REVUE DE PRESSE - Ce que la presse française retient du Chili

 

Manifestations étudiantes et scandale de pédophilie, le Chili a fait parler de lui dans les médias en ligne français ces dernières semaines.

Ces derniers jours les médias français ont largement fait écho des manifestations des étudiants chiliens. Pour preuve, lefigaro.fr rapporte le 17 août que "les étudiants et (les) lycéens chiliens ont réactivé cette semaine leur mouvement de protestation en occupant le bâtiment principal de l'Université du Chili et une dizaine de lycées de Santiago." Des occupations qui se sont soldées par 139 arrestations. Le maire de Santiago Pablo Zalaquett, qui s’oppose fermement à ces occupations, a prévenu qu’il suspendrait les bourses aux étudiants qui occupent les établissements.

Dans ce mouvement, beaucoup de professeurs se sont joint aux lycéens et étudiants qui, depuis mai 2011, se battent pour la refonte du système éducatif chilien. Un système inégalitaire et  "l'un des plus coûteux dans le monde " affirme Médiapart. Depuis le début du mouvement plus de 40 manifestations ont été comptabilisées, "certaines parmi les plus massives depuis le retour de la démocratie en 1990 " écrit leparisien.fr.  Même si le budget de l’Etat pour l’éducation a été augmenté de 10% en 2012 les avancées sont jugées minimes par les représentants étudiants. Et malgré la répression policière ils ne comptent pas s’ arrêter là. Sur Twitter Gabriel Boric, président de la fédération des étudiants de l’université du Chili affirme  "les lycéens et les étudiants sont unis dans la lutte et nous n'allons pas reculer".

La presse française rapporte aussi les débordements et les violences entre forces de l’ordre ("carabineros") et étudiants qui entachent les manifestations de ces dernières semaines.  La manifestation non autorisée du 8 août dernier à Santiago a été le théâtre de plusieurs heures de violence selon la Police. Via l’AFP Leparisien.fr publiait des photos d'un bus en flamme, expliquant que des "étudiants encagoulés" auraient fait descendre chauffeurs et passagers avant de mettre le feu à trois véhicules. Le site rapporte aussi les propos de Gabriel Boric tenus à la télévision chilienne : "La patience des étudiants est à bout (...) Nous avons fait beaucoup d'efforts pour entamer un dialogue avec le gouvernement et le parlement".

Scandale de pédophilie
Autre sujet d’actualité qui est revenu dans les journaux français ces dernières semaines : le scandale de pédophilie dans plusieurs écoles de Santiago. Le Nouvel Observateur, dans un article daté du 31 juillet, explique que le gouvernement Piñera " a lancé aujourd’hui un plan de prévention contre la maltraitance et les abus sexuels dans les écoles, frappées ces dernières semaines par une vague de plus d'une centaine de plaintes pour abus sexuels contre des enfants. " Les dernières affaires de pédophilies ont touché notamment des établissements religieux huppés de la capitale ajoute le magazine. Le plan annoncé par le gouvernement prévoit la mise en place de règles de vie scolaire et des moyens de préventions, comme la formation des professeurs et des auxiliaires scolaires dans ce domaine. Mais le gouvernement souhaite aussi mettre en place un indice de "sécurité" dans les établissements scolaires. Un indicateur qui serait actualisé tous les ans. De plus, une enquête judiciaire est en cours dans plus de 127 établissements de la capitale. Selon les autorités chiliennes, les plaintes pour abus sexuels au Chili sur mineurs de moins de 14 ans ont augmenté de 22% durant le premier semestre de cette année mais France 24 nuance ces chiffres avec les propos de Maria Jesus Munoz, psychologue pour enfants à L’ Université Adolfo Ibanez, et qui a répondu à l'AFP :  "Il y a une augmentation du nombre de cas d'abus sexuels, mais surtout la justice reçoit davantage de plaintes parce que la société chilienne n'a plus peur de le faire".

Florine Constant (www.lepetitjournal.com Santiago) mardi 21 août 2012

Santiago

VOYAGE – Aller sur la Lune… en Argentine

A sept heures de route de Mendoza, au nord de San Juan, en Argentine, se trouve l’un des trésors géologique et paléontologique de l’Amérique du Sud : le parc naturel d’Ischigualasto, dit « Valle de la Luna »

PEROU - Qué tal Lima?

Point de passage obligé pour un voyage au Pérou ou destination week-end depuis Santiago, comment profiter agréablement de la chaotique et grise Lima,…

REFORME- La fin du binominal

Après huit heures de débats intenses à la chambre basse du Congrès , le projet de réforme électorale porté par le gouvernement Bachelet a été accepté
Santiago en bref
A la une

DEPARTS EN WEEKEND - A chaque Européen sa valise idéale

Les vacances d'été sont aussi l'occasion de départs en week-ends dans des destinations moins lointaines. Le casse-tête de la préparation de la valise est cependant réel. Quelles sont donc les 10 choses essentielles à emporter selon les Européens ? lastminute.com a révélé les résultats de son dernier sondage mené auprès de plus de 5.000 Européens.
France/Monde
En direct des Amériques
Sao Paulo - Actualité Brésil

LENA ET LA MODE – "La longueur"

Chaque vendredi, retrouvez "Lena et la mode", une série de dessins humoristiques sur le rapport des jeunes Brésiliennes à la mode. Ces…
Expat
Expat - Emploi
Expat - Politique

PRELEVEMENTS SOCIAUX DES NON-RESIDENTS - Comment faire pour espérer être remboursés ?

Votés en 2012, les prélèvements sociaux (CSG-CRDS) sur les plus-values et revenus immobiliers pour les contribuables français non résidents ont été reconduits dans la loi de finances 2014. La Commission Européenne a ouvert dans la foulée une procédure d’infraction contre la France sur la conformité au droit européen de ces prélèvements. En cas d'issue favorable, comment espérer un remboursement rétroactif ?
Magazine
Les trophées 2014

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.