San Salvador

LYCÉE FRANÇAIS - Pose de la première pierre du nouvel édifice

 

 

 Quarante-cinq ans après sa création, le lycée Antoine et Consuelo de Saint-Exupéry s'agrandit et se modernise pour rester à la pointe de l'excellence.

 Ce 18 novembre fera date dans l'histoire déjà riche du lycée français, créé à l'initiative d'une poignée de Français installés au El Salvador (voir LPJSanSalvador du 20 octobre). 

État actuel du chantier

Un nouvel édifice verra le jour dans quelques mois, et aujourd'hui la première pierre a été posée en présence de l'ambassadeur de France David Izzo, de la proviseure Régine Desroches, du directeur de l'Alliance française Max Vasseur, du maire de Santa Tecla Roberto d'Aubuisson, des membres du Conseil d'administration du lycée, des membres du Comité de construction, d'invités et de la presse.

 La présentation a été faite par le maître de cérémonie Agustin Fernandez. 

Après les hymnes, les personnalités ont pris la parole.

 Les enfants pendant l'hymne national salvadorien

  Dans son discours, la proviseure a rappelé que cette nouvelle construction avait pour but "de donner plus d'autonomie et plus de sécurité aux élèves pendant les cours, les récréations, l'éducation physique et sportive et pendant les activités extra scolaires; d'éduquer les enfants dans les domaines des arts plastiques et de la musique, de la littérature et de la culture grâce à la bibliothèque qui peut se transformer en espace pour événements culturels; sans oublier la responsabilité de respecter l'environnement". 

Discours de la proviseure Régine Desroches

 Elle a conclu son intervention en citant Antoine de Saint-Exupéry dans Terre des hommes: "Etre homme, c'est précisément être responsable.[...] C'est sentir, en posant sa pierre, que l'on contribue à bâtir le monde."

 Ont suivi les discours de David Izzo, ambassadeur de France, et de l'architecte Pablo Espitia.

 Enfin, une pelletée de ciment a symboliquement été jetée au pied d'un des piliers du nouvel édifice, d'abord par Régine Desroches, suivie de l'ambassadeur, pour finir par quelques élèves du lycée coiffés d'un casque de chantier. 

  Première pelletée par David Izzo 

  Le nouvel édifice comportera 29 salles de classes, dont une salle de musique, une salle d’anglais, une salle pour les activités artistiques, un laboratoire, une salle de sciences, une salle d’informatique, une salle de sport, une salle d’école de formation et d'activités extrascolaires, une infirmerie et une salle des professeurs. 

 Le coût total du projet se monte à 3,3 millions de dollars, dont 2 970 000 dollars de construction. 

 Jean-Jacques Sutra (www.lepetitjournal.com/sansalvador) lundi 21 novembre 2016

 
A la Une à San Salvador
Une internationale

COUT DE LA VIE - Les pays les plus chers en 2017

Prix des courses, des transports, des services (électricité, eau...), des restaurants et des loyers... Quels sont les pays les plus chers où vivre en 2017 ? En étudiant l’indice des prix à la consommation dans les différents pays, MoveHub a réalisé la carte du monde du coût de la vie. Les résultats dans une infographie. Les Bermudes, la Suisse, Hong Kong, l'Islande et Singapour sont en tête, tandis que l'Egypte, l’Inde et le Pakistan sont les 3…
Actu internationale
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !

FRENCH HEALTHCARE – Exporter l’excellence française en matière de santé

Largement envié à l’étranger, notre modèle de santé « à la française » bénéficie d’une solide réputation. La France a su devenir une référence en la matière, rayonnant bien au-delà des frontières de l’hexagone. Pour poursuivre sur cette voie, et apporter plus de lisibilité à ce secteur, Jean-Marc Ayrault vient de lancer le label French Healthcare, « la santé française, une excellence qui s’exporte », une marque unique fédérant tous les acteurs du secteur. 
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire