ELECTIONS MUNICIPALES - Petite participation, grosses surprises

Dimanche, les élections municipales innovaient : pour la première fois depuis le retour à la démocratie en 1989, l'inscription sur les listes électorales était automatique et le vote facultatif. De plus pour la première fois les hommes ont voté dans les mêmes bureaux que les femmes. Santiago et Providencia sont d'ailleurs désormais aux mains de deux femmes

La nouvelle maire de Santiago Carolina Toha (PPD), peut-être en route vers la présidence de la république (photo DA)

Pas obligés de voter, les Chiliens ce dimanche ne se sont pas rués sur les urnes pour élire leur maire. Là où autrefois ils risquaient une amende, en cas d'abstention. La participation a donc été très faible, à moins de 50 %. Environ 5,5 millions de personnes ont voté, contre 7, 5 millions en 2008 pour les dernières municipales.

Santiago a connu des surprises avec le déboulonnage dans la commune de "Providencia" du contre-versé Cristián Labbé (UDI) fameux pour ses décisions autoritaires pendant les grèves des étudiants de 2011 et pour son admiration envers le général Pinochet. L'élection à sa place, de Josefa  Errázuriz (IND) pourrait avoir comme première conséquence -enfin- le changement de nom de l'avenue "11 de septiembre" qui barre la commune et rend scandaleusement hommage au jour du coup d'Etat de 1973.

L'autre surprise vient de la défaite de Pablo Zalaquett, maire de "Santiago centro", remplacé par Carolina Toha (PPD), ancienne ministre de Michelle Bachelet et figure marquante du PPD, l'un des partis de gauche qui forme la "Concertación". La ville de Concepción, troisième du pays, passe elle aussi dans l'opposition. Une opposition qui sort grande gagnante de ses élections, après avoir ravi plusieurs communes à la droite. Message dont le gouvernement actuel devra tenir compte.

Côté anecdote, l''inscription automatique sur les listes électorales a généré quelques surprises; un certain Salvador Allende Gossens, décédé en 1973, don, figurait sur la liste de votant d'un bureau de la commune "Estacion central". ..
S.R (www.lepetitjournal.com Santiago) lundi 29 octobre 2012

 
Santiago

VIDEO - Le Chili en deux minutes

Il est une terre où les paysages et les climats sont aussi divers que variés mais où l’hospitalité des gens est la même du nord au sud.…
Une internationale
Actu internationale
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine