CLIMAT - Le Chili ratifie l'accord de Paris

Le gouvernement chilien a remis, vendredi 10 février, l’instrument de ratification de l’accord de Paris sur le climat au secrétaire général des Nations Unies.

L’accord a été adopté par 195 pays lors de la Conférence mondiale sur le changement climatique (COP 21) qui s’est déroulée à Paris en décembre 2015.

Il fixe pour objectif de contenir la hausse de la température moyenne de la planète sous le seuil des 2°C d’ici 2100 par rapport aux niveaux préindustriels. Il oblige les pays signataires à maîtriser leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) et à s’engager dans une transition énergétique vers des sources plus propres comme le solaire ou l’éolien.

Lors du processus de négociation de cet accord historique, selon un communiqué du ministère des affaires étrangères chilien, « le Chili a participé de manière active et volontariste, en influant sur la reconnaissance de thèmes importants pour [ses] intérêts comme l’adaptation au changement climatique, le lien entre la préservation des océans et l’atténuation de l’impact de ce phénomène ».

« Comme nous l’avons vu dans le cadre de l’urgence causée par les incendies de forêt, le Chili est l’un des pays les plus vulnérables et affectés par le changement climatique, a souligné le chef de la diplomatique chilienne Heraldo Muñoz. Cet accord nous permettra de compter sur un cadre légal afin de réaliser les changements requis pour un développement faible en émissions ».

Avec la ratification de l’accord de Paris, saluée par l'ambassade de France au Chili, Santiago s’engage donc à mettre en place des politiques en matière de changement climatique et à avancer vers l’accomplissement des objectifs de développement soutenable.

Le pays andin s’est notamment engagé à réduire de 30% ses émissions de GES d’ici 2030 et à reboiser 100.000 hectares de forêts primaires. Le gouvernement de Michelle Bachelet entreprend également d’augmenter la part de l’approvisionnement électrique provenant de sources renouvelables de 10% à 20% d’ici 2025.

Alexandre Hamon (lepetitjournal.com/santiago) - Lundi 13 février 2017

 
Santiago
Une internationale

PIERRE RABHI & JULIETTE DUQUESNE – "On est en train de privatiser le vivant"

Tour à tour essayiste, philosophe, poète, ou encore agriculteur bio, Pierre Rabhi co-signe avec la journaliste Juliette Duquesne les deux premiers ouvrages d’une nouvelle collection : « Carnets d’alerte ». S’attaquant au sujet de la faim dans le monde, mais aussi à l’épineuse question des semences, « dont on parle peu, mais qui est pourtant à la base de la vie », ils analysent et décryptent ensemble ces deux sujets, avec le but affiché d’en…
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine