Santiago

NOUVEL AN - Le 2 janvier 2017 sera férié au Chili

Au terme d’un processus législatif express, le Sénat chilien a approuvé ce mardi 20 décembre le projet de loi qui rendra férié le 2 janvier prochain.

Trois jours seulement après l’annonce de la présidente Michelle Bachelet, la loi déclarant férié le premier lundi de l’année 2017 a reçu le feu vert pour être promulguée. Le 1er janvier tombant un dimanche, les Chiliens bénéficieront ainsi d’un jour de repos supplémentaire pour se remettre des fêtes de fin d’année.

« Je remercie le Congrès pour l’approbation de la motion qui déclare férié le 2 janvier, jour de repos mérité pour les travailleurs du Chili », a déclaré la présidente socialiste sur son compte Twitter.

Loi établit également que le 2 janvier et le 17 septembre seront fériés chaque fois qu’ils correspondent respectivement à un lundi et un vendredi. Contrairement au 25 décembre et au 1er janvier, le 2 ne sera pas un jour férié obligatoire. Chaque employeur devra se mettre d’accord avec ses employés pour fixer ce jour comme férié, et pourra le compenser économiquement contre un jour de repos de moins dans l’année.

Cette mesure prise à moins de deux semaines de la Saint Sylvestre a été qualifiée de populiste par certains, comme l’ex-président socialiste Ricardo Lagos, et critiquée par d’autres pour son impact négatif sur l’économie. Selon les calculs du gouvernement, ce jour férié supplémentaire supposera un coût de 33 milliards de pesos, soit une baisse de 0,25% du PIB mensuel. 

Alexandre Hamon (lepetitjournal.com/santiago) - Mercredi 21 décembre 2016

 
Une internationale

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières…
Actu internationale
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.

GWENAELLE DE BIZEMONT - "Dubaï nous offre la possibilité d’entreprendre"

Femme d’expatriée, ayant vécu dans six pays différents en vingt ans, Gwenaëlle de Bizemont pose ses valises en 2005 à Dubaï. Entrepreneuse depuis toujours avec la création de huit (!) sociétés à son actif, Gwenaëlle nous parle de son dernier projet et de sa vision du monde des affaires à Dubaï. 
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine