Santiago

NOUVEL AN - Le 2 janvier 2017 sera férié au Chili

Au terme d’un processus législatif express, le Sénat chilien a approuvé ce mardi 20 décembre le projet de loi qui rendra férié le 2 janvier prochain.

Trois jours seulement après l’annonce de la présidente Michelle Bachelet, la loi déclarant férié le premier lundi de l’année 2017 a reçu le feu vert pour être promulguée. Le 1er janvier tombant un dimanche, les Chiliens bénéficieront ainsi d’un jour de repos supplémentaire pour se remettre des fêtes de fin d’année.

« Je remercie le Congrès pour l’approbation de la motion qui déclare férié le 2 janvier, jour de repos mérité pour les travailleurs du Chili », a déclaré la présidente socialiste sur son compte Twitter.

Loi établit également que le 2 janvier et le 17 septembre seront fériés chaque fois qu’ils correspondent respectivement à un lundi et un vendredi. Contrairement au 25 décembre et au 1er janvier, le 2 ne sera pas un jour férié obligatoire. Chaque employeur devra se mettre d’accord avec ses employés pour fixer ce jour comme férié, et pourra le compenser économiquement contre un jour de repos de moins dans l’année.

Cette mesure prise à moins de deux semaines de la Saint Sylvestre a été qualifiée de populiste par certains, comme l’ex-président socialiste Ricardo Lagos, et critiquée par d’autres pour son impact négatif sur l’économie. Selon les calculs du gouvernement, ce jour férié supplémentaire supposera un coût de 33 milliards de pesos, soit une baisse de 0,25% du PIB mensuel. 

Alexandre Hamon (lepetitjournal.com/santiago) - Mercredi 21 décembre 2016

 

IVG – Une loi finalement repoussée

Au Chili, une loi dépénalisant l’avortement avait été approuvée par le Sénat, mais finalement, elle a été repoussée par les députés.
Une internationale
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine