Santiago

ODISEAS HUMANAS - Exposition photographique sur le drame des migrants à Santiago

Du 6 au 23 juillet, l’Agence France-Presse (AFP) présente, à la Torre Telefónica, « Odiseas Humanas », une exposition photographique qui met en évidence la crise migratoire mondiale.

Pris par des photographes de l’AFP aux quatre coins du globe, les 50 clichés exposés mettent en évidence le drame vécu par plus de 65 millions de migrants et de réfugiés dans le monde, poussés par les guerres, la violence et les persécutions à quitter leur foyer.

« Odiseas Humanas nous oblige à prendre conscience des personnes qui ont été forcées, pour des raisons politiques et économiques, à abandonner leur foyer, affirme Angélica Alarcón, gérante de Fundación Telefónica. Elle nous rapproche d’une réalité qui nous paraît souvent lointaine, mais par rapport à laquelle nous devons jouer un rôle actif ».

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) dénombrait 16,5 millions de réfugiés à la mi-2016, soit 5 millions de plus qu’en 2013. Ces dix dernières années, 20 millions de personnes ont rejoint ces migrations imposées par des guerres de plus en plus nombreuses.

Chaque jour, des milliers d’images de conflits apparaissent dans la presse, les journaux télévisés et les réseaux sociaux. Beaucoup d’entre elles sont prises par des dizaines de journalistes, photographes ou vidéastes d’agence de presse comme l’AFP, témoins de ces tragiques odyssées humaines.

« Comme nous l’avons déjà fait dans d’autres régions de la planète, nous voulons rapprocher cette réalité à la population chilienne, aussi réceptrice de cet exode humain, avec près d’un demi-million de migrants résidants, soutient la directrice régionale de l’AFP, Ana Fernández. Des Péruviens, Colombiens, Boliviens, Vénézuéliens, Argentins et même des Syriens et Palestiniens sont arrivés au Chili à la recherche d’une vie meilleure ».

L’exposition sera présente à la Torre Telefónica pendant 90 jours.

Date : jusqu’au 23 juillet 2017.

Horaires de visites : du lundi au vendredi de 9h00 à 20h00, samedis et dimanches de 11h00 à 20h00.

Entrée gratuite.

Adresse : Av. Providencia 127 (Station Métro Baquedano).

La Rédaction (lepetitjournal.com/santiago) - Vendredi 21 avril 2017

 

IVG – Une loi finalement repoussée

Au Chili, une loi dépénalisant l’avortement avait été approuvée par le Sénat, mais finalement, elle a été repoussée par les députés.
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine