Dès le 1er novembre, la présidente Dilma Rousseff avait appelé Geraldo Alckmin afin de lui proposer une aide fédérale, dont les termes ont été discutés hier lors de la rencontre entre le gouverneur et le ministre de la Justice. "L’agence aura pour but d’améliorer la coordination entre les différents services de police, notamment dans le domaine des renseignements. On ne peut pas combattre le crime organisé sans un service de renseignements efficace" a expliqué Cardozo lors de la conférence de presse donnée suite à la réunion. Autre priorité de la nouvelle agence, fragiliser les organisations criminelles en "paralysant" par tous les moyens les flux financiers qu’elles réalisent dans l’Etat, ceci grâce aux rapports qui seront établis par l’agence.



Cardozo a également précisé que la première réunion de coordination aurait lieu dès lundi prochain, le 12 novembre. Y sera notamment envisagée la question de la surveillance des frontières de l’état. Ce sont le secrétaire adjoint à la Sécurité Publique, Jair Manzano, et le surintendant de la Police Fédérale à São Paulo, Roberto Troncon, qui superviseront l’agence. Par ailleurs, le ministre a indiqué que les prisonniers les plus dangereux associés au PCC seraient transférés en-dehors de l’Etat dans les plus brefs délais. Piaui, le chef du trafic de Paraisopolis sera notamment transféré dans un centre pénitentiaire Porto Velho, dans le Rondonia, dès jeudi.

Amélie PERRAUD-BOULARD (www.lepetitjournal.com - Brésil) mercredi 7 novembre 2012

 

São Paulo

COMMERCE EQUITABLE – A la découverte du guarana, trésor des Indiens Sateré

Claudie Ravel est la fondatrice de la société de commerce équitable Guayapi créée il y a 22 ans. Elle commercialise notamment le guarana des Indiens Sateré Mawé. Pour Lepetitjournal.com, elle revient sur sa rencontre avec ce peuple d'Amazonie et nous livre les secrets et les origines de cette plante emblématique du Brésil au pouvoir énergisant.

RECETTE – Le petit gâteau

Laurence et Marie sont deux Françaises installées à Belo Horizonte (Minas Gerais). Elles ont lancé leur blog de cuisine, "Pesto & Chantilly", en juin…
Actualité Brésil

COMMERCE EQUITABLE – A la découverte du guarana, trésor des Indiens Sateré

Claudie Ravel est la fondatrice de la société de commerce équitable Guayapi créée il y a 22 ans. Elle commercialise notamment le guarana des Indiens Sateré Mawé. Pour Lepetitjournal.com, elle revient sur sa rencontre avec ce peuple d'Amazonie et nous livre les secrets et les origines de cette plante emblématique du Brésil au pouvoir énergisant.
A la une

SAMI BOUAJILA - "On va attendre quoi pour se dire : “nous sommes français, métissés, et forts ensemble” ?"

Plus jeune, il rêvait d’être garde forestier. Aujourd’hui Sami Bouajila est une valeur sûre du cinéma français. Il a réussi à passer outre les clichés bas de gamme et sa modestie naturelle pour s’offrir une carrière reconnue. À l’occasion de la sortie de Divin Enfant, une comédie chorale où le dîner de Noël part dans tous les sens, et de sa prestation dans la pièce de théâtre Ring, il nous a raconté son histoire. Une émouvante et sincère tranche…
France/Monde
En direct des Amériques
Santiago - Actualité

REFORME- La fin du binominal

Après huit heures de débats intenses à la chambre basse du Congrès , le projet de réforme électorale porté par le gouvernement Bachelet a…
Expat
Expat - Emploi
Expat - Politique

PRELEVEMENTS SOCIAUX DES NON-RESIDENTS - Comment faire pour espérer être remboursés ?

Votés en 2012, les prélèvements sociaux (CSG-CRDS) sur les plus-values et revenus immobiliers pour les contribuables français non résidents ont été reconduits dans la loi de finances 2014. La Commission Européenne a ouvert dans la foulée une procédure d’infraction contre la France sur la conformité au droit européen de ces prélèvements. En cas d'issue favorable, comment espérer un remboursement rétroactif ?
Magazine
Les trophées 2014

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.