San Salvador

SÉISME - Un séisme de 7,2 sur l'échelle de Richter a secoué tout le territoire salvadorien

Un fort tremblement de terre a secoué El Salvador aujourd'hui à 12:43, faisant plus de peur que de mal.

Il était 12:43 ce vingt-quatre novembre quand la terre a tremblé pendant cinquante longues secondes. Le tremblement de terre a été ressenti sur tout le territoire, jusqu'au Nicaragua et au Guatemala.
L'épicentre du séisme se trouve face à la côte d'Usulután, dans l'est du pays, à une profondeur de 33 kilomètres.
Cinq répliques entre 4 et 5 sur l'échelle de Richter ont été enregistrées par les sismographes.
Par précaution, une alerte jaune au tsunami a été déclenchée pour El Salvador et le Nicaragua par la Protection civile, alerte levée trois heures après.
Aucun dégât et aucune victime n'ont été signalés à cette heure.

Carte du séisme, épicentre et tsunami possible

La ministre de l'Environnement Lina Pohl a lancé un appel au calme, avertissant que les répliques sont normales suite à un séisme d'une telle intensité.

Les habitants sont sortis de leurs maisons, les employés sont sortis dans la rue, selon les protocoles d'évacuation répétés lors des exercices de simulation dont le dernier remonte au 10 octobre. Les réseaux sociaux ont servi de relais pour la diffusion des informations par les autorités et entre particuliers.

Le dernier tremblement de terre en 2001 avait fait 1159 morts. L'épicentre était sur le territoire salvadorien. 

Jean-Jacques Sutra (www.lepetitjournal.com/sansalvador) vendredi 25 novembre 2016

 

 
A la Une à San Salvador

CONDAMNEE POUR UNE FAUSSE COUCHE – Agée de 19 ans, elle écope de 30 ans de prison

Le Salvador est réputé pour être l’un des pays les plus dangereux et violents de la planète. Mais il pourrait faire parler de lui pour d’autres aspects moins glorifiants, notamment sur sa législation. Rappelons que le Salvador est l’un des rares pays à interdire l’IVG, quels que soient le contexte et les circonstances. Dernier fait en date, la condamnation à 30 ans de prison d’une jeune fille de 19 ans, violée quelques mois plus tôt, pour…
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine