INDIENS GUARANI - “Nous lutterons jusqu’à la mort”

Une décision judiciaire ordonnant à un groupe de 170 Indiens d’abandonner une aire de deux hectares, dans le Mato Grosso do Sul, ravive les vieilles tensions entre "fermiers blancs" et Indiens dans la région

Un peuple natif et indigène historique
"Cette terre n’est pas aux Blancs. Elle est à nous, à nos ancêtres. Nous resterons ici jusqu’à la mort" , affirme le leader Lopes. Celui-ci estime que le groupe est pourchassé par des fermiers au courant de la décision judiciaire. "Mais nous ne partirons pas d’ici. S’ils viennent pour nous faire partir, ils devront nous tuer".

Lopes affirme que la lutte des Indiens guarani, les caiovás, vise à garantir la possession d’une zone qui serait celle où leurs ancêtres vivaient avant que les fermiers n’apparaissent sur ces terres, à la frontière avec le Paraguay. La décision judiciaire, favorable au fermier Osmar Luís Bonamigo, ne reconnaît pas la propriété des terres aux caiovás.

La Funai (Fondation Nationale de l’Indien) a obtenu que les Indiens puissent rester sur place jusqu’au terme d’une étude anthropologique. La tension est montée d’un cran avec l’arrivée des techniciens de la Fondation. Un groupe de paysans a déposé une plainte contre l’action de la Funai.

Une action indienne collective
La situation pourrait s’aggraver étant donné que les 40.000 Indiens guaranis répartis sur 30.000 hectares de la région, pourraient se mêler au conflit.

Lopes affirme que son peuple est abandonné, subissant les menaces de tueurs à gages. La nouvelle d’une tragédie imminente chez les guarani caiová s’est répandue comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux après la diffusion d’une lettre du groupe sur internet annonçant son intention de résister jusqu’à la mort. "Nous savons que nous serons expulsés d’ici par la justice, mais nous ne partirons pas. En tant que peuple natif et indigène historique, nous avons décidé que nous mourrons collectivement ici", peut-on lire sur le communiqué. La version diffusée laissait entendre que le groupe se préparait à commettre un suicide collectif. Cependant la lettre n’affirme pas cela. "Il y a eu un malentendu sur le contenu de cette lettre", explique Flávio Vicente Machado, conseiller du Cimi (Conseil Indigène Missionnaire).

"Ils disent qu’ils sont menacés et qu’ils ne quitteront pas la zone en cas de tentative d’expropriation", explique le cacique (chef de la tribu) Voninho Benites Pedro, d’une tribu guarani voisine.

De fortes tensions ethniques
Les guarani caiová estiment en vérité que l’Etat brésilien a une dette historique envers eux. Avec le processus de colonisation des années 40 et 50, lorsque le Mato Grosso du Sud a été choisi pour y appliquer le projet de réforme agraire des années 50 du Président Getúlio Vargas, les installations de fermes se sont multipliées et les indiens ont été logés dans des réserves. Les revendications des caiová sur ces terres ont créé de fortes tensions ethniques.

Stéphane DARMANI © Green et Vert (www.lepetitjournal.com - Brésil) jeudi 8 novembre 2012

 
A la Une

SWEET SAO PAULO - La tanière de l'architecte

Chaque vendredi, découvrez un bon plan "découvertes", "délices", "kids" ou "bien-être" de São Paulo grâce à notre partenaire, "Sweet São Paulo". Il s'agit d'un jeune site en trois langues (français, anglais et portugais) pour découvrir un São Paulo inespéré ou oublié pour les grands et les petits urbains. Inspirez-vous en toute liberté ! Cette semaine, à découvrir dans la rubrique "Sweet découvertes" : la Casa de Vidro.
Actualité Brésil

VIRGINIE JACOBERGER-LAVOUE - "'Ils sont fous ces Brésiliens' est un essai sociologique et politique sur le Brésil"

Après Ils sont fous ces Québécois ou encore Ils sont fous ces Anglais, les éditions du Moment ont publié au début du mois un nouvel opus de cette collection : Ils sont fous ces Brésiliens. Son auteure est la journaliste Virginie Jacoberger-Lavoué, chef du service tendances de Valeurs Actuelles, et qui couvre également l'actualité politique du Brésil depuis 2010. Elle se confie au Petitjournal.com sur cet ouvrage qui entend offrir un décryptage concret du Brésil moderne en marge des sempiternels clichés.
Une internationale

CHERI(E) ON S’EXPATRIE ! – Et le couple dans tout ça ?

On aurait tendance à oublier, voire à occulter, que l’expatriation peut être délicate pour les couples avec son lot de surprises, de challenges, de remises en question. Pour traverser sans dommages ce "big bang personnel", ne manquez pas le "guide de survie à l’usage des couples aventuriers", d’Alix Carnot. Drôle et pratique, il donne des clés pour partir averti, et revenir à deux.
Actu internationale
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

GAME CHANGERS - Le témoignages de celles et ceux qui "disruptent" le jeu à l’international

Qui sont les Game Changers ? Celles/ceux qui incarnent l'agilité, l'audace et la transformation. Lors de la récente conférence de l’International au Féminin, étaient invitées stars de l'E-commerce, chefs d'entreprise, responsables innovation d’entreprises libérées, VP International de grands groupes, Startupeuses. Voici les secrets de celles et ceux qui ouvrent l'horizon et partagent les clefs de leur réussite.

EXPATRIATION - Pourquoi se reconvertir est important ?

Que vous soyez une femme, un homme, le conjoint suiveur ou le/la salarié(e) qui est expatrié(e), la problématique est totalement identique. Il arrive des moments (une expatriation ou une nième expatriation, un accouchement, un burn-out ou tout autre évènement) qui peuvent être un déclencheur. Ce(s) moment(s) permettent de « sortir la tête du guidon » et nous aident à prendre du recul pour nous apercevoir que nous avons été, jusque-là, en mode automatique. Nous avons suivi un chemin sans même nous poser trop de questions et/ou prendre de vraies décisions quant à la vie que nous souhaitons avoir.
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine