ELECTIONS MUNICIPALES - Petite participation, grosses surprises

Dimanche, les élections municipales innovaient : pour la première fois depuis le retour à la démocratie en 1989, l'inscription sur les listes électorales était automatique et le vote facultatif. De plus pour la première fois les hommes ont voté dans les mêmes bureaux que les femmes. Santiago et Providencia sont d'ailleurs désormais aux mains de deux femmes

La nouvelle maire de Santiago Carolina Toha (PPD), peut-être en route vers la présidence de la république (photo DA)

Pas obligés de voter, les Chiliens ce dimanche ne se sont pas rués sur les urnes pour élire leur maire. Là où autrefois ils risquaient une amende, en cas d'abstention. La participation a donc été très faible, à moins de 50 %. Environ 5,5 millions de personnes ont voté, contre 7, 5 millions en 2008 pour les dernières municipales.

Santiago a connu des surprises avec le déboulonnage dans la commune de "Providencia" du contre-versé Cristián Labbé (UDI) fameux pour ses décisions autoritaires pendant les grèves des étudiants de 2011 et pour son admiration envers le général Pinochet. L'élection à sa place, de Josefa  Errázuriz (IND) pourrait avoir comme première conséquence -enfin- le changement de nom de l'avenue "11 de septiembre" qui barre la commune et rend scandaleusement hommage au jour du coup d'Etat de 1973.

L'autre surprise vient de la défaite de Pablo Zalaquett, maire de "Santiago centro", remplacé par Carolina Toha (PPD), ancienne ministre de Michelle Bachelet et figure marquante du PPD, l'un des partis de gauche qui forme la "Concertación". La ville de Concepción, troisième du pays, passe elle aussi dans l'opposition. Une opposition qui sort grande gagnante de ses élections, après avoir ravi plusieurs communes à la droite. Message dont le gouvernement actuel devra tenir compte.

Côté anecdote, l''inscription automatique sur les listes électorales a généré quelques surprises; un certain Salvador Allende Gossens, décédé en 1973, don, figurait sur la liste de votant d'un bureau de la commune "Estacion central". ..
S.R (www.lepetitjournal.com Santiago) lundi 29 octobre 2012

 
Santiago

ECOLOGIE - Le Chili s'engage (enfin) à recycler davantage

Le Chili s’est doté, en mai dernier, d’une nouvelle loi dite de stimulation au recyclage qui obligera les entreprises chiliennes à prendre en charge et à financer la revalorisation de leurs déchets. D’ici cinq ans, le pays espère recycler 30% de ses résidus.

CHILI-PANAMA - Les notes de la Roja

Le Chili s’est qualifié mardi soir pour les quarts de finale de la Copa América Centenario en battant le Panama (4-2) à Philadelphie grâce aux…
Une internationale

PARIS – Que faire cet été si on n’aime pas le foot ?

Vous êtes incapable de nommer un joueur de l’équipe de France de foot ? Vous voulez éviter les fanzones et ses supporters qui sentent la bière ? Pas de panique, lepetitjournal.com a fait une sélection des meilleurs expos, musées, bons plans et balades pour profiter des journées ensoleillés à Paris durant cet été très sportif. 
Actu internationale
En direct des Amériques
Santiago - Actualité

CHILI-PANAMA - Les notes de la Roja

Le Chili s’est qualifié mardi soir pour les quarts de finale de la Copa América Centenario en battant le Panama (4-2) à Philadelphie grâce…
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Découvrez enfin pour quoi vous êtes fait !

 Vos diplômes, vos expériences et vos titres professionnels ne vous ont pas permis d’identifier votre zone d’excellence. Au cours de votre parcours, vous avez été performant, parfois moins. Vous avez aimé ce que vous faites, parfois moins. Mais aucune évidence n’a surgi. Aujourd’hui, une question tourne en boucle dans votre tête : "Pour quoi suis-je fait ?". Comment le découvrir ?

COACHING - Expatrié, quelle erreur !

Samedi 1er août. Les rayons du soleil plongent à travers les larges baies vitrées de JFK, le principal aéroport de New York. Manu, assis par terre, le visage enfoui entre ses mains, se demande, « mais comment en suis-je arrivé là ? » Après deux années passées à New York, il rentre à Paris, rapatrié par sa compagnie. Un échec qu’il a encore du mal à assumer même si, au final, il ne s’est jamais senti aussi seul et misérable qu’aux États-Unis, un pays dont la mentalité qu’il juge avant tout égoïste, hypocrite et cruelle, est à l’opposé de ses principes de vie.
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine