SKY AIRLINE - Sous haute surveillance

Dénoncée par le média d'investigation CIPER, l'incitation  des pilotes de la compagnie aérienne Sky Airlines à économiser le carburant, vient d'être interdite par la Direction de l'aviation civile (DGAC).

Entre le 18 et le 23 juillet dernier, quatre avions de Sky ont connu des incidents qui ont donné lieu à une enquête de l'aviation civile (DGAC). Dernier en date, un vol Antofagasta -La Serena qui a failli terminer en crash, le pilote reconnaissant avoir cherché à économiser du carburant, suite à un classement des pilotes de la compagnie en fonction du volume de kérosène utilisé. Dans cette optique, ce jour-là, le pilote a décidé de faire une approche visuelle, et non instrumentale pour gagner entre 5 et 10 minutes de vol et autant de carburant. Mal évaluée sa manoeuvre d'atterrissage lui a fait toucher le sol avec une aile et comme entre temps le temps avait changé, l'avion, même endommagé a dû se détourner sur  Copiapó.
Saisiel La Direction de l'aviation civile a demandé expressément à la compagnie, sous peine de se voir retirer sa licence, de cesser ce classement  individuel des pilotes.
La compagnie chilienne qui accuse le contre coups d'une croissance rapide a été l'objet d'une enquête approfondie qui a révélé de nombreuses failles opérationnelles, notamment un sensible manque de personnel technique, mais reste cependant dans un niveau "acceptable" de sécurité. En attendant, les prudents optent pour l'autre grande compagnie nationale pour leur voyage au Chili et en Amérique latine.
S. R (www.lepetitjournal.com Santiago) mardi 23 octobre 2012

Santiago

ARTS – Bellas Artes ouvre ses portes à Christian Boltanski

Le Français Christian Boltanski s’expose pour la première fois au Chili, au Musée National Bellas Artes, mais aussi dans le désert d’Atacama. L’occasion de s’intéresser à un artiste inspiré et inspirant, dont les œuvres sont déjà passées par les plus grands musées d’art contemporain du monde
Santiago en bref
A la une

ERIC-EMMANUEL SCHMITT - "J’ai découvert que j’étais français à l’étranger"

Romancier, réalisateur, dramaturge, conteur… À 54 ans, Éric-Emmanuel Schmitt est une machine naturelle à créer. À succès aussi puisque ses œuvres littéraires et théâtrales sont saluées de par le monde et reçoivent des récompenses en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Suisse et, bien sûr, en France. À l’occasion de la sortie de son nouveau roman épistolaire Le poison d’amour, paru aux éditions Albin Michel, qui plonge dans le journal intime de…
France/Monde
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

SINGAPOUR - Paradis des start-up

Start up Singapour
Selon une étude menée par la Singapore Venture Capital and Private Equity Association (SVCA), Singapour serait le meilleur endroit pour créer et développer une start-up en Asie du Sud-Est .

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.