ELECTIONS MUNICIPALES - Petite participation, grosses surprises

Dimanche, les élections municipales innovaient : pour la première fois depuis le retour à la démocratie en 1989, l'inscription sur les listes électorales était automatique et le vote facultatif. De plus pour la première fois les hommes ont voté dans les mêmes bureaux que les femmes. Santiago et Providencia sont d'ailleurs désormais aux mains de deux femmes

La nouvelle maire de Santiago Carolina Toha (PPD), peut-être en route vers la présidence de la république (photo DA)

Pas obligés de voter, les Chiliens ce dimanche ne se sont pas rués sur les urnes pour élire leur maire. Là où autrefois ils risquaient une amende, en cas d'abstention. La participation a donc été très faible, à moins de 50 %. Environ 5,5 millions de personnes ont voté, contre 7, 5 millions en 2008 pour les dernières municipales.

Santiago a connu des surprises avec le déboulonnage dans la commune de "Providencia" du contre-versé Cristián Labbé (UDI) fameux pour ses décisions autoritaires pendant les grèves des étudiants de 2011 et pour son admiration envers le général Pinochet. L'élection à sa place, de Josefa  Errázuriz (IND) pourrait avoir comme première conséquence -enfin- le changement de nom de l'avenue "11 de septiembre" qui barre la commune et rend scandaleusement hommage au jour du coup d'Etat de 1973.

L'autre surprise vient de la défaite de Pablo Zalaquett, maire de "Santiago centro", remplacé par Carolina Toha (PPD), ancienne ministre de Michelle Bachelet et figure marquante du PPD, l'un des partis de gauche qui forme la "Concertación". La ville de Concepción, troisième du pays, passe elle aussi dans l'opposition. Une opposition qui sort grande gagnante de ses élections, après avoir ravi plusieurs communes à la droite. Message dont le gouvernement actuel devra tenir compte.

Côté anecdote, l''inscription automatique sur les listes électorales a généré quelques surprises; un certain Salvador Allende Gossens, décédé en 1973, don, figurait sur la liste de votant d'un bureau de la commune "Estacion central". ..
S.R (www.lepetitjournal.com Santiago) lundi 29 octobre 2012

 
Santiago

IVG – Une loi finalement repoussée

Au Chili, une loi dépénalisant l’avortement avait été approuvée par le Sénat, mais finalement, elle a été repoussée par les députés.
Une internationale
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine