Santiago

IDEE WEEK-END – L’audiovisuel au service de la Mémoire et des Droits de l’Homme

 

Le Musée de la Mémoire et des Droits de l’Homme a inauguré le premier festival de ciné des Droits de l’Homme, "Memoria Audiovisual". Jusqu’au 12 août, près de 80 références de longs et courts métrages seront exhibées, et toutes les représentations sont gratuites !

Le 1er festival de ciné de la Mémoire et des Droits de l’Homme, "Festival Memoria Audiovisual", a été inauguré vendredi 3 août à Santiago. Conçu par le Musée de la Mémoire et des Droits de l’Homme comme un festival itinérant, il sera présent dans la capitale jusqu’au 12 août, après avoir passé le mois de juillet dans la 4ème région.

Le programme est chargé, avec près de 80 références de longs et courts métrages. En plus des travaux audiovisuels sur le thème de la mémoire et des droits de l’homme, le festival propose une compétition entre une sélection de courts-métrages et documentaires, sur des thèmes comme l’écologie, le genre ou l’histoire récente. Les universités ARCIS et del desarrollo présenteront aussi deux cycles de conférences, "mobilisations étudiante, réalisation documentaire et contingence sociale", et "ciné documentaire de résistance en dictature" ; auxquels s’ajoutent des forums de discussion et de débats.

Londres 38 présente "Trazos de memoria" dans les œuvres en compétition
Londres 38, association qui a fait de l’ancien lieu de torture un lieu de mémoire, a présenté jeudi 2 août le court-métrage d’animation "trazos de memorias", son nouvel outil de sensibilisation. Le court-métrage fait partie des œuvres en compétition durant le festival de Ciné des Droits de l’Homme.

La forme se veut innovante. A partir de témoignages enregistrés d’anciens détenus, proches de disparus et survivants du centre de torture Londres 38, des jeunes créateurs (dessinateurs ou designers) ont été appelés pour mettre en images ces récits. Le recours à la technologie audiovisuelle a permis d’animer ces images, et d’aboutir à la réalisation du court-métrage. D’une durée de 13 minutes, il présente 6 témoignages et récits différents. L’association Londres 38 a conçu ce film comme un outil à disposition du public ou des organisations qui souhaiteraient en faire l’usage. Il est visible directement sur la page web de l’association*, avec un livre d’accompagnement en téléchargement libre sur la même page.

Cécile Tron Muratori, (www.lepetitjournal.com Santiago) vendredi 10 août 2012
Représentations gratuites au Musée de la Mémoire et des Droits de l’homme : Matucana 501, Métro Quinta Normal. Plus d’infos et programmation

* le site de l’association Londres 38

CERRO SAN CRISTOBAL- Les cyclistes mis à pied

Ce samedi 25 octobre entre en vigueur le « Plan Cohabitation + Sécurité » dans tout le Parc Métropolitain. Il vise à permettre un meilleur partage des voies de circulation et de l’espace entre automobilistes, cyclistes et piétons, ces derniers sortent gagnants

CINEMA – Le SANFIC ouvre ses portes

Du 21 au 26 octobre, les amoureux du grand écran pourront s’en donner à cœur joie au cours de la dixième édition du Santiago Festival Internacional…
Santiago en bref
A la une
France/Monde
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

Une "French touch" pour faire du vin en Virginie

"Je devais rester un an et je ne suis jamais parti." Comme Matthieu Finot, par goût du défi, de la liberté de créer ou du pays lui-même, des vignerons français s'installent en Virginie pour faire le vin dont rêvait Thomas Jefferson, il y a deux siècles.

COACHING - Peut-on s'expatrier et changer de carrière ?

Quitte à changer de carrière, pourquoi pas aussi changer de pays ? Partir, c’est s’offrir une page blanche pour se réinventer. Le nouveau pays concrétise naturellement le virage que l’on veut prendre. L’ailleurs, c’est aussi là où votre ancienne image ne vous collera plus à la peau. Pensée magique ou pas?
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.